Scandale chez Volkswagen : Plastic Omnium, une victime collatérale en bourse

Scandale chez Volkswagen : Plastic Omnium, une victime collatérale en bourse
DR

Plastic Omnium vit assez mal le début de semaine marqué par les
révélations de Volkswagen sur son logiciel de trucage installé sur des
véhicules pour tromper les contrôles antipollution.

Le groupe lyonnais fabrique également des systèmes de dépollution de véhicules diesel pour 13 constructeurs mondiaux. Suffisant pour que la Bourse s'en mêle : le titre de Plastic Omnium a dévissé de plus de 8% mardi.
Ses concurrents Faurecia (-7,5%) et MGI Coutier (-3,1%) ont connu les mêmes déboires.

Dans un communiqué, le groupe de la richissime famille Burelle a annoncé "n'équiper en systèmes de dépollution aucun des véhicules du groupe Volkswagen concernés par le rapport de l'agence EPA (Environmental Protection Agency)".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
c'est toute la filière qui va souffrir! le 23/09/2015 à 10:14

Attention VW a de nombreux fournisseurs...ils ne sont pas tous allemands! Valeo en est un par exemple...

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 23/09/2015 à 09:18

un complot ourdi pas des forces occultes anti-migrantes : on casse l'économie de l'Allemagne rendant le pays moins attractif aux candidats actuels pour l'exil doré en Europe.

Signaler Répondre

avatar
escalade le 23/09/2015 à 08:39

le risque systémique commence

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.