Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Meltz - DR

La gare de la Part-Dieu, comme si vous y étiez (vous y êtes d’ailleurs)

Romain Meltz - DR

A Lyon la voiture bloque à Fourvière. De ce côté-là  c’est planté, au minimum pour l’éternité.

LyonMagLyonMag
L’autre goulet d’étranglement lyonnais c’est le train. Eblouis par mon édito d’il y a deux ans, tous les acteurs concernés m’ont supplié de les aider à résoudre le problème de cet engorgement lyonnais. N’y connaissant rien, j’ai bien entendu accepté.

Ne croyez pas que ça soit facile. Tout est lié. Un train en retard à quai à Part-Dieu bloque au sud un autre train qui occupe une des 4 voies disponible à Guillotière (ils appellent ça la "tranchée" et c’est la cause de tous nos maux), empêche donc un train de quitter Perrache pour Vienne ce qui sature le quai par des voyageurs qui fument, énervés, en attendant. "L’engorgement des voies et celui des quais c’est le serpent qui se mord la queue", conclut Thierry Grosbois, directeur de la Gare Part-Dieu.
Je marche sur des œufs.
Pour faire rouler des trains ce n’est pas l’idéal.

Comment gérer le  manque de place sur les quais pour les voyageurs de la Part-Dieu ?
Exemple de ce qui se fait au quotidien : Départ contre arrivée. TGV contre TER. Beaucoup de monde. Le  TGV 8618 (les prénoms ont été modifiés) arrive de Paris à 18h50 sur le quai "D". 800 voyageurs vont en descendre avec valises et, pour les plus originaux, grand-mère dans une poussette. Mais sur le quai "C" d’en face, à 18h57 un TER doit partir pour Grenoble.  130 Grenoblois attendent à cet instant  précis dans le hall central de la gare de la part Dieu  - chauds bouillants - l’annonce du quai de leur TER.
Si vous faites l’erreur d’annoncer le quai "C" trop tôt, la masse des grenoblois  va entamer sa montée vers le quai "C" pendant que les voyageurs parisiens qui viennent juste d’arriver seront en train de descendre du quai "D". Frottement maximum et difficultés à prévoir.
La  solution retenue est d’afficher le quai "C" le plus tard possible de manière à ce que les voyageurs arrivant de Paris aient fini de descendre du quai "D" quand les grenoblois vont se mettre à monter vers le "C". Tactique pro, mais plus de place sur les quais rendrait ça inutile.

Maurice Debrand de SNCF Réseau (ex RFF + un gros morceau de la SNCF) ne m’a pas attendu pour lancer un plan de reconquête de l’espace pour les voyageurs à quai. Un regard situé sur le quai et sans intérêt est rebouché, on rajoute du métrage de plafond sur les rampes d’accès du hall aux quais, on gagne ainsi de la surface pour les voyageurs. Entre 18 et 35 m² par quai, proclament fièrement les panneaux disposés sur le ciment qui sèche actuellement à la Part-Dieu.

Personnellement ça me parait peu. J’ai une solution bien plus efficace. Faire sauter à la pioche  les 5 quais rayés de jaune, où les voyageurs n’ont pas le droit d’aller. Ce sont les quais les plus inutiles du monde. Il suffirait d’utiliser l’espace gagné pour faire des quais voyageurs à la bonne taille. Mais Maurice Debrand ne veut pas. Avec un air un peu las il désigne le plafond de l’avenue Pompidou qui passe sous la gare (en face des bureaux de France 3). J’observe effectivement 11 caissons beaucoup plus épais. Ces 11 caissons gigantesques prévus pour supporter la charge dynamique d’un train en mouvement sont obligatoires. Impossible de déplacer les voies et les quais à moins de travaux immenses non compatibles avec une gare qui resterait ouverte.
On est donc obligé de garder les quais rayés de jaunes qui ne servent à rien. Thierry Grosbois fait la moue. Lui aussi a besoin de place, mais il trouve une qualité à ces quais rayés en jaune, qui servent à ses prestataires pour réaliser un "complément d’avitaillement" des TGV.

Une nouvelle gare ?

Thierry Grosbois estime que rénover la Gare de la Part-Dieu est une nécessité absolue. Personnellement je ne la trouve pas si saturée que ça. Par rapport à la gare Saint Lazare on dirait plutôt le Parc de la Tête d’or un mardi après-midi de décembre. La comparaison ne tient pas. Les gares parisiennes sont des gares de terminus, la Gare de la Part-Dieu est une gare de correspondance. Il y a des voyageurs qui montent, d’autres descendent, et surtout certains traversent.
Une étude menée en 2010 a montré que 33 000 personnes passaient chaque jour dans la gare sans avoir aucun autre rapport avec la SNCF. Pour la SNCF c’est une aubaine pour financer la nouvelle gare.

A partir de 2018 la SNCF casse la façade côté Béraudier, récupère une bande de 12 mètres donnée par le Grand Lyon, déplace tous ses guichets et les magasins dans des galeries le long de l’avenue Pompidou et de part et d’autres du hall central (là où sont actuellement les loueurs de voitures). En tout la surface de la gare doit passer de 15 000 à 30 000 m² et le nombre de magasin au moins doubler.
La SNCF va rentabiliser l’investissement en augmentant le nombre d’enseignes qui vont payer une redevance commerciale. Car le voyageur qui demain entrera dans la gare par La Villette, Pompidou, et Béraudier ce seront des clients. Pour les vrais voyageurs il faut des magasins nationaux genre "Paul", "Autogrill" et "Relay" qui servent de repère. Mais il peut aussi y avoir des commerces pour les locaux qui traversent à pied.

