Lyon 9e : un ouvrier se retrouve bloqué sous un bloc de béton

Lyon 9e : un ouvrier se retrouve bloqué sous un bloc de béton
Photo d'illustration - LyonMag

Vendredi matin peu après 8h, sur un chantier d’immeubles avenue Rosa-Parks dans le 9e arrondissement de Lyon, un ouvrier s’est retrouvé avec le bras gauche bloqué par un pilier de béton qui avait basculé sur lui.

Pesant plus d’une tonne, le bloc de béton est importable, même à quinze personnes. Mais alors que le Samu et les pompiers attendaient l’arrivée de moyens de levage, un camion-grue passe dans la rue.

Il est intercepté et permet de dégager rapidement le malheureux. Agé de 42 ans, on ne connaît pas encore l’état de ses blessures mais il semblerait qu'il soit gravement touché.

A noter qu'un inspecteur du travail est passé après l'accident.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
roxy 425 le 23/11/2015 à 15:45

Importable trop lourd pour etre porté,habit importable,qui ne peut etre mis meme importé.

Signaler Répondre

avatar
Laurquen le 23/11/2015 à 12:58

Bloc de béton importable qui signifie : "Que l'on peut importer". Bravo les gars, continuez comme cela....

Signaler Répondre

avatar
Leule le 21/11/2015 à 12:21

@laule : C'est à l'employeur de s'assurer que ses employés respectent bien les consignes de sécurité ;)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 21/11/2015 à 10:28
laule a écrit le 21/11/2015 à 09h48

Comme d'hab l'enquête conclura que c'est de la faute de l'employé qui n'a pas appliqué les consignes à la lettre et au bout de ses 30 jours de rtt il sera viré de son job pour inaptitude, moi je ne comprend même pas qu'il reste encore des ouvriers du btp dans ce pays.

"..............moi je ne comprend même pas qu'il reste encore des ouvriers du btp dans ce pays................"
.
A votre avis, pourquoi les entreprises du BTP recrutent "toute la terre" sauf des employés de nationalité français ? :o)
La "logique" du marché lorsqu'on ne trouve pas d'employés, ce serait d'augmenter les salaires et les conditions, mais...
Vive l'esclavagisme du fric ! :o)

Signaler Répondre

avatar
laule le 21/11/2015 à 09:48

Comme d'hab l'enquête conclura que c'est de la faute de l'employé qui n'a pas appliqué les consignes à la lettre et au bout de ses 30 jours de rtt il sera viré de son job pour inaptitude, moi je ne comprend même pas qu'il reste encore des ouvriers du btp dans ce pays.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.