Plus de 2000 motards en colère ont bouché Lyon et ses environs

Plus de 2000 motards en colère ont bouché Lyon et ses environs
LyonMag

Prendre sa voiture n'était pas conseillé ce samedi.

En plus de la fermeture tout le week-end du tunnel sous Fourvière, les Motards en colère avaient décidé de manifester dans les rues de Lyon.
A 14h30, plus de 2000 personnes, 4000 selon les organisateurs, s'étaient donc retrouvées devant l'Hôtel-Dieu dans le 2e arrondissement, lieu de ralliement donné pour le début d'après-midi par la FFMC 69.
Le but est de protester contre la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et la possibilité d'inscrire les deux-roues dans la liste des véhicules interdits dans les zones à circulation restreinte. "Interdire les deux-roues motorisés en ville est un non-sens étant donné la faible part de ces derniers dans la pollution atmosphérique urbaine et compte-tenu que ce mode de transport contribue à la fluidité de circulation et à l'optimisation de l'espace urbain dédié au stationnement", précise la Fédération française des motards en colère.

La manifestation devrait se diriger vers le Nord. Plusieurs grands axes, notamment les quais et le périphérique Laurent Bonnevay, seront empruntés tout au long de l’après-midi et le cortège paralysera donc la circulation.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Amour le 22/02/2018 à 00:43

L’alcool, les drogues, les portables tuent ! Mais pas 10 km heure.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 11/10/2015 à 10:49
Arobase38 a écrit le 11/10/2015 à 07h36

Qui n'aura pas été obligé de manifester pour préserver sa liberté pendant l'exercice du pouvoir du parti socialiste. L'incohérence, l'absurdité de la volonté d'interdire le déplacement en moto à Lyon provoque la colère car il démontre à quel point la Liberté de l'individu "Insupporte" ce gouvernement et comment celui-ci décide sans aucune prise en compte des attentes des citoyens français.

il y a pourtant eu beaucoup plus de manifestations pendant la dictature sakozyste.

Et il faut bien admettre que les motards à l'instar des routiers se défendent, et n'ont rien de petits moutons qui grinchent derrière leur clavier

Signaler Répondre

avatar
arobase38 le 11/10/2015 à 07:41

Encore et toujours la volonté du gouvernement socialiste en place d'agir sans aucune consultation des citoyens et de réduire toujours plus la liberté des citoyens français. L'incohérence et l'absurdité sont aux manettes depuis 2012 et font monter la colère.

Signaler Répondre

avatar
Arobase38 le 11/10/2015 à 07:36

Qui n'aura pas été obligé de manifester pour préserver sa liberté pendant l'exercice du pouvoir du parti socialiste. L'incohérence, l'absurdité de la volonté d'interdire le déplacement en moto à Lyon provoque la colère car il démontre à quel point la Liberté de l'individu "Insupporte" ce gouvernement et comment celui-ci décide sans aucune prise en compte des attentes des citoyens français.

Signaler Répondre

avatar
Moska le 11/10/2015 à 00:16

En attendant se sont les seuls avec les routiers qui manifestent . mais effectivement derrire ton clavier et ventre bedonnant c'est facile de critiquer .

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 10/10/2015 à 19:48

parce que tu roules en 2 roues tu votes socialiste si ca c'est pas de l'amalgame... sache que les identitaires de rebeyne ont un club de motards,rejoins les

Signaler Répondre

avatar
MAX le 10/10/2015 à 16:16
youssouf a écrit le 10/10/2015 à 14h58

Tiens cette fois-ci, les organisateurs de cette manif n'ont pas demander a rencontrer le colérique ?

Des guignols, qui votent socialiste ou s'abstiennent, mais qui râlent et entravent la libre circulation du reste de la population.

Rien à dire de plus!

Signaler Répondre

avatar
youssouf le 10/10/2015 à 14:58

Tiens cette fois-ci, les organisateurs de cette manif n'ont pas demander a rencontrer le colérique ?

Des guignols, qui votent socialiste ou s'abstiennent, mais qui râlent et entravent la libre circulation du reste de la population.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.