A Lyon, les musulmans, priés de faire le ménage dans leurs mosquées, font 10 propositions

A Lyon, les musulmans, priés de faire le ménage dans leurs mosquées, font 10 propositions
Le préfet Michel Delpuech avec Abdelkader Laïd Bendidi, président du CRCM - LyonMag

Le préfet réunissait ce mardi les responsables du culte musulman et les maires du département après les fermetures des mosquées salafistes de Vénissieux et de  L’Arbresle. Les responsables musulmans ont promis de faire le ménage et font dix propositions. Le préfet leur a donné rendez-vous dans six mois.

Les responsables du culte musulman réunis à la préfecture du Rhône - LyonMag
Les responsables du culte musulman réunis à la préfecture du Rhône - LyonMag
Après les attentats de Paris, Michel Delpuech avait dit son intention de dissoudre les lieux de culte salafistes. Il est passé des paroles aux actes en fermant la mosquée Bilal à Vénissieux, puis celle de l’Arbresle (Rhône). La première pour des raisons de sécurité, la seconde en raison "d’un risque sérieux d'atteinte à la sécurité et à l'ordre public". Ce lieu de culte salafiste était fréquenté par des individus dont certains étaient en relation avec des djihadistes en Syrie.

D’autres mosquées étaient sous la menace d’une fermeture par la préfecture. Nous en dressions la liste le 23 novembre dernier. Mais le 28 novembre, soit deux jours après la fermeture de la mosquée de L’Arbresle, le préfet Delpuech réunissait en préfecture les responsables du Conseil Régional du Culte Musulman. Dans un communiqué commun à l’issue de cette réunion, le représentant de l’Etat et les responsables du culte sont tombés d’accord pour que les responsables religieux fassent, en clair, eux-mêmes le ménage dans leurs mosquées.

Extrait : "Le préfet a manifesté aux responsables musulmans du Rhône son inquiétude quant à la situation d’un certain nombre de salles de prière et de mosquées. Le préfet et les responsables musulmans ont passé en revue la situation de ces salles de prières et mosquées qui nécessitent une vigilance commune, chacun devant agir dans le cadre de ses responsabilités.

Les responsables du culte ont fait part de leur volonté et de leur engagement pour conforter les acteurs (présidents d’associations, imams) qui doivent l’être, restructurer les associations qui ont pu être débordées, les aider à s’entourer de personnalités responsables et de s’engager dans la voie de leur formation."

Des gages : travaux et fermeture épisodique

Du coup, des gages ont en effet donné aux autorités. Des mosquées menacées de fermeture en raison de non-conformité à la règlementation sur les Etablissements Recevant du Public (ERP)ont repoussé cette épée de Damoclès en prenant des décisions drastiques.

Dans le 8e arrondissement, la mosquée du passage Comtois a effet décidé de ne plus faire de prêche le vendredi, jour de la plus grande prière de la semaine. Devant l’afflux de fidèles ce jour-là, les prières débordaient souvent dans la rue.

A la Guillotière côté 3e arrondissement, rue Villeroy, les responsables de la mosquée se sont engagées à faire les travaux nécessaires. Toujours à la Guillotière, côté 7e arrondissement cette fois, la mosquée de la rue Sébastien Gryphe s’est engagée à limiter l’accueil des fidèles à 150 au lieu des 300 qui fréquentent habituellement la mosquée le vendredi.

Rendez-vous dans six mois

Pour Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée de Lyon, constate en effet "qu’il y a aujourd’hui un zèle de la part de l’administration autour des lieux de culte qui posent problème. Mais la fermeture des mosquées n’est pas la solution. Il y a déjà un manque évident de mosquées et si nous fermons celles qui existent, les fidèles vont encombrer les autres mosquées. C’est ce qui s’est passé avec la fermeture de la mosquée Bilal ou la fermeture de la mosquée du 8e le vendredi. Nous avons dit au préfet et à nos responsables musulmans que c’était le moment de mettre aux normes les lieux de culte qui en avaient besoin". 

Le préfet a pris acte de cet engagement des responsables musulmans de faire eux-mêmes le ménage et a donné rendez-vous dans six mois. Cependant, il n’y a pas que les responsables musulmans qui ont fait un lobbying auprès du préfet pour éviter les fermetures de lieux de culte.

