Chassieu : il choque ses collègues avec une vidéo de décapitation

Chassieu : il choque ses collègues avec une vidéo de décapitation
Photo d'illustration - LyonMag

Un homme originaire de Bron, âgé de 39 ans, a été interpellé par la police ce mardi, lors de sa venue au commissariat.

Le 9 janvier dernier, il avait montré sur son téléphone portable une vidéo de décapitation à trois de ses collègues employés dans une entreprise de Chassieu. Ces derniers avaient été choqués par les images sanglantes. Entendu quatre jours après, l’homme avait reconnu les faits en déclarant avoir récupéré les images par l’application de messagerie instantanée WhatsApp.

L’apologie de terrorisme n’a pu lui être imputé selon la DDSP du Rhône. Ainsi, les faits ont été requalifiés en violences volontaires avec préméditation sans ITT. Le Brondillant sera présenté au parquet ce mercredi.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Telecame le 01/02/2018 à 08:34
Pigé a écrit le 31/01/2018 à 12h10

Je crains que non, personne ne s'intéressera à qui a diffusé la vidéo.
Les gérants de réseaux sociaux, prompts à censurer le moindre téton, sont d'une tolérance confinant à la complicité lorsqu'il s'agit de violences. J'ai déjà signalé des posts indignes, avec en réponse la proposition de m'en détourner si je m'estime choqué. Voilà dans quel monde faussement libéral nous vivons.

Pourtant, sous valls, un texte oblige que tous les flux numeriques (mail, sms, page web, telechargement) soient stokés pour lutter contre le terrorisme
Il serait peut etre temps d utiliser ce machin qui est sensé nous proteger....

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 01/02/2018 à 00:57

et les film d'horreur quond passe a la tele cest pas interdit

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 31/01/2018 à 12:57
Reac a écrit le 31/01/2018 à 12h42

Vous confondez délation,qui est peut être votre passe temps avec des barbares,indigne d’etre Des être humains.

Pardon ?

Signaler Répondre

avatar
Reac le 31/01/2018 à 12:42
Pigé a écrit le 31/01/2018 à 12h10

Je crains que non, personne ne s'intéressera à qui a diffusé la vidéo.
Les gérants de réseaux sociaux, prompts à censurer le moindre téton, sont d'une tolérance confinant à la complicité lorsqu'il s'agit de violences. J'ai déjà signalé des posts indignes, avec en réponse la proposition de m'en détourner si je m'estime choqué. Voilà dans quel monde faussement libéral nous vivons.

Vous confondez délation,qui est peut être votre passe temps avec des barbares,indigne d’etre Des être humains.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 31/01/2018 à 12:10
TOCTOC a écrit le 31/01/2018 à 11h06

un ignare qui ne respecte pas la vie des autres...
une amende et hop!


mais j espère qu on va aussi s intéresser a celui qui a diffuser la video...

Je crains que non, personne ne s'intéressera à qui a diffusé la vidéo.
Les gérants de réseaux sociaux, prompts à censurer le moindre téton, sont d'une tolérance confinant à la complicité lorsqu'il s'agit de violences. J'ai déjà signalé des posts indignes, avec en réponse la proposition de m'en détourner si je m'estime choqué. Voilà dans quel monde faussement libéral nous vivons.

Signaler Répondre

avatar
LAULE le 31/01/2018 à 11:59
TOCTOC a écrit le 31/01/2018 à 11h06

un ignare qui ne respecte pas la vie des autres...
une amende et hop!


mais j espère qu on va aussi s intéresser a celui qui a diffuser la video...

"mais j espère qu on va aussi s intéresser a celui qui a diffuser la video..."

Ben bonne chance avec ça ! :=)

Signaler Répondre

avatar
Où sont les traîtres et les vrais responsables. le 31/01/2018 à 11:33

C’est écoeurant,mais tout aussi écoeurant que d’accepter encore sur le sol français les barbares qui eux ,en sont les auteurs. Pour peu, certains islamobobogauchos les accueillent presque en heros, eux m’écœurent encore plus.

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 31/01/2018 à 11:11

complétement MARTEAU ,le pauvre TYPE, il faut le faire ENFERMER!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
TOCTOC le 31/01/2018 à 11:06

un ignare qui ne respecte pas la vie des autres...
une amende et hop!


mais j espère qu on va aussi s intéresser a celui qui a diffuser la video...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.