Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Dupoizat - LyonMag

Michel Dupoizat : “Roms à Saint-Genis-les-Ollières : une décision brutale et imposée”

Michel Dupoizat - LyonMag

Michel Dupoizat est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce mercredi. Le président de l’association Chapoly est revenu sur l’arrivée de Roms à Saint-Genis-les-Ollières.

L’association Chapoly s’est créée pour dénoncer l’arrivée prévue par la préfecture du Rhône de Roms, entre 80 et 160, à Saint-Genis-les-Ollières. "C’est une décision brutale, forte et imposée sans concertation, annonce le président Michel Dupoizat. Et c’est notre responsabilité de citoyen d’attirer l’attention du préfet sur les risques de déstabilisation des équilibres locaux".
Selon lui, "le fort de Chapoly est une zone naturelle. On se dit que le préfet n’avait pas tous les éléments précis pour prendre sa décision", redoutant le terrassement du site pour accueillir les villages modulaires, mais aussi l’installation de canalisations… Et l’augmentation du nombre de Roms prévu par la préfecture. Et "la promiscuité entre les différentes populations", sachant que Saint-Genis-les-Ollières accueillent déjà des demandeurs d’asile et des délinquants en redressement.

Michel Dupoizat n’est pas fermé au dialogue, il va même rencontrer le préfet.

Quant à l’action coup-de-poing des identitaires de samedi dernier, l’association Chapoly précise qu’il ne s’agit pas d’une action "que l’on souhaite faire ou soutenir". Mais "si la situation perdure sans information, (…) si les travaux commencent, les réactions peuvent aller dans tel ou tel sens, sans forcément être xénophobes".

Sur le plan juridique, l’association forte de plusieurs centaines de membres estime avoir les cartes en main pour contrer les décisions du préfet. "Nous irons le plus loin possible", promet Michel Dupoizat.

 

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com



Tags : ça jazz à lyon | saint-genis-les-ollières | roms | chapoly |

Commentaires 24

Déposé le 28/10/2015 à 23h04  
Par anne Citer

y en a marre !!!! a écrit le 28/10/2015 à 21h03

Qu'ils reste chez eux dans leur pays !!! Deja qu'on a du mal à y arriver tout les jours ... Les impôts qui augmentent inexorablement ... On a du mal à boucler les fin de mois ... Comme Ca après avoir miner notre pays on aura tous gagnés !!!!

Avec vos propos indignes, vous démontrez clairement que vous méprisez totalement l'urgence humanitaire la plus élémentaire.

Déposé le 28/10/2015 à 21h03   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par y en a marre !!!! Citer

Qu'ils reste chez eux dans leur pays !!! Deja qu'on a du mal à y arriver tout les jours ... Les impôts qui augmentent inexorablement ... On a du mal à boucler les fin de mois ... Comme Ca après avoir miner notre pays on aura tous gagnés !!!!

Déposé le 28/10/2015 à 17h44  
Par Jeansais Citer

laureline a écrit le 28/10/2015 à 16h55

Vous avez l'air d'être incollable sur le sujet du fort de chapoly. Après vous n'êtes pas St genois, votre regard sur la question est certainement différent du notre. De mon côté, les détails exacts (et vous êtes très pointilleux sur ce sujet!) sur l'histoire du fort ne change pas mon point de vue final : pour moi ce n'est en aucun cas un projet d'insertion, juste parquer quelque part des gens dont Lyon ne sait que faire. Et je continue à penser qu'à l'échelle de St Genis , 160 ou 80 personnes c'est trop pour réaliser un accueil dans de bonnes conditions.