Grâce à ces transformations le hall est sensé offrir en 2022 une liberté de mouvement  incomparable à ceux qui fréquenteront la gare. Reste quand même le côté Villette. Car la FNAC et au-dessus la cafeteria Casino ne sont pas sensées quitter le hall central de la Gare. Ce qui devrait quand même bien gêner l’écoulement fluide des voyageurs. Justement, mes  interlocuteurs voudraient savoir si je peux les mettre en contact avec une entreprise suffisamment importante pour venir s’installer de ce côté-là et financer la rénovation côté Villette.
Mais moi il faut que j’attrape le 14h34 pour Nîmes.

Romain Meltz
@lemediapol



Tags : Meltz | gare Part-Dieu |

Commentaires 10

Déposé le 24/07/2015 à 18h56  
Par cerise Citer

J'avais entendu Collomb vanter la gare souterraine de Turin.Or, pour l'avoir pas mal pratiquée, c'est plutôt une cata pour le voyageur : un dédale où l'on se perd, repères peu clairs, des escaliers peu pratiques avec une valise ou des ascenseurs qu'il faut attendre longtemps...Et toutes les commodités (kiosques, billetteries, toilettes, snacks) carrément séparées des quais, loin.
Finalement la gare idéale c'est celle du XIXe: vaste, toutes les voies parallèles et visibles à l'oeil nu. Le hic: en ces temps-là on avait de la place...

Déposé le 14/07/2015 à 00h34   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par moi Citer

ya une utre solution de trs long terme/cot: crer un rer, donc un tunnel en centre ville ainsi on pourrait diriger l'essentiel du trafic ter vers le rer et dgager de la place ds la gare peut tre assez pour ne pas avoir construire une gare souterraine

Déposé le 13/07/2015 à 17h31  
Par Tatonette Citer

pruv0 a écrit le 13/07/2015 à 15h26

Je ne suis pas non plus expert, mais est-ce qu’un tunnel ne serait pas une solution pour avoir plus de 4 voies ?
De plus, presque tous les trains passent par Part-Dieu, avoir une ligne direct TCL entre Part-Dieu et Perrache serait aussi un gros plus. Par exemple en ajoutant juste un tronçons au métro entre Jean-Macé et Perrache, on peut créer une boucle comme dans certaines grande ville (Londre, Tokyo) avec la Ligne A entre Perrache et Charpennes, puis avec la ligne B entre Charpennes et Jean Macé.

Il y a déjà bien + que 4 voies, heureusement ;)

Vos idées sont bonnes, mais le budget est gigantesque.

Collomb aimerai faire une gare souterraine pour augmenter le nombre de voies. Ce n'est pas impossible, mais il faudra des décennies, et déjà soulager le Noeud Ferroviaire Lyonnais en construisant le contournementt de Lyon pour le fret. Car ça coince au nord de la part dieu

Déposé le 13/07/2015 à 15h26  
Par pruv0 Citer

Je ne suis pas non plus expert, mais est-ce qu’un tunnel ne serait pas une solution pour avoir plus de 4 voies ?
De plus, presque tous les trains passent par Part-Dieu, avoir une ligne direct TCL entre Part-Dieu et Perrache serait aussi un gros plus. Par exemple en ajoutant juste un tronçons au métro entre Jean-Macé et Perrache, on peut créer une boucle comme dans certaines grande ville (Londre, Tokyo) avec la Ligne A entre Perrache et Charpennes, puis avec la ligne B entre Charpennes et Jean Macé.

Déposé le 13/07/2015 à 15h19  
Par @lemediapol Citer

biquounet a écrit le 13/07/2015 à 13h39

Merci pour cet article et pour pousser le bouchon un peu plus loin, pourquoi ne pas réutiliser quelques quais des brotteaux en créant une connexion (c est à la mode en ce moment) dédiée entre les deux sites...

Je crois qu il y a énormément de traffic entre Brotteaux et la Part Dieu. Mais je pense qu utiliser les Brotteaux autrement qu'en délestage Ça ne marcherait pas tellement dans la vie de tous les jours. Mais ça serait sympa de prendre le train de Brotteaux

Déposé le 13/07/2015 à 14h58  
Par @lemediapol Citer

Post monétaire a écrit le 13/07/2015 à 13h34

Bravo pour ce billet ! :o)
.
Mais faites attention, en trouvant inutiles ces travaux, vous allez vous mettre à dos le BTP lyonnais et Collomb-béton ! :o)))

Merci :-)

Déposé le 13/07/2015 à 14h19  
Par Tatonette Citer

biquounet a écrit le 13/07/2015 à 13h39

Merci pour cet article et pour pousser le bouchon un peu plus loin, pourquoi ne pas réutiliser quelques quais des brotteaux en créant une connexion (c est à la mode en ce moment) dédiée entre les deux sites...

Ca servirait à quoi?
Les trains arrêtés aux brotteaux bloqueraient la circulation en aval donc les trains ne pourraient pas aller à la part dieu...

Déposé le 13/07/2015 à 14h14   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par moi Citer

le CFAL passant par st Exupry va permettre de dtourner les trains de fret, donc cela fera un peu plus d quais dispos pr les trains de voyageurs reste que les travaux prvus ds la gare me semblent trs lents

Déposé le 13/07/2015 à 13h39   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par biquounet Citer

Merci pour cet article et pour pousser le bouchon un peu plus loin, pourquoi ne pas réutiliser quelques quais des brotteaux en créant une connexion (c est à la mode en ce moment) dédiée entre les deux sites...

Post monétaire Déposé le 13/07/2015 à 13h34  
Par Post monétaire Citer

Bravo pour ce billet ! :o)
.
Mais faites attention, en trouvant inutiles ces travaux, vous allez vous mettre à dos le BTP lyonnais et Collomb-béton ! :o)))

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.