Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem lors d'un précédent déplacement à Lyon - LyonMag

Directeur pédophile à Villefontaine : parquet et Education nationale pointés du doigt par un premier rapport

Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem lors d'un précédent déplacement à Lyon - LyonMag

Ce lundi, les deux ministres de la Justice et de l'Education nationale sont attendues en Isère.

Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem doivent rencontrer les parents des victimes présumées du directeur d'école pédophile de Villefontaine mais surtout dévoiler le rapport d'étape sur cette affaire.

Selon le Figaro qui s'est procuré le document, le parquet et les services de l'Education nationale n'ont pas correctement fonctionné pour éviter qu'un drame se reproduise après la première condamnation du directeur d'école originaire de Lyon en 2008.
Le parquet n'a ainsi pas transmis cette information à l'EN en temps utiles, tandis que l'EN aurait "égaré" les documents qui faisaient mention de la condamnation du quadragénaire.
Sur la base de ce constat, une nouvelle enquête doit être ouverte pour cibler les responsabilités individuelles et déboucher potentiellement sur des sanctions disciplinaires. Cela concerne l'affaire de Villefontaine tout comme celle de Rennes.

Par ailleurs, Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem doivent annoncer le vote avant la fin de l'année 2015 d'une disposition législative qui obligera les parquets à communiquer ses éléments à l'Education nationale dès le stade de l'enquête concernant les professeurs et enseignants. Même si les investigations sont ensuite classées sans suite.



Tags : villefontaine |

Commentaires 4

Déposé le 05/05/2015 à 15h37  
Par LIGNE AZUR et pédophilie Citer

PEILLON-BELKACEM complices? a écrit le 05/05/2015 à 15h25

Et ils sont où ceux qui n'ont cesser de taper sur l'Eglise Catholique? Pourtant en France l'Ecole est obligatoire pas le catholicisme!

Savez vous que le Conseil d'Etat a condamné PEILLON pour avoir voulu imposer la Ligne AZUR dans les Ecoles, quand celle-ci présentait la pédophilie comme une simple "attirance pour les enfants"?

BELKACEM soutient à fond la LIGNE AZUR!

Extrait de l'arrêt du Conseil d'Etat :
Compte tenu de ces éléments et sans remettre en cause le principe d’une information en milieu scolaire sur les discriminations en raison de l’orientation sexuelle, le Conseil d’État juge que la décision ministérielle de relayer la campagne de la « Ligne azur » porte atteinte au principe de neutralité du service public de l’éducation nationale. Même si le site internet de la « Ligne azur » n’avait pas entendu faire preuve de complaisance à l’égard des comportements décrits, le Conseil d’État précise que le seul fait de ne pas mentionner le caractère illicite de ces pratiques suffisait, en tout état de cause, à porter atteinte à la neutralité du service public de l’éducation nationale et à rendre illégale l’invitation du ministre à relayer la campagne « Ligne azur ».


http://www.conseil-etat.fr/Actualites/Communiques/Ligne-azur

C'est cet extrait qui est le plus significatif :

"En l’espèce, le Conseil d’État relève que le site internet de la « Ligne azur », vers lequel la campagne d’information renvoyait présentait l’usage de drogues comme « susceptible de faire tomber les inhibitions » et comme « « purement » associé à des moments festifs » sans mentionner l’illégalité de cette pratique, définissait la pédophilie comme une « attirance sexuelle pour les enfants » sans faire état du caractère pénalement répréhensible des atteintes ou agressions sur mineurs, et renvoyait à une brochure, intitulée « Tomber la culotte », qui incitait à pratiquer l’insémination artificielle selon des modalités interdites par l’article 511-12 du code pénal."

Déposé le 05/05/2015 à 15h25  
Par PEILLON-BELKACEM complices? Citer

nennette a écrit le 04/05/2015 à 18h36

Pour mémoire, ce criminel a été candidat socialiste.

Un média locale à révélé cette information. Depuis l'article a été supprimé.

Néanmoins et malgré les tentatives de censures les preuves sont toujours accessibles :

http://www.jeune-nation.com/actualite/actu-france/18260-romain-farina-le-directeur-pedocriminel-recidiviste-de-villefontaine-candidat-socialiste-en-2008.html

Et ils sont où ceux qui n'ont cesser de taper sur l'Eglise Catholique? Pourtant en France l'Ecole est obligatoire pas le catholicisme!

Savez vous que le Conseil d'Etat a condamné PEILLON pour avoir voulu imposer la Ligne AZUR dans les Ecoles, quand celle-ci présentait la pédophilie comme une simple "attirance pour les enfants"?

BELKACEM soutient à fond la LIGNE AZUR!

Extrait de l'arrêt du Conseil d'Etat :
Compte tenu de ces éléments et sans remettre en cause le principe d’une information en milieu scolaire sur les discriminations en raison de l’orientation sexuelle, le Conseil d’État juge que la décision ministérielle de relayer la campagne de la « Ligne azur » porte atteinte au principe de neutralité du service public de l’éducation nationale. Même si le site internet de la « Ligne azur » n’avait pas entendu faire preuve de complaisance à l’égard des comportements décrits, le Conseil d’État précise que le seul fait de ne pas mentionner le caractère illicite de ces pratiques suffisait, en tout état de cause, à porter atteinte à la neutralité du service public de l’éducation nationale et à rendre illégale l’invitation du ministre à relayer la campagne « Ligne azur ».


http://www.conseil-etat.fr/Actualites/Communiques/Ligne-azur

Déposé le 04/05/2015 à 18h36  
Par nennette Citer

Pour mémoire, ce criminel a été candidat socialiste.

Un média locale à révélé cette information. Depuis l'article a été supprimé.

Néanmoins et malgré les tentatives de censures les preuves sont toujours accessibles :

http://www.jeune-nation.com/actualite/actu-france/18260-romain-farina-le-directeur-pedocriminel-recidiviste-de-villefontaine-candidat-socialiste-en-2008.html

Déposé le 04/05/2015 à 13h51  
Par limousin Citer

Elément de contexte général dans cette affaire :
Sait-on par exemple que les dossiers administratifs qui retracent les faits et gestes des fonctionnaires tout au long de le carrière relatent bien souvent des faits qui ne touchent que la stricte vie privée, les opinions politiques et religieuses desdits fonctionnaires, que l'on ne retrouve pas nécessairement les décisions officielles qui soulignent le déroulement de carrière de ces agents et enfin sait-on que ces dossiers, bien souvent ne sont ni classés, ni cotés....

alors que toutes ces exigences sont rappelées par les lois et les règlements ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.