Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le siège de Renault Trucks à St Priest - DR Google

Lyon : 512 emplois supprimés chez Renault Trucks, selon les syndicats

Le siège de Renault Trucks à St Priest - DR Google

La direction de Renault Trucks a l'intention de supprimer 512 postes, selon le syndicat CFE-CGC.

Un comité d'entreprise extraordinaire a eu lieu ce mardi matin au siège de la filiale de Volvo, à St Priest.
Selon le syndicat, ce sont les services commerciaux qui sont les plus touchés par ces suppressions de postes. La CGC affirme également qu'"une partie de l'activité informatique du site de Lyon sera également externalisé mais n'est pas inclus dans le chiffre de 512".

Dans un communiqué, la CFE-CGC "dénonce et s'oppose à la politique financière à très court terme initiée par le fond de pension activiste prédateur CEVIAN, devenu en février le premier actionnaire du groupe Volvo. Cette politique détruit la confiance des salariés dans le groupe et fragilise la marque Renault Trucks sur de nombreux territoires". Le syndicat assure "tout faire pour limiter le nombre de licenciements contraints et demande l'ouverture immédiate de négociations".

En mars 2014, Renault Trucks SAS, qui dépend du groupe automobile suédois Volvo, avait déjà annoncé 508 suppressions d'emplois en France dont 319 sur les sites de Vénissieux et St Priest. Les postes supprimés concernaient majoritairement les services Support, Etude et recherche et Informatique.



Tags : renault trucks | St Priest | Lyon |

Commentaires 5

Déposé le 30/07/2015 à 18h13  
Par Ne Mélanchon pas tout Citer

honteux a écrit le 30/07/2015 à 17h32

Article Keljob, comme quoi Renault est géré n'importe comment....

"Renault recrute encore plus de 500 personnes en 2015
En février, le groupe Renault annonçait l’embauche de 1 000 salariés dans le cadre de la première vague de recrutements post-crise. Aujourd’hui, il reste encore la moitié des emplois à pourvoir.

Avec ce vaste plan d’embauches, Renault souhaite renforcer tous ses services : en usine, sur la technique et même dans les fonctions support. Le groupe insiste sur l’importance de la pluralité de ses nouvelles recrues pour que « la diversité en interne représente la diversité du marché », explique Didier Réthoré, chef du service emploi, formation et compétences. Ainsi, des objectifs précis sont fixés : une moitié de jeunes, avec ou sans première expérience et une moitié en cours de carrière. La parité sur les fonctions support et au moins 30 % de femmes sur les postes ingénieurs. Toutes les candidatures sont donc les bienvenues. Et comme il s’agit de postes au sein du groupe, tous les futurs salariés bénéficieront des avantages Renault : grille de salaires élevés, mutuelle, comité d’entreprise. ...."

Il s'agit de Renault Truck , groupe Volvo et non de Renault

Déposé le 30/07/2015 à 17h32  
Par honteux Citer

Article Keljob, comme quoi Renault est géré n'importe comment....

"Renault recrute encore plus de 500 personnes en 2015
En février, le groupe Renault annonçait l’embauche de 1 000 salariés dans le cadre de la première vague de recrutements post-crise. Aujourd’hui, il reste encore la moitié des emplois à pourvoir.

Avec ce vaste plan d’embauches, Renault souhaite renforcer tous ses services : en usine, sur la technique et même dans les fonctions support. Le groupe insiste sur l’importance de la pluralité de ses nouvelles recrues pour que « la diversité en interne représente la diversité du marché », explique Didier Réthoré, chef du service emploi, formation et compétences. Ainsi, des objectifs précis sont fixés : une moitié de jeunes, avec ou sans première expérience et une moitié en cours de carrière. La parité sur les fonctions support et au moins 30 % de femmes sur les postes ingénieurs. Toutes les candidatures sont donc les bienvenues. Et comme il s’agit de postes au sein du groupe, tous les futurs salariés bénéficieront des avantages Renault : grille de salaires élevés, mutuelle, comité d’entreprise. ...."

Déposé le 28/04/2015 à 20h28  
Par Levieux d’R-truck Citer

Dommage ! Sur que c’est plus la belle époque, y à 15 ans, y avait pas trop de mauvais salaires, des avantages… Les voitures avec remise personnelle Renault neuve, j’en faisait de 5 à 7 par an (et je prenais un bon 50 000 Frs au black pas déclaré dans mes revenus ça fait a peu près un bon 8000 € sous le matelas tout les ans), y en a encore qui font ça mais plus chez R-Truck… Bien content d’être à la retraite !

Déposé le 28/04/2015 à 16h09  
Par Nostromo Citer

Robert a écrit le 28/04/2015 à 15h24

La disparition en direct, d'une belle et glorieuse entreprise française.

Après s'être débarrasser, d'environs 500 personnes partis fin mars en pré-retraites, ce fond de pension "tape dans le dur".

Les chiffres de personnes qui vont perdre leurs emploi varient.

Je ne veut pas être oiseau de mauvaise augure, mais la stratégie de ce fond de pension est claire.

Faire disparaître le site de Vénissieux et ne conserver qu'une petite structure à Saint-Priest.
L’effectif sera alors de quelques centaines de personnes.

Des milliers iront pointer à pôle emploi.

Monsieur Paul doit se retourner dans sa tombe.

Je suis de tout cœur, avec ces salariés.

Oui moi aussi je suis de tout cœur avec eux
Mais ne nous leurrons pas, tout a été fait pour démolir l'industrie dans notre pays
Maintenant il est trop tard et tout s'écroule mais pas seulement les emplois industriels
Le tertiaire aussi (j'en fais partie) puisque contaminé de fait par la disparition des emplois productifs
On l'avait oublié. Mais on va vite s'en rappeler

Déposé le 28/04/2015 à 15h24  
Par Robert Citer

La disparition en direct, d'une belle et glorieuse entreprise française.

Après s'être débarrasser, d'environs 500 personnes partis fin mars en pré-retraites, ce fond de pension "tape dans le dur".

Les chiffres de personnes qui vont perdre leurs emploi varient.

Je ne veut pas être oiseau de mauvaise augure, mais la stratégie de ce fond de pension est claire.

Faire disparaître le site de Vénissieux et ne conserver qu'une petite structure à Saint-Priest.
L’effectif sera alors de quelques centaines de personnes.

Des milliers iront pointer à pôle emploi.

Monsieur Paul doit se retourner dans sa tombe.

Je suis de tout cœur, avec ces salariés.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.