Les Roms sont des hommes et des femmes comme nous.
ils méritent notre respect et un pays qui se prétend la terre des droits de l'homme ne doit pas laisser des êtres humains croupir sur des tas d'ordures...
Je n'ignore pas les difficultés d'accueil en regard de leur façon de vivre, je ne suis pas naîf mais ne nous cachons pas la face sur des questions de "sécurité" ou de "site naturel" à préserver...
Le seul point sur lequel je rejoins les saint genois c'est sur le nombre...160 c'est absurde et çà ne faciliterait pas leur hypothétique insertion

Déposé le 28/10/2015 à 16h55  
Par laureline Citer

Vous avez l'air d'être incollable sur le sujet du fort de chapoly. Après vous n'êtes pas St genois, votre regard sur la question est certainement différent du notre. De mon côté, les détails exacts (et vous êtes très pointilleux sur ce sujet!) sur l'histoire du fort ne change pas mon point de vue final : pour moi ce n'est en aucun cas un projet d'insertion, juste parquer quelque part des gens dont Lyon ne sait que faire. Et je continue à penser qu'à l'échelle de St Genis , 160 ou 80 personnes c'est trop pour réaliser un accueil dans de bonnes conditions.

Déposé le 28/10/2015 à 16h46  
Par ps4 Citer

Jeansais a écrit le 28/10/2015 à 16h12

Insinueriez vous que les fondations du Fort de Chapoly qui datent de la fin du XIX ème siècle s'affaissent ?
Pour ma part j'en doute.?
Mais je veux bien admettre que les bâtiments anciens du centre devenus vétuste ne soient plus aux normes
( électricité, isolation, infiltration,chauffage, peut être amiante ou plomb...) faute d'entretien dans un contexte d'abandon complet du site puisque toutes les autres activités éducatives conduites ont été délocalisées depuis 2 ou 3 ans déjà...
Quant au nouveau bâtiment la construction a duré 1 an environ ( vous avez dit urgence ?).
La construction d'un nouveau bâtiment pour loger les mineurs s'imposait car le vieux bâtiment réaménagé n'était plus aux normes et la Protection Judiciaire de la Jeunesse projetait d'installer un centre éducatif fermé.

Ou la la que nenni mon bon monsieur, loin de moi l'idée d'insinuer quoi que ce soit, mais que ces infrastructures soient un terrain de jeu dangereux pour une soixante d'enfants, cela est certain, et que le terrain porte les stigmates d'une occupation militaire, aussi. Quand à l'urgence si vous me relisez je ne parle pas de la construction mais simplement du déménagement.

Déposé le 28/10/2015 à 16h12  
Par Jeansais Citer

ps4 a écrit le 28/10/2015 à 13h45

Amiante bien sur, tous les bâtiments sont à demi-effondrés, leur contenu a été abandonné tel quel par l'armée, un réseau de tunnels, de citernes ... cours sous les batîments, donc non reconduction des autorisations par les "propriétaires" pour dangerosité.
Il n'y a non seulement aucun budget pour assainir le site mais c'est une volonté de la préfecture d'installer les Roms dans des algecos provisoires (réponse de la préfecture aux propositions alternatives du député). Quand au batîment dont vous parlez il a fallu déménager en urgence le foyer de réinsertion pour les installer dans des locaux équipés de sas de sécurité ... Hé oui les éducateurs et les jeunes en réinsertion ont essuyés les plâtres du nettoyage de Lyon (ces jeunes étaient d'ailleurs à la marche silencieuse).

Insinueriez vous que les fondations du Fort de Chapoly qui datent de la fin du XIX ème siècle s'affaissent ?
Pour ma part j'en doute.?
Mais je veux bien admettre que les bâtiments anciens du centre devenus vétuste ne soient plus aux normes
( électricité, isolation, infiltration,chauffage, peut être amiante ou plomb...) faute d'entretien dans un contexte d'abandon complet du site puisque toutes les autres activités éducatives conduites ont été délocalisées depuis 2 ou 3 ans déjà...
Quant au nouveau bâtiment la construction a duré 1 an environ ( vous avez dit urgence ?).
La construction d'un nouveau bâtiment pour loger les mineurs s'imposait car le vieux bâtiment réaménagé n'était plus aux normes et la Protection Judiciaire de la Jeunesse projetait d'installer un centre éducatif fermé.

Déposé le 28/10/2015 à 13h45  
Par ps4 Citer

Jeansais a écrit le 28/10/2015 à 13h00

Dangereux ? Je ne vois pas en quoi le site serait dangereux; peut être y a t il de l'amiante dans les anciens bâtiments ?
Un nouveau bâtiment vient d'ailleurs tout juste d'y être construit par la Protection Judiciaire de la Jeunesse pour y accueillir des jeunes placés par les Juges pour Enfants ( comme vous le savez certainement alors que moi je ne suis pas saint genois !))
Un centre aéré a effectivement été ouvert sur le site ainsi d'ailleurs qu'une base de plein air accueillant des jeunes venus des banlieues de l'Est Lyonnais.
Mais si le centre aéré a cessé c'est peut être tout simplement parce que l'association support a été dissoute tout comme celle de la base de plein air...

