Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Un vigneron bio du Beaujolais devant la justice pour avoir refusé de traiter ses vignes

Photo d'illustration - LyonMag

Il comparaîtra ce mardi devant le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône.

Thibault Liger-Belair a maintenant repris le domaine familial à Nuits-Saint-Georges en Côte d’Or depuis quinze ans avant de se développer en 2008 dans le Beaujolais où il possède des vignes sur le territoire de l’AOC moulin-à-vent se situant entre les départements du Rhône et de Saône-et-Loire.

 

Le viticulteur bio est aujourd’hui poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes suite à un arrêté pris par la préfecture de Saône-et-Loire ordonnant à la profession d’utiliser des pesticides pour lutter contre la flavescence dorée, une maladie se propageant dans les vignes en raison de la présence d’un insecte du nom de cicadelle.

 

Thibault Liger-Belair se défend par le fait que ses vignes ne se trouvent pas entièrement sur le département de Saône-et-Loire où a été pris l’arrêté en question. Le viticulteur est également soutenu par les agriculteurs désireux de ne pas utiliser de pesticide ; une pétition circulant sur la toile a déjà récolté plus de 220 000 signatures.



Tags : Pesticides | vigneron | beaujolais |

Commentaires 1

Déposé le 17/11/2015 à 20h02   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par fazer1k Citer

on marche sur la tete. mettre devant les tribunaux une personne qui refuse de nous empoisonner :'(

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.