Interventionnisme d’élus

Des maires ont en effet assailli le cabinet du préfet pour trouver d’autres méthodes que la fermeture brutale de lieux de culte. Sur cet activisme quasi-clientéliste de la part d’élus, le préfet à la sécurité, Gérard Gavory commence par ironiser : "oh vous croyez…", fait-il mine d’interroger dans un sourire. "Globalement, les élus jouent le jeu mais, ici et là, il y a toujours des dérives que vous nommer clientéliste. Mais dans l’ensemble, les gens sont concernés", ajoute-t-il.

Le Conseil régional du culte musulman a fait dix propositions lors de la rencontre de ce mardi en préfecture. Sans les énumérer toutes, la création d’un conseil des imams du Rhône est sans doute la proposition la plus salutaire dans une religion qui pêche souvent par manque d’autorité en raison de l’absence de clergés.

Dix propositions

Le CRCM souhaite également que les mosquées s’ouvrent davantage à la société par l’organisation de portes ouvertes. Les fatwas (avis juridique) qui viennent de l’étranger devront être rejetées. Il conviendra également d’accompagner les imams afin de "construire des discours qui tiennent compte à la fois de l’authenticité des textes mais aussi de la réalité sociale économique et politique dans laquelle vivent les français de confession musulmane". La dixième proposition souhaite "donner toute leur place aux femmes dans l’organisation de culte musulman et la gestion des mosquées".

Le travail est considérable. Mais le préfet ne se contentera pas d’intentions. Il contrôlera les actions entreprises. Rendez-vous dans six mois.

Slim Mazni

39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vectorio le 19/12/2015 à 18:45
Diaugene a écrit le 19/12/2015 à 00h45

Virons les religions, TOUTES les religions des societes de cette planete. Finissons en une bonne fois avec ces fantasmes de l'age de pierre.

Bien dit !

Signaler Répondre

avatar
ehui le 19/12/2015 à 11:37
bibi loulou a écrit le 16/12/2015 à 15h41

personne ne saint ce que veut dire salafiste regarder Wikipedia les salafiste tait les compagnons du prophte qui suivait la religion du prophte

Un salafiste, dans la plupart des cas, c'est un dealer qui n'a pas réussi.

Signaler Répondre

avatar
soignez vos mots le 19/12/2015 à 09:09

"priés de faire le ménage" : vous utilisez ces termes pour faire du "clic", et ça doit marcher, mais ce serait plus respectueux pour le dialogue et pour tout le monde d'utiliser d'autres termes quand vous abordez ces sujets . Les médias ont leur responsabilité dans l'ambiance nauséabonde qui s'est installé en France, il faut en prendre conscience car nous en sommes les premières victimes.

Signaler Répondre

avatar
Diaugene le 19/12/2015 à 00:45

Virons les religions, TOUTES les religions des societes de cette planete. Finissons en une bonne fois avec ces fantasmes de l'age de pierre.

Signaler Répondre

avatar
Liberté le 18/12/2015 à 14:05

L'islam est une réligion à but hégémonique...Je suis tout à fait d'accord. Mais le hic, c'est que les politiques commercent avec Daesh, l'arabie saoudite tous ces gens qui financent daesh....pfff
C'est du grand n'importe quoi. Je ne sais pas ou tout ça va nous mener

Signaler Répondre

avatar
LEA le 18/12/2015 à 11:16
Saïd a écrit le 16/12/2015 à 10h46

En tant que français, je suis outré.
Je suis français, je le répète, certes d'origine arabe et musulmane mais français avant tout.
Je ne suis ni islamiste ni musulman pratiquant comme beaucoup d'ailleurs.
Pourquoi devrai-je choisir entre ces 2 camps, les musulmans intégristes ou les musulmans modérés ?
J'ai choisi la France.
On ne demande pas aux français d'origine italienne de condamner l'intégrisme catholique et de faire allégeance au catholicisme modéré.
Pourquoi nous français, je le répète à nouveau, FRANCAIS, parce que d'origine arabe devrions être soit musulman intégriste ou musulman modéré.
Je suis français comme les autres français d'origine chrétienne qu'il soit pratiquant ou athée aujourd'hui.
Je ne me reconnais pas dans cette escalade à la reconnaissance permanente de l'islam en France qu'elle soit modérée ou non.
Laissez-nous vivre entre français, quelque soit nos origines, sans nous opposer l'origine religieuse des uns et des autres.
Et pour cela, il faut arrêter au plus vite les revendications religieuses de toute religion car nous français, français d'origine musulmane nous serons condamnés à devoir être des français différents.
Que chacun vive sa croyance et ses rites sans devoir les revendiquer en permanence.
Je ne me sens représenté par aucun imam qu'il soit formé ou non en France , qu'il parle arabe ou français, ces gens là ne me représentent pas, pas plus par exemple qu'un curé représenterait les français d'origine italienne.
Je suis français.

