Le dompteur lyonnais Frédéric Edelstein mordu au visage par l'une de ses lionnes - VIDEO

Le dompteur lyonnais Frédéric Edelstein mordu au visage par l'une de ses lionnes - VIDEO
Capture d'écran DR France 3

Il a beau pratiquer le domptage de fauves depuis son adolescence, Frédéric Edelstein n'est pas à l'abri d'un léger accident.

Le Lyonnais, qui répétait un exercice avec ses douze lionnes pour les caméras de France 3 à Grenoble ce mercredi matin, a visiblement dérangé le fauve sur lequel il s'asseyait. La lionne s'est retournée comme pour l'embrasser. Mais en une fraction de secondes, elle lui a mordu le visage, fendant la lèvre de Frédéric Edelstein en deux.


Selon nos confrères, Frédéric Edelstein n'a pas pu poursuivre l'interview car il a dû se faire poser des points de suture. Mais celui qui enflammait le chapiteau du cirque Pinder à Lyon il y a encore quelques semaines, reprendra rapidement le chemin de la cage aux fauves pour parfaire son numéro.
 

Tags :

edelstein

pinder

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
xcx le 06/05/2015 à 22:15

Ces bêtes mériteraient la liberté et non d'être en prise de ces bourreaux.

Elles se font justice et elles ont raisons.

Signaler Répondre

avatar
gillesbb le 06/05/2015 à 21:11

Ce gars est incroyable et amoureux des animaux, c'est lui qui devrait gagner le salaire de footeux...respect , car la lionne même si elle n'a pas voulu faire de mal a une telle puissance qu'un simple calin peut te faire une fracture.

Mr Edelstein, je vous souhaite de retrouver un chouette sourire et Surtout de continuer à nous faire partager votre immense amour des animaux.
Lyon est votre ville et vous y serez ainsi que tous les autres cirques les bienvenus!

Merci,
je me souviens que sans vous 2 éléphants seraient déja trépassésà cause du mal vouloir de politicards

Signaler Répondre

avatar
cristiano le 06/05/2015 à 19:34

il et pas a plaindre se n'est pas la place des Lyon et des tigre en cage

Signaler Répondre

avatar
chapeau le 06/05/2015 à 17:29

Son numéro (vu en avril à Lyon) est en effet très impressionnant. Que de courage !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.