Michel Delpuech, préfet du Rhône : "L’ambition de mettre fin au bidonville de la Feyssine"

Michel Delpuech, préfet du Rhône : "L’ambition de mettre fin au bidonville de la Feyssine"
Michel Delpuech - LyonMag

Michel Delpuech est l'invité de Ca Jazz à Lyon ce mercredi. Le
préfet du Rhône et de la région Rhône-Alpes est revenu sur les dossiers
importants qu’il gère actuellement.

Il a évoqué son caractère en comparaison de celui de son prédécesseur Jean-François Carenco, ses premiers contacts avec les principaux acteurs de la région, les expulsions de campements et ce qu’il prévoit pour celui de la Feyssine, sa volonté de lutter contre l’extrême-droite et l’antisémitisme, le dossier UBER et son message aux taxis lyonnais, ses premiers contacts avec la direction de Renault Trucks concernant les postes menacés de Vénissieux et Saint-Priest et enfin la réforme territoriale pour Rhône-Alpes Auvergne qu’il coordonne sur ordre de Manuel Valls.

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jeanstaff le 25/05/2015 à 11:47

Monsieur le Prèfet allez à vénissieux pour voir l'insécurité, se serait très bien.....

Signaler Répondre

avatar
guem69 le 21/05/2015 à 10:45
sophie-lyon a écrit le 20/05/2015 à 11h06

Au passage le parc de la Feyssine n'est guère rassurant en semaine lorsqu'il y a peu de monde; je le traverse souvent en vélo et il y traine aune faune très glauque.
La mairie de Villeurbanne fait la sourde oreille, il y aurait soit disant des rondes de police..... jamais croisé un seul policier.

ils vivent dans des conditions déplorables, cela fait mal au coeur quand tu passes devant en hiver et que tu vois ces gosses vivre au milieu des immondices..

Signaler Répondre

avatar
guem69 le 20/05/2015 à 19:01
sophie-lyon a écrit le 20/05/2015 à 11h06

Au passage le parc de la Feyssine n'est guère rassurant en semaine lorsqu'il y a peu de monde; je le traverse souvent en vélo et il y traine aune faune très glauque.
La mairie de Villeurbanne fait la sourde oreille, il y aurait soit disant des rondes de police..... jamais croisé un seul policier.

propriétaire d'un chien, je confirme la faune est très glauque surtout côté forêt, c'est d'ailleurs connu pour être un lieu de rencontre et je suis déjà tombé en pleine journée sur des mecs en plein ébats alors que les scolaires y sont réguliérement pour des courses d'orientation! sans parler des capotes qui trainent et des regards insistants quand tu croises certains gars..Une copine a été victime d'un exib et la plupart que je connais n'y vont plus toutes seules ou seulement en pleine journée sans quitter les grands axes. les flics eux passent régulièrement l'été en voiture mais ils font le tour rapidos sans en sortir donc ça ne sert pas à grand chose ! bref c'est vraiment dommage car sinon c'est un parc qui garde un côté sauvage et qui est trés joli

Signaler Répondre

avatar
Bien mesuré le 20/05/2015 à 17:39

Des propos qui ont le sens de la mesure , bon courage !

Signaler Répondre


avatar
Nostromo le 20/05/2015 à 11:31

Fermer ce bidonville / Evidemment
Dépolluer les sols / Bien sur
Avec notre argent / Cela va sans dire
*
Et sinon, que faisons nous de ces gens ?

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 20/05/2015 à 11:06

Au passage le parc de la Feyssine n'est guère rassurant en semaine lorsqu'il y a peu de monde; je le traverse souvent en vélo et il y traine aune faune très glauque.
La mairie de Villeurbanne fait la sourde oreille, il y aurait soit disant des rondes de police..... jamais croisé un seul policier.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 20/05/2015 à 10:34

En France les bidonvilles avaient peu à peu disparus depuis les années 60 avec les constructions des grands ensembles mais ils ont réapparus avec les accords européens Schengen...
On n’arrête pas le progrès !

Signaler Répondre

avatar
NiKo69 le 20/05/2015 à 09:35

Enfin !!!
Ce n'est pas un bidonville mais un dépotoir doublé d'une concession automobile !
Courage à ce nouveau préfet qui a déjà fermé celui de Bron

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.