Complétement d'accord!

Signaler Répondre

avatar
LEA le 18/12/2015 à 11:03
à Saïd a écrit le 16/12/2015 à 13h36

Saïd: je suis français d'origine française (j'ai pas choisi ...), catho par baptême (pas choisi non plus), et athée à 99%, par choix. En tous cas, non pratiquant. Et aucun curé ni évèque ne me représente ou me dit ce que je dois faire. Manquerait plus que ça ! Relax, on est juste des gens normaux que leurs histoires n'intéressent pas.

J'ai bien envie de vous dire que je vous aime, Said!

Signaler Répondre

avatar
celui là le 18/12/2015 à 10:45

Déjà le titre est révélateur, sinon en plus du ménage dans les mosquées, il faudra un encore plus large dans l'esprit des politiciens, journaleux et intéllos, qui n'ont rien à vendre que la haine et les mensonges.

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 17/12/2015 à 17:01

Il est temps de vouloir faire le ménage chez les musulmans, il fallait se réveiller avant...qu'il arrive ses incidents qui ont coutés la vie à certains....

Signaler Répondre

avatar
Georges le 17/12/2015 à 16:05
Dehors les manipulateurs et menteurs ! a écrit le 16/12/2015 à 17h26

Pendant que ces manipulateurs tentent de vous retourner l'esprit, avec leur victimisation et mensonges, lisez ces rapports !

Ils émanent de nos parlementaires et dressent un constat accablant !

Avril 2015:
http://www.senat.fr/rap/r14-388/r14-3881.pdf

Juin 2015:
http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r2828.pdf

Juillet 2014 :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rapports/r2173.pdf

Il y en a des dizaines comme cela !!!

Tapez dans votre moteur de recherche :
"rapports parlementaire sur le terrorisme islamiste"

Qui a écrit ces rapports si ce n'est les mêmes qui négocient la paix avec l'islam ?

"Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice." Georges Orwell.

Signaler Répondre

avatar
Venvedit le 17/12/2015 à 11:03
Saïd a écrit le 16/12/2015 à 10h46

En tant que français, je suis outré.
Je suis français, je le répète, certes d'origine arabe et musulmane mais français avant tout.
Je ne suis ni islamiste ni musulman pratiquant comme beaucoup d'ailleurs.
Pourquoi devrai-je choisir entre ces 2 camps, les musulmans intégristes ou les musulmans modérés ?
J'ai choisi la France.
On ne demande pas aux français d'origine italienne de condamner l'intégrisme catholique et de faire allégeance au catholicisme modéré.
Pourquoi nous français, je le répète à nouveau, FRANCAIS, parce que d'origine arabe devrions être soit musulman intégriste ou musulman modéré.
Je suis français comme les autres français d'origine chrétienne qu'il soit pratiquant ou athée aujourd'hui.
Je ne me reconnais pas dans cette escalade à la reconnaissance permanente de l'islam en France qu'elle soit modérée ou non.
Laissez-nous vivre entre français, quelque soit nos origines, sans nous opposer l'origine religieuse des uns et des autres.
Et pour cela, il faut arrêter au plus vite les revendications religieuses de toute religion car nous français, français d'origine musulmane nous serons condamnés à devoir être des français différents.
Que chacun vive sa croyance et ses rites sans devoir les revendiquer en permanence.
Je ne me sens représenté par aucun imam qu'il soit formé ou non en France , qu'il parle arabe ou français, ces gens là ne me représentent pas, pas plus par exemple qu'un curé représenterait les français d'origine italienne.
Je suis français.

Bravo Saïd ! Vous avez raison, le seul problème, c'est que les seuls musulmans qu'on entend et qu'on voit, ce sont les intégristes, ceux qui nous jettent leur religion au visage dans la rue... Et tant que des limites fermes n'auront pas été posés à ces dérives, la méfiance continuera de monter, et de se transformer petit à petit en colère puis en haine...

