Lyon, troisième ville française où il y a le plus d'enseignes de malbouffe

Lyon, troisième ville française où il y a le plus d'enseignes de malbouffe
Photo d'illustration - LyonMag

Selon My-Pharma.info, Lyon est la troisème ville en France où les grandes enseignes de la restauration rapide sont les plus présentes avec 61 points de vente.

 

Avec 0,1229 restaurants pour 1000 habitants, Lyon arrive après Bordeaux (0,1451 soit 35 restaurants) et Paris (0,1312, 294 restaurants). Mais à la différence des deux premières villes du classement, McDonald’s possède moins d’établissements Lyonnais que Subway avec 15 points de vente contre 18 pour Subway, son concurrent direct.

Sans compter Paris, c'est aussi à Lyon où l'on rencontre le plus grand nombre de points de vente Domino’s Pizza, avec une dizaine d’établissements.

Pour rappel, les aliments servis en restauration rapide sont pauvres en sources nutritives mais riche en matières grasses, en sel, en sucre et autres produits chimiques. En mangeant ces produits, les risques de surpoids et tous les problèmes de santé comme l’hypertension artérielle, le diabète, ou encore les cancers sont favorisés

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jms69 le 12/12/2015 à 21:52

On peut très bien manger chez nous tout les jours,mais quand les enfants veule un MC do du moment que ce n est pas tout les jours, et on sait ce que l on mange au moins
Existe tel des labels de qualité ?dans les restaurants de toutes façon,
Quand ô a chez bouse on as des produits extra frais , dans d autre des produits préfinis, on en as pour notre argents, mais attention, certains font payer 50 euros le menu et ce n est pas cuisine maison,
Je me demande même si ils ne sont pas en trains de se tirée une Balle dans le pieds les clients vont finir par ne plus avoir confiance c St reste dommage pour notre culture que le monde entier nous envie

Signaler Répondre

avatar
PHHE le 12/12/2015 à 14:34

faux débat : tout le monde est libre de prendre le temps de cuisiner et de ne pas acheter ces merdes...

Signaler Répondre

avatar
lilimont le 07/12/2015 à 00:01
Nostromo a écrit le 06/12/2015 à 16h53

La malbouffe a toujours existé.
C'est juste qu'avant elle n'était pas institutionnalisée par des chaînes comme McDo ou autres
C'était tout aussi dégueulasse et malsain bien qu'artisanal, dont finalement bien plus dangereux.
Par exemple dans la cantine de mon enfance avec les escalopes qui pissaient l'huile de friture frelatée
Rappelez vous de l'échange entre Louis de Funès et le cuistot véreux dans "L'aile ou la cuisse"
- "Mais avant c'était déjà de la merde"
- "Oui mais c'était moi qui la faisait, alors que maintenant ça arrive tout prêt"
*
Enfin, tout ça pour dire que vomir sur la malbouffe (pléonasme) me semble être une posture assez dénuée de sens.

Ah bon la malbouffe a toujours existé ?
Depuis des millénaires ?
Ne dites pas des choses énormes.
Certes cela fait longtemps qu'on mange mal mais pas depuis le début de l'humanité.
Cela fait tout au plus 60 ans qu'on mange mal, que la nourriture industrialisée s'est démocratisée.
J'ai 92 ans et je peux vous dire que toute mon enfance, mon adolescence et le début de mon âge adulte, je mangeais très bien : rien d'industrialisé et de transformé, que des produits de la ferme et de la pêche : poissons, poulet, légumes, fruits, oeufs, miel, confitures faites maison, gâteaux faits maison etc...
Il n'y avait pas encore de supermarchés ni toute cette industrialisation mais c'était en marche malheureusement.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 06/12/2015 à 16:53
Nath a écrit le 06/12/2015 à 14h29

Oui je suis bien d'accord.
C'est logique et par ailleurs cela est bien démontré dans l'excellent documentaire qui vient de sortir au cinéma qui s'intitule "Demain".
Même si on le sait déjà pertinemment, dans ce documentaire on est bien devant les réalités actuelles catastrophiques, notamment concernant la nourriture.

