Apologie du terrorisme : un couple condamné à de la prison ferme à Lyon

Apologie du terrorisme : un couple condamné à de la prison ferme à Lyon

Agés de 24 et 25 ans, ils avaient été interpellés jeudi dernier après avoir proféré des insultes et des menaces de mort envers des policiers.

Ces derniers intervenaient dans la station de métro Gratte-Ciel où le trafic était interrompu en raison d’un colis suspect.

Le couple avait alors voulu passer outre le périmètre de sécurité en faisant l’apologie du terrorisme en mentionnant l’état islamique.

Jugé ce lundi, le jeune homme a été condamné à dix mois de prison ferme ; sa compagne a écopé d’une peine de six mois ferme.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
leresistant le 06/01/2016 à 23:53

SUPER BIEN FAIT, et ça va les poursuivre à vie sur le plan administratif...

Signaler Répondre

avatar
antifa le 06/01/2016 à 19:34
plouf! a écrit le 05/01/2016 à 10h16

enfin un peu de fermeté!

par contre on fait quoi contre les apologies quotidiennes..?
a savoir les voiles intégraux ou quasi-intégraux, les habits de prieres tous les jours, le refus d avoir un médecin de l autre sexe, l'imposition de règles religieuses dans les lieux publics comme les piscines ou encore les cantines,...
bref, il y a beaucoup de derives non recadrées... cette condamnation est de la poudre aux yeux

je vous informe par exemple que plusieurs fois par semaine, vers 17h30, un couple radical se pose entre Charpennes et Republique.... et parlent parfois avec des jeunes... mais personne ne semble s en préocupper....
a moins que se soit fait exprès pour les observer et voir ce qui se trame réellement.....

je vois plutôt des temoins de Jéhovah a Charpennes, et des mormons dans le métro.

Ceci dit j'ai rien contre les mormones elles sont vraiment très mignonnes avec leur petites jupes et l'autre jour je passais devant la salle du royaume des témoins de Jéhovah passage Coste à Lyon, et bien il y avait de belles minettes à l’intérieur.

Par contre je ne supporte pas les gens qui distribuent des journaux gratuits a la station Charpennes. Si seulement ils distribuaient le canard enchainé ou l'Humanité

Signaler Répondre

avatar
carrement le 05/01/2016 à 11:57
Padamlgam 500 mg a écrit le 05/01/2016 à 11h11

On commence timidement à sanctionner l'apologie du terrorisme mais à encourager l'apologie de l'islam, encore une aberration du Régime.

on est en phase!
la laïcité s impose a tous!
et le modele républicain encore plus!!!

mais nos chers politiques sont dans une démarche clientélisme, et au fond, ils s en moquent pas mal de ce qui peut arriver aux administrés!!!

le plus important c est bien d être chauffé sous les dorures de la Veme.... le reste.... osef
SCANDALEUX!

Signaler Répondre

avatar
Padamlgam 500 mg le 05/01/2016 à 11:11

On commence timidement à sanctionner l'apologie du terrorisme mais à encourager l'apologie de l'islam, encore une aberration du Régime.

Signaler Répondre

avatar
Les bretelles du Préfet! le 05/01/2016 à 10:54

En me promenant près du Grand Stade le week-end dernier, j'ai croisé qui? quoi? :
Une femme en burka (on ne distinguait que les yeux).
Mais que fait le Préfet?
Je vais écrire à Valls (quasiment le seul élu socialiste à avoir voté la loi contre la burka) pour qu'il lui remonte les bretelles!

Signaler Répondre

avatar
plouf! le 05/01/2016 à 10:16

enfin un peu de fermeté!

par contre on fait quoi contre les apologies quotidiennes..?
a savoir les voiles intégraux ou quasi-intégraux, les habits de prieres tous les jours, le refus d avoir un médecin de l autre sexe, l'imposition de règles religieuses dans les lieux publics comme les piscines ou encore les cantines,...
bref, il y a beaucoup de derives non recadrées... cette condamnation est de la poudre aux yeux

je vous informe par exemple que plusieurs fois par semaine, vers 17h30, un couple radical se pose entre Charpennes et Republique.... et parlent parfois avec des jeunes... mais personne ne semble s en préocupper....
a moins que se soit fait exprès pour les observer et voir ce qui se trame réellement.....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.