Signaler Répondre

avatar
Bla bla bla bla le 17/12/2015 à 01:54

Bla bla bla bla ! Et les français gobent !

Signaler Répondre

avatar
savoir le 16/12/2015 à 20:12

Quel responsable Musulman ??? Je ne n'en connais pas ? Sauf si vous évoquez ces marionnette que aucun musulman n'écoute ok. Ont ne décide pas pour nous !

Signaler Répondre

avatar
Curés obs le 16/12/2015 à 18:22
Saïd a écrit le 16/12/2015 à 10h46

En tant que français, je suis outré.
Je suis français, je le répète, certes d'origine arabe et musulmane mais français avant tout.
Je ne suis ni islamiste ni musulman pratiquant comme beaucoup d'ailleurs.
Pourquoi devrai-je choisir entre ces 2 camps, les musulmans intégristes ou les musulmans modérés ?
J'ai choisi la France.
On ne demande pas aux français d'origine italienne de condamner l'intégrisme catholique et de faire allégeance au catholicisme modéré.
Pourquoi nous français, je le répète à nouveau, FRANCAIS, parce que d'origine arabe devrions être soit musulman intégriste ou musulman modéré.
Je suis français comme les autres français d'origine chrétienne qu'il soit pratiquant ou athée aujourd'hui.
Je ne me reconnais pas dans cette escalade à la reconnaissance permanente de l'islam en France qu'elle soit modérée ou non.
Laissez-nous vivre entre français, quelque soit nos origines, sans nous opposer l'origine religieuse des uns et des autres.
Et pour cela, il faut arrêter au plus vite les revendications religieuses de toute religion car nous français, français d'origine musulmane nous serons condamnés à devoir être des français différents.
Que chacun vive sa croyance et ses rites sans devoir les revendiquer en permanence.
Je ne me sens représenté par aucun imam qu'il soit formé ou non en France , qu'il parle arabe ou français, ces gens là ne me représentent pas, pas plus par exemple qu'un curé représenterait les français d'origine italienne.
Je suis français.

Réveil Saïd. La France est la "fille aînée de l'Eglise". Les curés ne représentent pas les italiens... Pour être un bon Français tu dois connaître notre histoire. Et elle est chrétienne. Désolé, mais c'est comme ça.

Signaler Répondre

avatar
Dehors les manipulateurs et menteurs ! le 16/12/2015 à 17:26

Pendant que ces manipulateurs tentent de vous retourner l'esprit, avec leur victimisation et mensonges, lisez ces rapports !

Ils émanent de nos parlementaires et dressent un constat accablant !

Avril 2015:
http://www.senat.fr/rap/r14-388/r14-3881.pdf

Juin 2015:
http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r2828.pdf

Juillet 2014 :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rapports/r2173.pdf

Il y en a des dizaines comme cela !!!

Tapez dans votre moteur de recherche :
"rapports parlementaire sur le terrorisme islamiste"

Signaler Répondre

avatar
mouai le 16/12/2015 à 17:12
Elles ne sont pas toutes fermées a écrit le 16/12/2015 à 16h38

Et cette mosquée intégriste qui sert d'école coranique à Villeurbanne est toujours ouverte, pourquoi ?
M. Bret interdirait-il que l'on ferme un lieu où ses électeurs sont légions ?
La preuve : https://www.youtube.com/watch?v=TnHeEGLDMBc

pas crédible
cette video date de 2012

mais n empeche que le probleme existe... et que jusqu' a present, PERSONNE n a rien fait!
.. et ca ne date pas de janvier

rappelez vous 1995!

j en garde un souvenir impérissable.. jusqu'a mes amis marqués dans leur chair!
le quartier n avait meme plus de vitre!!!

Signaler Répondre

avatar
On ne vous croit plus ! le 16/12/2015 à 17:05

"qu’il y a aujourd’hui un zèle de la part de l’administration autour des lieux de culte qui posent problème."

Non Monsieur, l'état et son administration auraient du faire leur boulot depuis longtemps !
Ce qui vous choque, c'est qu'après 17 morts les 7 et 9 janvier 2015, puis 130 morts le 13 novembre dernier, l'état socialiste se réveille et fasse appliquer la loi !

