Rentrée 2015, on positive !

Rentrée 2015, on positive !
Jérémie Bréaud - DR

Avec la rentrée, voici venu le temps des bonnes résolutions. Pour ma part, je n’en prendrai qu’une…

J’avais eu l’occasion en décembre 2014 dans un article intitulé "Réveillons-nous !" d’insister sur le fait que la France avait en elle toutes les ressources pour rebondir et qu’il devenait urgent de renouer avec l’optimisme pour combattre cette impression de résignation qui sonne comme une fatalité. Par conséquent, pour ce billet de rentrée, je positiverai !

Je ne parlerai donc pas de ce qui tue en France l’esprit d’entreprendre et la création d’emploi : des taux d’imposition et des charges sociales si importants qu’ils mettent en péril nos entreprises. Je ne pointerai pas également cette peur mortelle d’engager dans notre pays de vraies réflexions que ce soit sur les 35h, le code du travail ou les nouvelles offres de service (Uber, AirBnB…) qui pourraient pourtant booster l’emploi. Je ne dirai mot également sur les échecs du Gouvernement comme la réforme du Collège, la crise agricole et surtout le chômage.

Je n’évoquerai pas non plus le local et ce projet d’aménagement ahurissant de la ligne C3 (trajet Gare St-Paul à Vaulx-en-Velin) qui coûtera 55 millions d’euros HT aux contribuables alors qu’il faudra dès 2019 imaginer une autre solution comme le tramway par exemple ! Je n’aborderai pas aussi tous ces dossiers locaux qui nous hantent depuis le début de l’année en ayant tous le goût amer de l’échec. Exit donc le cimetière commercial du Quartier Grolée, la fermeture brutale de l’Internat Favre, les grèves à répétition dans les cantines scolaires…
 
Vous n’oubliez pas, je dois positiver ! J’insisterai donc sur certains exemples concrets qui me poussent à être optimiste en cette période de rentrée.

Je pense en premier lieu au développement de "Lyon French Tech" qui autour de Patrick Bertrand, son Président, se donne comme objectif de fédérer l’ensemble des acteurs du numérique lyonnais pour devenir un écosystème de référence en Europe.
Je pense ensuite à toutes ces initiatives d’entrepreneurs de la région qui osent, innovent et prennent des risques que ce soit dans le numérique ou dans des secteurs d’activité plus traditionnels.

Je songe aussi à l’inauguration prochaine du Grand Stade à Décines qui s’inscrit dans une logique à la fois sportive, économique et urbaine et qui, espérons-le, devienne le lieu d’authentiques exploits et d’émotions mais aussi de retombées financières et de créations d’emploi pour la Métropole.
Je me dis enfin que la terrible photo du petit Alyan échoué sur une plage de Turquie, au-delà d’avoir fait renaitre chez certains d’entre nous une part d’humanité, aura permis une prise de conscience collective sur le problème des migrants qui, je l’espère,  permettra de trouver demain des solutions dignes et pérennes pour leur accueil.

Cette liste non exhaustive et purement personnelle me donne de l’espoir et de l’énergie en cette période de rentrée. Tout ne va pas mal en France, à Lyon et dans sa région. Retrouvons la confiance et combattons le "c’était mieux avant".

Pour conclure, je reprendrai ce que j’avais écrit en décembre dernier sur les dangers du pessimisme ambiant et qui prend aujourd’hui plus que jamais tout son sens : "Relevons-nous, battons-nous car le monde avance et il ne nous attendra pas".

Retrouvez tous les billets de Jérémie Bréaud sur son site

Jérémie Bréaud est élu Les Républicains du 6e arrondissement en charge du Numérique

X

Tags :

bréaud

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
TRUCAGE le 14/09/2015 à 07:46

Daccord , positivons ! Mais il faut faire un gros effort de deni de realiter.

Signaler Répondre

avatar
place aux vieux le 10/09/2015 à 15:58
Vieux Hipster républicain a écrit le 08/09/2015 à 18h16

La PAC est la première dépense d'intervention de l'Union européenne. Les dépenses agricoles représentent environ 40 % du budget européen
Jeremie B soyez donc courageux,au lieu d'enfoncer les portes ouverte,dites que cet argent seraient mieux investi dans les technologies d'avenir,on sera d'accord ?
Commencez à remuer sur le clientélisme de votre parti
Baisse des charges,vieille rengaine usé,Macron vous double déjà sur votre droite

C'est bien d'être vieux avec des idées jeune,dommage que le djeun républicain aient des idées de vieux

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 09/09/2015 à 12:57
Demago a écrit le 08/09/2015 à 17h22

Les soit disant charges c'est quoi ?
La retraite ,la sécu ....la politique familiale,alors il faut le dire retraite à 70 ans,baisse encore des remboursements sécu,moins d'enfants (allocs,ecole...ça coute)qu'on remplace par des migrants qui arrivent direct au boulot

Des migrants qui arrivent direct au boulot ?
Qui arrivent oui, mais au boulot, ça c'est une autre histoire.
Heureusement il y a le titre de cette contribution ;)

Signaler Répondre

avatar
Vieux Hipster républicain le 08/09/2015 à 18:16

La PAC est la première dépense d'intervention de l'Union européenne. Les dépenses agricoles représentent environ 40 % du budget européen
Jeremie B soyez donc courageux,au lieu d'enfoncer les portes ouverte,dites que cet argent seraient mieux investi dans les technologies d'avenir,on sera d'accord ?
Commencez à remuer sur le clientélisme de votre parti
Baisse des charges,vieille rengaine usé,Macron vous double déjà sur votre droite

Signaler Répondre

avatar
Demago le 08/09/2015 à 17:22
Anti-démago a écrit le 08/09/2015 à 15h42

moins d'impôt pour relancer la consommation des ménages, moins de charges pour favoriser la création d'emploi, ce sont des évidences qui vous dépassent peut-être...?

Les soit disant charges c'est quoi ?
La retraite ,la sécu ....la politique familiale,alors il faut le dire retraite à 70 ans,baisse encore des remboursements sécu,moins d'enfants (allocs,ecole...ça coute)qu'on remplace par des migrants qui arrivent direct au boulot

Signaler Répondre

avatar
Anti-démago le 08/09/2015 à 15:42
Demago a écrit le 08/09/2015 à 12h54

moins d'impôts plus de subventions agricole,et moins de dépenses ou ?un beau projet démago en effet

moins d'impôt pour relancer la consommation des ménages, moins de charges pour favoriser la création d'emploi, ce sont des évidences qui vous dépassent peut-être...?

Signaler Répondre

avatar
Demago le 08/09/2015 à 12:54

moins d'impôts plus de subventions agricole,et moins de dépenses ou ?un beau projet démago en effet

Signaler Répondre

avatar
Patrick M le 07/09/2015 à 17:49

Ce billet fait du bien !

Tout n'est pas parfait en France mais si on arrêtait déjà de se lamenter et d'être pessimiste, ça irait mieux !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.