Amiante bien sur, tous les bâtiments sont à demi-effondrés, leur contenu a été abandonné tel quel par l'armée, un réseau de tunnels, de citernes ... cours sous les batîments, donc non reconduction des autorisations par les "propriétaires" pour dangerosité.
Il n'y a non seulement aucun budget pour assainir le site mais c'est une volonté de la préfecture d'installer les Roms dans des algecos provisoires (réponse de la préfecture aux propositions alternatives du député). Quand au batîment dont vous parlez il a fallu déménager en urgence le foyer de réinsertion pour les installer dans des locaux équipés de sas de sécurité ... Hé oui les éducateurs et les jeunes en réinsertion ont essuyés les plâtres du nettoyage de Lyon (ces jeunes étaient d'ailleurs à la marche silencieuse).

Déposé le 28/10/2015 à 13h00  
Par Jeansais Citer

laureline a écrit le 28/10/2015 à 11h47

oui il y a même eu le centre aéré à chapoly. Mais tout a été fermé ensuite car le site a été jugé dangereux...alors il est juste dangereux pour les saint genois mais n'est pas dangereux pour des roms...bizarre...

Dangereux ? Je ne vois pas en quoi le site serait dangereux; peut être y a t il de l'amiante dans les anciens bâtiments ?
Un nouveau bâtiment vient d'ailleurs tout juste d'y être construit par la Protection Judiciaire de la Jeunesse pour y accueillir des jeunes placés par les Juges pour Enfants ( comme vous le savez certainement alors que moi je ne suis pas saint genois !))
Un centre aéré a effectivement été ouvert sur le site ainsi d'ailleurs qu'une base de plein air accueillant des jeunes venus des banlieues de l'Est Lyonnais.
Mais si le centre aéré a cessé c'est peut être tout simplement parce que l'association support a été dissoute tout comme celle de la base de plein air...

Déposé le 28/10/2015 à 12h56  
Par laureline Citer

pas de phobie pour la plupart des personnes opposées au projet mais des interrogations : le site est jugé dangereux, il va y avoir plusieurs communautés ensemble, le site va être fermé avec gardiennage : créer un ghetto est ce cela l'intégration???désolé mais moi je suis pour l'accueil de quelques familles qui pourraient très bien s'intégrer dans la vie du village (école...). Parquer une centaines de personnes dans un lieu caché, je ne trouve pas ce projet honorable. On dirait juste que le préfet veut cacher ces gens de la vue des lyonnais...Il aurait été beaucoup plus judicieux d'élaborer un projet en concertation avec le maire et la population!

Déposé le 28/10/2015 à 12h43  
Par Habitant de St Genis Citer

Jeansais a écrit le 28/10/2015 à 11h03

L'ouverture au début des années 70 du centre éducatif de l'Education Surveillée d'alors n'a jamais posé de problèmes à la commune et à ses habitants...
Il s'est fondu dans le paysage et mieux même il lui a été utile.
Car la commune n'ayant pas de gymnase à l'époque la section basket de l'ESG a utilisé pendant des années la petite salle des sports du centre éducatif où elle était "comme chez elle" ( on peut penser que sans cette salle il n'y aurait pas eu de section basket)...et la section judo utilisait également cette salle des sports pour accueillir des rencontres
De même le foot à 7 s'est créée sur le petit terrain de sport du centre
Aujourd'hui une nouvelle vie s'annonce sur le Fort Chapoly mais avec intelligence on peut construire autre chose que des défenses...

Bravo de rappeler cela à contre courant de la phobie !