En février 2015, un rapport de la DCRI révèle qu'une centaine de mosquée en France, sont gangrénées par des salafistes.

Vous avez l'habitude de vous faire passer pour des victimes et de tenir double discours.
Mais là, c'est FINIT ! Plus personne ne vous croit.

Signaler Répondre

avatar
Elles ne sont pas toutes fermées le 16/12/2015 à 16:38

Et cette mosquée intégriste qui sert d'école coranique à Villeurbanne est toujours ouverte, pourquoi ?
M. Bret interdirait-il que l'on ferme un lieu où ses électeurs sont légions ?
La preuve :

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/TnHeEGLDMBc?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/TnHeEGLDMBc?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/TnHeEGLDMBc?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
Pas trop tôt... le 16/12/2015 à 16:04

Il était temps que les responsables musulmans commencent à se remettre en question... le préfet a trop attendu pour fermer ces 2 mosquées radicales. Quid des dizaines d'autres lieux de culte semi-clandestins qui sèment la haine en toute impunité ?

Signaler Répondre

avatar
bibi loulou le 16/12/2015 à 15:41

personne ne saint ce que veut dire salafiste regarder Wikipedia les salafiste tait les compagnons du prophte qui suivait la religion du prophte

Signaler Répondre

avatar
ludo694 le 16/12/2015 à 15:17
à Saïd a écrit le 16/12/2015 à 13h36

Saïd: je suis français d'origine française (j'ai pas choisi ...), catho par baptême (pas choisi non plus), et athée à 99%, par choix. En tous cas, non pratiquant. Et aucun curé ni évèque ne me représente ou me dit ce que je dois faire. Manquerait plus que ça ! Relax, on est juste des gens normaux que leurs histoires n'intéressent pas.

Mon cher Said, ça ne prend pas , ce sont des arguments bidons! Dites moi quand les catholiques intégristes de France ont ils procédé à des décapitations et des à des crimes de guerre ? quand les émigrés italiens ou portugais ont ils commis des attentats en France ?. La majorité des problèmes intercommunautaires dans un certain nombre de pays est due aux musulmans alors qu'ils sont minoritaires , exemple Thailande, Chine, Usa, Europe, Australie, et plus ... On voit bien que l'islam est une religion hégémonique qui veut conquérir le monde . Quoi qu'on en dise , il n'y a qu'un seul coran et un seul islam. Dans un grand nombre de pays arabes l'islam est religion d'état comme en Algérie par exemple. L'apostasie y est punie. Alors s'il vous plait comparez ce qui est comparable, en France nous ne serons jamais condamnés pour ne pas pratiquer une religion. C'est ça la la laïcité et la démocratie !!

Signaler Répondre

avatar
Républicain le 16/12/2015 à 15:03
Fopaldire a écrit le 16/12/2015 à 13h29

Nos élites deviennent folles.
Elles ont mis un doigt puis deux, puis trois dans l'islam via une immigration musulmane incontrôlée et maintenant elle ne sait en réalité plus quoi faire si ce n'est des incantations pour vivre ensemble.
Du coup pour que leurs incantations puissent devenir réalité fantasmée, nos élites sont prêtes à remettre certains pans régaliens à l'islam.
Dans le cas présent, la sécurité sur certains espaces du sol de la République française remise aux représentants de l'islam.
Cela devient chaque jour de plus en plus inquiétant.

S'il n'y avait que nos élites.
Mais force est de constater également qu'une majorité d'électeurs soient dans la même incohérence intellectuelle que nos élites.

Signaler Répondre

avatar
laicite le 16/12/2015 à 14:28

je ne savais pas que le prefet s' occupe du culte en France .

Signaler Répondre

avatar
mouai le 16/12/2015 à 13:50
doud69510 a écrit le 16/12/2015 à 11h53

Il faudrait que le prefet arrete de discuter avec ces irresponsables representants musulmans et prennent enfin des decisions fermes et contraignantes (mais dans le respect de la loi, pas comme a St genis les ollieres) !

parfaitement d accord!
il est capable d imposer un camp de roms a un village
mais incapable d exiger des actions de la part de "chefs" religieux!
on peut aussi se poser des questioons sur l objectif de cet homme!
- installer le chaos et liguer les francais les uns contre les autres pour espere un hypothtique 2em tour Hollande/LePen
- prendre des decisions avec une roulette
- executer le plan machiavelique de son pote de promo
- laisser un nom (critiquer ou pas) dans l histoire Lyonnaise

vraiment... je me pose pas mal de question sur tout ca
surtout que je n ai jamais choisi ce monsieur...

