Terrorisme : le préfet du Rhône ne veut pas "tomber dans une psychose"

Terrorisme : le préfet du Rhône ne veut pas "tomber dans une psychose"
Michel Delpuech (à gauche) - LyonMag

Lors d’une visite, ce jeudi après-midi rue Victor Hugo à Lyon, le préfet du Rhône, Michel Delpuech a voulu faire passer un message rassurant concernant le dispositif mis en place contre le terrorisme.

Lors de ce déplacement, le préfet du Rhône s’est notamment rendu aux côtés des militaires et policiers déployés dans le cadre de l’opération Sentinelle afin de protéger les points sensibles du territoire. Pour lui, "la sollicitation est forte, la mobilisation est admirable". Au total, 10 000 militaires sont déployés en France, dont 3 500 en province.

Michel Delpuech qui a rappelé que "les consignes de vigilance concernent tout un chacun". Toutefois, le préfet du Rhône ne veut pas "pour autant tomber dans une psychose" et précise "qu’il n’y avait pas de menace précise ni particulière" sur l'agglomération lyonnaise.

Pour rappel,entre 230 et 250 personnes sont suivies sur la région et font l'objet d'une fiche S. Depuis l'instauration de l'état d'urgence, les autorités de l'Etat ont ordonné 77 perquisitions administratives avec 13 armes saisies dont ce lance-roquettes découvert à Feyzin dans la banlieue sud de Lyon dans les premiers jours de l'état d'urgence.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lule le 03/01/2016 à 18:17
franck a écrit le 03/01/2016 à 15h29

Le préfet qui nous dis que Lyon est sur. Lui même ne sortant pas sans son escort.

c parceque ce n'est pas un lyonnais d'origine, alors avec toute cette stigmatisation anti-français d'origine de la ville, bah ça inquiète les gens !!

Signaler Répondre

avatar
franck le 03/01/2016 à 15:29

Le préfet qui nous dis que Lyon est sur. Lui même ne sortant pas sans son escort.

Signaler Répondre

avatar
chuuuttt ! le 03/01/2016 à 14:56
Plutor a écrit le 03/01/2016 à 13h57

Pas de psychose ? Mais c'est contraire au plan ! Ne pas vouloir y céder, c'est faire obstacle au plan établi par les forces du bien pour tous.

chut ... tais toi, le plan terrorisme va venir te cueillir chez toi après avoir eu connaissance de ton adresse IP

Signaler Répondre

avatar
Plutor le 03/01/2016 à 13:57

Pas de psychose ? Mais c'est contraire au plan ! Ne pas vouloir y céder, c'est faire obstacle au plan établi par les forces du bien pour tous.

Signaler Répondre

avatar
blablabla le 03/01/2016 à 12:04

pas de psychose, pas d amalgames, pas peur ....dormez braves gens , on s occupe de tout avec votre fric !

Signaler Répondre

avatar
pas de problme le 02/01/2016 à 22:13

tout va bien ! ils nous prennent vraiment pour des gueux !

Signaler Répondre

avatar
colombage le 02/01/2016 à 21:11

le pôvre préfet, il fait ce qu'on lui dit, rien d'autre

et a t il comme tous les autres précédents, été gagné par la franche machonnerie ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.