Déposé le 28/10/2015 à 11h47  
Par laureline Citer

Jeansais a écrit le 28/10/2015 à 11h03

L'ouverture au début des années 70 du centre éducatif de l'Education Surveillée d'alors n'a jamais posé de problèmes à la commune et à ses habitants...
Il s'est fondu dans le paysage et mieux même il lui a été utile.
Car la commune n'ayant pas de gymnase à l'époque la section basket de l'ESG a utilisé pendant des années la petite salle des sports du centre éducatif où elle était "comme chez elle" ( on peut penser que sans cette salle il n'y aurait pas eu de section basket)...et la section judo utilisait également cette salle des sports pour accueillir des rencontres
De même le foot à 7 s'est créée sur le petit terrain de sport du centre
Aujourd'hui une nouvelle vie s'annonce sur le Fort Chapoly mais avec intelligence on peut construire autre chose que des défenses...

oui il y a même eu le centre aéré à chapoly. Mais tout a été fermé ensuite car le site a été jugé dangereux...alors il est juste dangereux pour les saint genois mais n'est pas dangereux pour des roms...bizarre...

Déposé le 28/10/2015 à 11h03  
Par Jeansais Citer

L'ouverture au début des années 70 du centre éducatif de l'Education Surveillée d'alors n'a jamais posé de problèmes à la commune et à ses habitants...
Il s'est fondu dans le paysage et mieux même il lui a été utile.
Car la commune n'ayant pas de gymnase à l'époque la section basket de l'ESG a utilisé pendant des années la petite salle des sports du centre éducatif où elle était "comme chez elle" ( on peut penser que sans cette salle il n'y aurait pas eu de section basket)...et la section judo utilisait également cette salle des sports pour accueillir des rencontres
De même le foot à 7 s'est créée sur le petit terrain de sport du centre
Aujourd'hui une nouvelle vie s'annonce sur le Fort Chapoly mais avec intelligence on peut construire autre chose que des défenses...

Déposé le 28/10/2015 à 10h41  
Par ps4 Citer

laureline a écrit le 28/10/2015 à 10h32

C'est une bonne initiative. Le préfet a pris une décision sans concertation avec la commune. Il ne veut ni en parler aux habitants de Saint genis ni même au maire du village. La commune ne sait pas comment elle va pouvoir s'organiser avec l'afflux de 160 personnes supplémentaires en difficulté. La générosité de Saint genis a des limites : cette petite commune accueille déjà 87 réfugiés et des délinquants en réinsertion.L'école est saturée et il y a très peu de transports publics. Un tel projet aurait du être réfléchi avec la commune pour voir comment s'organiser. Surtout quand on apprend que la décision avait été prise depuis 6 mois mais qu'elle n'a été annoncée à la commune qu'au dernier moment : juste avant l'hiver, pour mettre les habitants devant le fait accompli. Et surtout si les habitants protestent, il faudra bien sûr les accuser d'être vraiment égoïstes et racistes et FN! C'est un peu facile, on demandais juste une réflexion au préalable sur le projet. Bref j'approuve l'association Chapoly et je me suis inscrite! Faites de même si vous vous sentez concernés ;-)

http://www.association-chapoly.org/adhesion/

Déposé le 28/10/2015 à 10h39  
Par Laule Citer

Marcel C a écrit le 28/10/2015 à 08h54

Mais quand allons nous établir des quotas afin de préserver l'équilibre dans nos villes et nos villages ?
La paupérisation générale n'est pas une solution et nous ne pouvons , en ce moment moins que jamais, accueillir toute la misère du monde.

étudiez bien votre généalogie, que vous ne perdiez pas votre maison au passage ;)

Déposé le 28/10/2015 à 10h36  
Par Habitant de St Genis Citer

Sous prétexte d'arguments fallacieux , ce monsieur s'érige en défenseur des intérêts de ceux qui ont eu l'argent pour s'installer à St Genis les Olliéres ! Beaucoup ne travaille pas sur place et utilise les routes, le train,les écoles pour leurs enfants , les hôpitaux....etc . Les banlieues de l'Est sont saturés et supportent des charges importantes pour la santé, l'éducation ,la sécurité,l'insertion . Les roms ne sont pas des émigrés , ils sont roumains et ont droit à la libre circulation comme les Français et tous les européens . Ils sont victimes de ségrégation dans leur pays comme en France (à St Genis les Olliéres !) Tout cela a des relents d'une époque pas si lointaine , ce que peuvent faire les habitants de ce village c'est de demander de se "défrançiser"ils verront combien cela peut couter l'éducation,les routes, la santé, le service des eaux etc....certainement moins que les agréments et désagréments qu'apportera la présence de ces quelques roumains qui passé le temps où ils seront responsables de tout ce qui ne va pas à St Genis seront de bons citoyens .