La malbouffe a toujours existé.
C'est juste qu'avant elle n'était pas institutionnalisée par des chaînes comme McDo ou autres
C'était tout aussi dégueulasse et malsain bien qu'artisanal, dont finalement bien plus dangereux.
Par exemple dans la cantine de mon enfance avec les escalopes qui pissaient l'huile de friture frelatée
Rappelez vous de l'échange entre Louis de Funès et le cuistot véreux dans "L'aile ou la cuisse"
- "Mais avant c'était déjà de la merde"
- "Oui mais c'était moi qui la faisait, alors que maintenant ça arrive tout prêt"
*
Enfin, tout ça pour dire que vomir sur la malbouffe (pléonasme) me semble être une posture assez dénuée de sens.

Signaler Répondre

avatar
Nath le 06/12/2015 à 14:29
actu a écrit le 06/12/2015 à 12h29

Effectivement on est envahis par toute la malbouffe en général : fastfoods, kebabs, nourriture industrielle dans les supermarchés.
L'humanité va vraiment mal....

Oui je suis bien d'accord.
C'est logique et par ailleurs cela est bien démontré dans l'excellent documentaire qui vient de sortir au cinéma qui s'intitule "Demain".
Même si on le sait déjà pertinemment, dans ce documentaire on est bien devant les réalités actuelles catastrophiques, notamment concernant la nourriture.

Signaler Répondre

avatar
Gastrogône le 06/12/2015 à 14:12
actu a écrit le 06/12/2015 à 12h29

Effectivement on est envahis par toute la malbouffe en général : fastfoods, kebabs, nourriture industrielle dans les supermarchés.
L'humanité va vraiment mal....

Oui, envoyons vite l'humanité manger une soupe VGE chez Gocuse !

Signaler Répondre

avatar
Louis Lyon le 06/12/2015 à 13:23

C'est comme tout: il y a de mauvais kebabs, pas bien clean ( mais les cuisines de certains bouchons du Vieux Lyon ne sont pas mieux ...) - et des super kebabs, avec du veau frais et pas du surgelé, des vitrines réfrigérées et des frigos impeccables.... Et des petits patrons bien sympas.

Signaler Répondre

avatar
actu le 06/12/2015 à 12:29

Effectivement on est envahis par toute la malbouffe en général : fastfoods, kebabs, nourriture industrielle dans les supermarchés.
L'humanité va vraiment mal....

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 06/12/2015 à 10:00
un brin de lucidité a écrit le 06/12/2015 à 09h21

Je me demande comment les kébabs ont toujours le droit de vendre leurs produits douteux dans l'an 2015. Laisser la viande exposée aux éléments, à la vermine pendant des heures, avant de la chauffer vaguement pour la prochaine victime.... une abomination sanitaire dont la tolérance ici est un mystère consternant.

Personnellement j'ai mangé des milliers de kebabs et je me porte comme un charme (et j'adore çà).

L'intox serait plutôt à recherche du côté de vos posts.

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 06/12/2015 à 09:21

Je me demande comment les kébabs ont toujours le droit de vendre leurs produits douteux dans l'an 2015. Laisser la viande exposée aux éléments, à la vermine pendant des heures, avant de la chauffer vaguement pour la prochaine victime.... une abomination sanitaire dont la tolérance ici est un mystère consternant.

