Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog éco

Les valeurs lyonnaises en baisse, Boiron annonce de bons résultats, Plastic Omnium chute en Bourse...

L’événement
Les valeurs lyonnaises en baisse

Les valeurs régionales ont fortement baissé lundi dans le sillage du CAC 40 qui a perdu 3,51%. Certains titres comme Sword ont perdu jusqu’à 7%. Les explications d’Alain Tholon, d’Oddo et Cie.

Pourquoi les marchés ont chuté hier ?
Alain Tholon : Tout est venu des Etats-Unis où une des plus grosses banques américaines, Bear Stearns, a été rachetée pour seulement 2 dollars par action par la banque JP Morgan. Ce qui a encore amplifié la crise de confiance dans les banques car lorsque la crise des subprimes a éclaté, Bear Stearns a tenu un discours rassurant, en expliquant que tout allait bien. Et en un week-end, elle a été rachetéd par un concurrent pour un prix ridicule car elle avait investi dans les crédits hypothécaires à risque, les fameux subprimes.
Ça explique la forte baisse des valeurs lyonnaises ?
Le problème de cette crise, c’est qu’il est très difficile de savoir dans quelle mesure les banques et les fonds de placement ont investi dans ces crédits à risques. Et les investisseurs détestent ce manque de visibilité. Du coup, pour se protéger, les gérants de fonds vendent leurs valeurs moyennes, notamment les valeurs lyonnaises, et préfèrent acheter des actions de grosses entreprises du CAC 40 qui sont réputées plus sûres et surtout plus faciles à vendre car la demande est toujours plus forte sur ce genre de titres. D’où la baisse des valeurs lyonnaises : Sword a perdu 7%, GL Events 0,2%, Akka 0,3%...
Vos conseils ?

Les petits porteurs ne doivent pas s’affoler. La plupart des entreprises lyonnaises cotées en Bourse sont des valeurs solides car elles ont un portefeuille de clients sur lequel elles peuvent compter. Et sur 2007, elles ont publié de bons résultats et des perspectives positives pour 2008 : GL Events, bioMérieux, Cegid... Donc, si on n’a pas besoin de retirer son argent tout de suite, mieux vaut conserver ces valeurs en attendant que la crise se calme. Sinon, je conseille de vendre les valeurs moins solides car leurs prévisions de croissance sont incertaines à court terme : Esker, Soitec...
Vos prévisions pour l’économie régionale ?
Pour l’instant, la crise des subprimes n’a pas atteint l’économie régionale. Les entreprises ont des carnets de commande bien remplis. Bref, il n’y a pas de crise économique, seulement une crise financière.

L’actu
L’équipementier automobile Plastic Omnium a connu une année 2007 mitigé puisque son résultat net n’a progressé que de 1,8% à 51 millions d’euros, beaucoup moins vite que le chiffre d’affaires qui est en hausse de 11,7% à 2,6 milliards d’euros. Il faut dire que le marché automobile en Europe occidentale et en Amérique du Nord a stagné l’année dernière. Du coup, Plastic Omnium s’implante dans les pays où le marché automobile est en forte expansion : Chine, Russie, Inde... Le groupe qui emploie 11 600 salariés, va par exemple mettre en service une usine en Russie, qui fournira des pièces pour la Renault Logan vendue sur le marché russe. Deux usines devraient également ouvrir en Inde l’année prochaine.

Boiron a connu une bonne année 2007 : le groupe pharmaceutique lyonnais dirigé par Christian Boiron, a réalisé un chiffre d’affaires de 434 millions d’euros pour un résultat net en hausse de 164%, à 27,1 millions. Et le résultat opérationnel a bondi de 64% à 43 millions d’euros avec 3 800 salariés. Le groupe, qui table sur une croissance de ses résultats en 2008, versera aussi 55 centimes de dividendes à ses actionnaires.

La semaine boursière
Les hausses
Boiron : le titre a gagné 11,64% la semaine dernière à 17,75 euros, après la publication de résultats 2007 en forte hausse.
Esker : léger rebond pour l’entreprise lyonnaise qui fournit des logiciels de dématérialisation de documents. Le titre reprend 11% à 4,7 euros mais reste en retrait de 42% depuis le début de l’année.
OL Groupe : le club de foot de Jean-Michel Aulas a vu son titre progresser de 8,4% à 20,6 euros.

Les baisses
Infogrames : l’éditeur de jeux vidéo abandonne 13% à 12 centimes d’euros.
Capelli : le titre perd 9% à 2,50 euros
Plastic Omnium : après la publication des résultats annuels, l’action a baissé de 8,3% à 25,7 euros

L’agenda de la semaine
Deux entreprises lyonnaises publient leurs résultats annuels mercredi : Avenir Finance et Assystem. Et jeudi, LVL Medical tiendra son assemblée générale.



Tags : boiron | sword | plastic omnium | tholon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.