Déposé le 28/10/2015 à 10h32  
Par laureline Citer

C'est une bonne initiative. Le préfet a pris une décision sans concertation avec la commune. Il ne veut ni en parler aux habitants de Saint genis ni même au maire du village. La commune ne sait pas comment elle va pouvoir s'organiser avec l'afflux de 160 personnes supplémentaires en difficulté. La générosité de Saint genis a des limites : cette petite commune accueille déjà 87 réfugiés et des délinquants en réinsertion.L'école est saturée et il y a très peu de transports publics. Un tel projet aurait du être réfléchi avec la commune pour voir comment s'organiser. Surtout quand on apprend que la décision avait été prise depuis 6 mois mais qu'elle n'a été annoncée à la commune qu'au dernier moment : juste avant l'hiver, pour mettre les habitants devant le fait accompli. Et surtout si les habitants protestent, il faudra bien sûr les accuser d'être vraiment égoïstes et racistes et FN! C'est un peu facile, on demandais juste une réflexion au préalable sur le projet. Bref j'approuve l'association Chapoly et je me suis inscrite! Faites de même si vous vous sentez concernés ;-)

Déposé le 28/10/2015 à 10h29  
Par étonan Citer

Étonnant quand même de voir certains se manifester soudainement contre l'intérêt public, dès qu'on vient frapper à leur porte, mais à l'inverse, ils ont recours à l'intérêt général pour rester bien au chaud caché dans leurs campagnes. On laisse tout aux autres communes.

Déposé le 28/10/2015 à 10h25  
Par Jeansais Citer

La défense du Fort (de Chapoly) contre les faibles,
les exclus de toutes sortes : demandeurs d'asile, roms, mineurs délinquants et en danger...est maintenant bien assurée !

Post monétaire Déposé le 28/10/2015 à 09h37  
Par Post monétaire Citer

Et dans "tous les gars contre", est-ce que certains se posent la question de "est-ce qu'il faut vendre des avions Dassault à l'Egypte", le tout financé par l'Arabie Saoudite, elle-même financée par la consommation de voiture des bons français ?
.
Bientôt des réfugiés Egyptiens ?
.
Alors vous voulez bien qu'on fasse du fric avec l'armement (Rappel : la France, (soit disant en décrépitude, dont l'économie est minable) est en fait toujours le 4ème vendeur Mondial d'Armes !) mais vous ne voulez pas des réfugiés ? ça n'a rien avoir ?
.
Il y a tellement de paramètres en jeu, que ceux qui se plaignent des problèmes ne se rendent pas compte que ce sont eux qui génèrent les problèmes.
Roulez bien en voiture ! :o)

Déposé le 28/10/2015 à 09h23  
Par Mouarf Citer

Je croyais que le,centre de redressement etait ferme?
Pareil le centre de demandeur d asile....

Concernt la protection de l environnement.... En n en parlant que maintenant, on doute de sa credibilite

Et si on avait fait un referendum, que le "non" l avait emporte, dans tous les cas, le projet aurait eu lieu.... Car en France, on se fout de l avis des concitoyen... Rappelons nous 2005...

Déposé le 28/10/2015 à 08h54  
Par Marcel C Citer

Mais quand allons nous établir des quotas afin de préserver l'équilibre dans nos villes et nos villages ?
La paupérisation générale n'est pas une solution et nous ne pouvons , en ce moment moins que jamais, accueillir toute la misère du monde.

Déposé le 28/10/2015 à 08h50  
Par Lucie Citer

Pas d'avantage de concertation pour les "migrants" sur Villeurbanne.
Notre pays tout entier perd son âme.
Heureusement il y a les élections.

Déposé le 28/10/2015 à 08h48  
Par ps4 Citer

Cela fait plaisir d'entendre enfin quelqu'un de posé et de factuel !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.