Deux grands prématurés transférés hors de la région, faute de place

Deux grands prématurés transférés hors de la région, faute de place
Les 5 hôpitaux de la région qui peuvent recevoir des grands prématurés sont l'HFME de Bron, Croix-Rousse, Saint-Etienne, Grenoble et Chambéry -

Samedi dernier, les deux nourrissons nés à la clinique Natecia de Lyon, ont dû être soignés à Clermont-Ferrand, avec leur mère.

L’un pesait 1 kg, et l’autre 900g... Ces deux grands prématurés n’ont pas pu être accueillis dans la région car les 5 services de réanimation néo-natale étaient surchargés. La veille, un nourrisson de 790 grammes, né à 27 semaines à la polyclinique de Villefranche, avait déjà dû être transféré à l’hôpital de Dijon.

Pour que ces situations extrêmes n’arrivent plus, trois nouveaux lits de soins intensifs devraient être créés à Lyon Sud, Villefranche et Vienne, selon l’ARS.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Venvedit le 05/06/2015 à 08:21
voireuil a écrit le 04/06/2015 à 22h00

Ah, c'est vrai que comme on accueille tout le proche et moyen-orient, grâce à BHL, maintenant ça va aller crescendo.... en plus, sans payer, puisqu'il y l'AME!

la France Ruinée... on s'y croirait!

Bon courage à ses parents de prénat obligés de s'exiler, à cause d'intellectuels inconséquents!

Certes...
Mais il y a aussi les financiers derrière tout ça... Je connais bien la situation à Natecia en Néonat, les sous-effectifs chroniques, décidés par une direction plus préoccupée de ses actionnaires que de ses patients...
Après, ça n'aurait rien changé pour ces bébés, car Natecia n'est qu'une maternité de niveau 2, or il leur fallait un niveau 3 et HFME est saturée aussi...

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 04/06/2015 à 22:00

Ah, c'est vrai que comme on accueille tout le proche et moyen-orient, grâce à BHL, maintenant ça va aller crescendo.... en plus, sans payer, puisqu'il y l'AME!

la France Ruinée... on s'y croirait!

Bon courage à ses parents de prénat obligés de s'exiler, à cause d'intellectuels inconséquents!

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 04/06/2015 à 20:19

en plus du tromatisme d'avoir un enfant ''prema'' il faut se tapper plusieur dizaines de kilometres c'est terri

car"traumatisme"et " taper" en français SVP

Signaler Répondre

avatar
infirmière le 04/06/2015 à 18:56

Il n'est pas interdit , mais quand on accouche prématurément c'est la mort du nourrisson assurée et les sage femmes ne sont pas débiles pour cautionner un acte dangereux mr Sed lex!!!

Signaler Répondre

avatar
raslebolissime le 04/06/2015 à 18:55
SED LEX a écrit le 04/06/2015 à 17h40

Il n'est pas interdit d'accoucher à la maison

pourquoi des commentaires aussi debile ne sont pas zappés
en plus du tromatisme d'avoir un enfant ''prema'' il faut se tapper plusieur dizaines de kilometres c'est terrible
au lieu de donner autant d'aides aux etranger en situation irreguliere aidons nos institutions à mieux fonctionner

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 04/06/2015 à 17:40
Julie F. a écrit le 04/06/2015 à 16h32

Ce type de transferts sont malheureusement devenus monnaie courante. Habitante de Lyon et inscrite dans une maternité à côté de chez moi, j'ai été expédiée à Villefranche-sur-Saône pour accoucher. Dans ces moments-là, on a pourtant envie de tout sauf d'être expédié loin de chez soi!!!

Il n'est pas interdit d'accoucher à la maison

Signaler Répondre

avatar
Julie F. le 04/06/2015 à 16:32

Ce type de transferts sont malheureusement devenus monnaie courante. Habitante de Lyon et inscrite dans une maternité à côté de chez moi, j'ai été expédiée à Villefranche-sur-Saône pour accoucher. Dans ces moments-là, on a pourtant envie de tout sauf d'être expédié loin de chez soi!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.