Signaler Répondre

avatar
à Saïd le 16/12/2015 à 13:36
Saïd a écrit le 16/12/2015 à 10h46

En tant que français, je suis outré.
Je suis français, je le répète, certes d'origine arabe et musulmane mais français avant tout.
Je ne suis ni islamiste ni musulman pratiquant comme beaucoup d'ailleurs.
Pourquoi devrai-je choisir entre ces 2 camps, les musulmans intégristes ou les musulmans modérés ?
J'ai choisi la France.
On ne demande pas aux français d'origine italienne de condamner l'intégrisme catholique et de faire allégeance au catholicisme modéré.
Pourquoi nous français, je le répète à nouveau, FRANCAIS, parce que d'origine arabe devrions être soit musulman intégriste ou musulman modéré.
Je suis français comme les autres français d'origine chrétienne qu'il soit pratiquant ou athée aujourd'hui.
Je ne me reconnais pas dans cette escalade à la reconnaissance permanente de l'islam en France qu'elle soit modérée ou non.
Laissez-nous vivre entre français, quelque soit nos origines, sans nous opposer l'origine religieuse des uns et des autres.
Et pour cela, il faut arrêter au plus vite les revendications religieuses de toute religion car nous français, français d'origine musulmane nous serons condamnés à devoir être des français différents.
Que chacun vive sa croyance et ses rites sans devoir les revendiquer en permanence.
Je ne me sens représenté par aucun imam qu'il soit formé ou non en France , qu'il parle arabe ou français, ces gens là ne me représentent pas, pas plus par exemple qu'un curé représenterait les français d'origine italienne.
Je suis français.

Saïd: je suis français d'origine française (j'ai pas choisi ...), catho par baptême (pas choisi non plus), et athée à 99%, par choix. En tous cas, non pratiquant. Et aucun curé ni évèque ne me représente ou me dit ce que je dois faire. Manquerait plus que ça ! Relax, on est juste des gens normaux que leurs histoires n'intéressent pas.

Signaler Répondre

avatar
sab73 le 16/12/2015 à 13:34

J'ai bien aimé la photo: zéro femme! Cela montre peut être quelque chose.
En plus, un type avec un chapeau de taliban! dans la préfecture!!

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 16/12/2015 à 13:29
franck a écrit le 16/12/2015 à 13h11

Sérieusement le préfet délégue les affaires de sécurités à un groupe religieux. Est ce sérieux ? On devient de plus en plus dans une république bananière.

Nos élites deviennent folles.
Elles ont mis un doigt puis deux, puis trois dans l'islam via une immigration musulmane incontrôlée et maintenant elle ne sait en réalité plus quoi faire si ce n'est des incantations pour vivre ensemble.
Du coup pour que leurs incantations puissent devenir réalité fantasmée, nos élites sont prêtes à remettre certains pans régaliens à l'islam.
Dans le cas présent, la sécurité sur certains espaces du sol de la République française remise aux représentants de l'islam.
Cela devient chaque jour de plus en plus inquiétant.

Signaler Répondre

avatar
franck le 16/12/2015 à 13:11

Sérieusement le préfet délégue les affaires de sécurités à un groupe religieux. Est ce sérieux ? On devient de plus en plus dans une république bananière.

Signaler Répondre

avatar
Etat + Religi le 16/12/2015 à 13:09

Et pour les athées, rien, pas de considérations du politique et de l'état.
Nous ne sommes donc bon, les athées, qu'à payer pour les croyances de minorités.

Signaler Répondre

avatar
doud69510 le 16/12/2015 à 11:53

Il faudrait que le prefet arrete de discuter avec ces irresponsables representants musulmans et prennent enfin des decisions fermes et contraignantes (mais dans le respect de la loi, pas comme a St genis les ollieres) !

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 16/12/2015 à 11:51

EH! oui les responsables musulmans doivent faire respecter leurs sujets dans les mosquées...
Mais voila est-ce qu'ils vont le faire??? Attendons...