Signaler Répondre

avatar
Mouai le 06/12/2015 à 09:18

Le titre est intolerable!
Comment le bloger se permet il'de juger la norriture de fast food?
Est il en train de dire que les consomateurs lyonnais sont des ogre qui mangent du caca???? Ce n est pas respectueux!
Je tiens quàd meme a vous rappeler que ce sont dans les enseigne de resto-rapide que l on risque le,moins d etre malade!!! En effet, les protocoles sanitaires sont uktra strictes et les controles frequents!!
Alors'qu'un pseudo resto qui vous sert des braquettes microonde est souvent bcp plus sale, et moins nutritif!!! Il y en a des centaines a Lyon!!!
Pour les rageux, si vous pensez pouvoir offrir de meilleurs prestations, faites comme certains et ouvrez un resto pour defendre votre idee d jn vrai repas
Mais ne cracher pas'dans la soupe!

Signaler Répondre

avatar
ville salle le 06/12/2015 à 08:55

c est pour cela que les rues sont salles ?

Signaler Répondre

avatar
lululourson le 06/12/2015 à 08:21

Personne n'oblige a manger là....

Signaler Répondre

avatar
horreur le 05/12/2015 à 23:13

Et en Presqu'ile un kébab pour 3 habitants !!!

l'horreur.

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 05/12/2015 à 23:08

A côté de ces grands groupes de malbouffe mais qui au moins sont un minimum contrôlés, il faudrait compter un certain nombre de kebabs et pizzeria douteux....

Signaler Répondre

avatar
uht le 05/12/2015 à 21:55

moi je trouve cela agrable une fois par an, comme tout le problme c'est l'excs !

Signaler Répondre

avatar
befun le 05/12/2015 à 21:43

Si tu y rajoute les Kebab on est la première ville de risque en Bactérie-bouffe

Signaler Répondre

avatar
actu le 05/12/2015 à 21:17

Oui on est complètement envahis par toutes ces enseignes de mal bouffe, c'est vraiment bien malheureux.
61 points de vente c'est terrifiant.
Et en plus ils sont bien fréquentés, on est vraiment tombés bien bas.
Le pire c'est aux USA, là-bas les problèmes de santé et d'obésité liés à cette malbouffe ont augmenté ces 30 dernières années de façon vertigineuse.

Signaler Répondre

avatar
deg le 05/12/2015 à 20:56

Ah une bonne bière avec une pizza affalée sur le canapé à se gratter les pied ou le pif , la grande classe à la française.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 05/12/2015 à 20:26
Vas-y Marco a écrit le 05/12/2015 à 20h11

Même le week-end, toujours à fond sur internet Marco, avec toi pas de repis pour les data-center et les clims, et tant pis pour la planète haha ;o)

Ce n'est pas vous, un propriétaire de datacenter qui va s'en plaindre ! ;o)

Signaler Répondre

avatar
Vas-y Marco le 05/12/2015 à 20:11
Post monétaire a écrit le 05/12/2015 à 18h52

Devant, on place Bocuse pour faire "class",
et derrière le marché va à la malbouffe...
.
Problème de fric ? D'éducation ? Va savoir...

Même le week-end, toujours à fond sur internet Marco, avec toi pas de repis pour les data-center et les clims, et tant pis pour la planète haha ;o)

Signaler Répondre

avatar
Ronsart le 05/12/2015 à 19:42

Au moins Lyon est sur le podium, très différent du foot!!!!

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 05/12/2015 à 19:21

Vive les tacos !!! LA gastronomie lyonnaise

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 05/12/2015 à 19:19
et nous... a écrit le 05/12/2015 à 19h09

ooooooohhhh..............tout doux, tout doux.......
il y aura bien un Bocuse au grand stade de Décines pour contre balancer ces infos....

Je me demande comment il va appeler son resto... Après le nord, le sud, l'est, l'ouest... le trou ?

Signaler Répondre

avatar
et nous... le 05/12/2015 à 19:09

ooooooohhhh..............tout doux, tout doux.......
il y aura bien un Bocuse au grand stade de Décines pour contre balancer ces infos....

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 05/12/2015 à 18:52

Devant, on place Bocuse pour faire "class",
et derrière le marché va à la malbouffe...
.
Problème de fric ? D'éducation ? Va savoir...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.