Sanofi verse 225 millions d’euros pour accélérer le lancement d’un médicament aux Etats-Unis

Sanofi verse 225 millions d’euros pour accélérer le lancement d’un médicament aux Etats-Unis
LyonMag.com

Le groupe Sanofi a versé 225 millions pour raccourcir de quatre mois le délai de mise sur le marché d’un médicament que le laboratoire français avait mis 10 années à développer.

Sanofi a utilisé son "droit spécial" grâce à une procédure américaine. Créées en 2009, ces autorisations permettent de raccourcir de dix mois à six mois les délais d’homologation des médicaments. Le groupe lyonnais a donc payé 225 millions à la société de biotechnologie Retrophin pour en bénéficier, selon Le Figaro.

Le groupe pharmaceutique, dirigé depuis avril par Olivier Brandicourt, peut espérer commercialiser son traitement sur le diabète, le Lixilan, début 2016 aux Etats-Unis soit quelques mois avant la mise sur le marché d’un concurrent, le Xultophy, développé par Novo Nordisk.
 

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.