Signaler Répondre

avatar
Cequefdé le 16/12/2015 à 11:35

On ne peit que constater que les socialistes et autres gauchos refusent de s'attaquer à leur électorat .CQFD

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 16/12/2015 à 11:22

Saïd a raison!
La religion, à la maison!

Signaler Répondre

avatar
mouai le 16/12/2015 à 10:53
Saïd a écrit le 16/12/2015 à 10h46

En tant que français, je suis outré.
Je suis français, je le répète, certes d'origine arabe et musulmane mais français avant tout.
Je ne suis ni islamiste ni musulman pratiquant comme beaucoup d'ailleurs.
Pourquoi devrai-je choisir entre ces 2 camps, les musulmans intégristes ou les musulmans modérés ?
J'ai choisi la France.
On ne demande pas aux français d'origine italienne de condamner l'intégrisme catholique et de faire allégeance au catholicisme modéré.
Pourquoi nous français, je le répète à nouveau, FRANCAIS, parce que d'origine arabe devrions être soit musulman intégriste ou musulman modéré.
Je suis français comme les autres français d'origine chrétienne qu'il soit pratiquant ou athée aujourd'hui.
Je ne me reconnais pas dans cette escalade à la reconnaissance permanente de l'islam en France qu'elle soit modérée ou non.
Laissez-nous vivre entre français, quelque soit nos origines, sans nous opposer l'origine religieuse des uns et des autres.
Et pour cela, il faut arrêter au plus vite les revendications religieuses de toute religion car nous français, français d'origine musulmane nous serons condamnés à devoir être des français différents.
Que chacun vive sa croyance et ses rites sans devoir les revendiquer en permanence.
Je ne me sens représenté par aucun imam qu'il soit formé ou non en France , qu'il parle arabe ou français, ces gens là ne me représentent pas, pas plus par exemple qu'un curé représenterait les français d'origine italienne.
Je suis français.

on est en partie d accord

le maitre mot: la laicité

Signaler Répondre

avatar
Saïd le 16/12/2015 à 10:46

En tant que français, je suis outré.
Je suis français, je le répète, certes d'origine arabe et musulmane mais français avant tout.
Je ne suis ni islamiste ni musulman pratiquant comme beaucoup d'ailleurs.
Pourquoi devrai-je choisir entre ces 2 camps, les musulmans intégristes ou les musulmans modérés ?
J'ai choisi la France.
On ne demande pas aux français d'origine italienne de condamner l'intégrisme catholique et de faire allégeance au catholicisme modéré.
Pourquoi nous français, je le répète à nouveau, FRANCAIS, parce que d'origine arabe devrions être soit musulman intégriste ou musulman modéré.
Je suis français comme les autres français d'origine chrétienne qu'il soit pratiquant ou athée aujourd'hui.
Je ne me reconnais pas dans cette escalade à la reconnaissance permanente de l'islam en France qu'elle soit modérée ou non.
Laissez-nous vivre entre français, quelque soit nos origines, sans nous opposer l'origine religieuse des uns et des autres.
Et pour cela, il faut arrêter au plus vite les revendications religieuses de toute religion car nous français, français d'origine musulmane nous serons condamnés à devoir être des français différents.
Que chacun vive sa croyance et ses rites sans devoir les revendiquer en permanence.
Je ne me sens représenté par aucun imam qu'il soit formé ou non en France , qu'il parle arabe ou français, ces gens là ne me représentent pas, pas plus par exemple qu'un curé représenterait les français d'origine italienne.
Je suis français.

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 16/12/2015 à 10:23

ENFUMAGE RELIGIEUX. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
mouai le 16/12/2015 à 10:21

on se moque de qui???
ca fait plus de 15ans qu on entend ce discours!

rappelez vous les beaux discours de 95!
(j ai eu des amis blessé à Villeurbanne)

rappelez vous de l apres Mhera, l apres coulibali, l apres Charlie...

de qui se moque t on?

malgres ces beaux discours, je constate qu il y a de plus en plus de radicaux en bas de chez moi
expliquez nous!!!

Signaler Répondre

avatar
Amedee le 16/12/2015 à 10:16

Si on leur demande leur avis rien ne se fera et tout continuera comme avant ! Il faut ordonner et pas demander !!

Signaler Répondre

avatar
OUAR le 16/12/2015 à 10:07

S'il devait y avoir un 3eme attentat du niveau ou pire que ceux du 13/11, je pense que ses conséquences seront terribles.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.