Tags dans le 8e : un vice-président de la Métropole de Lyon dédouane aussi les auteurs

Tags dans le 8e : un vice-président de la Métropole de Lyon dédouane aussi les auteurs
Bertrand Artigny - LyonMag

Etrange réaction d’un élu lyonnais ce mardi matin sur Twitter.

Bertrand Artigny, le vice-président à la Métropole de Lyon en charge des Finances, a souhaité s’exprimer après la condamnation de deux jeunes habitants du 8e arrondissement, reconnus coupables d’avoir tagué une école le 24 octobre dernier. Pour rappel, parmi les inscriptions retrouvées, il y avait notamment des menaces de décapitation du maire de l’arrondissement Olivier Berzane.

"Comme au temps de l'occupation nazie, des petits voyous sont manipulés par des individus aux desseins bien sombres" déclare ainsi Bertrand Artigny, qui semble avoir pris le temps de lire le compte-rendu lunaire de l’audience qui s’est déroulée ce lundi après-midi. Effectivement, les deux individus ont affirmé qu’ils avaient l’un et l’autre une dette auprès d’un caïd du quartier, le premier aurait perdu des stupéfiants lui appartenant, le second lui aurait abîmé un vêtement de marque. Pour effacer leur dette, il leur aurait proposé de faire ces tags au mot près.

Bertrand Artigny se base donc sur les déclarations des deux prévenu à la barre, mais qui ne sont pas des faits avérés, loin de là. Qui plus est que la défense de l’un des deux individus avait édité un communiqué de presse avant la tenue du procès. Dans ce dernier, l’avocat Tammouz Al Douri explique que son client "affirme avoir agi par bêtise, pour faire un "buzz", en suivant le phénomène de groupe, et sans intention de menacer réellement qui que ce soit, ni intention de faire l’apologie du terrorisme qu’il condamne fermement". Ainsi, il n’est nullement question de l’intervention d’une tierce personne dans ce communiqué.

Pour rappel, lors de l’audience, Édouard Raffin, l’avocat de la partie civile qui représentait le maire du 8e arrondissement avait indiqué durant sa plaidoirie : "Le maire ne veut pas alourdir la balance, pour résister aux sirènes de la haine. Il n’a pas d’animosité contre vous. Il veut que vous preniez conscience de la gravité des faits avec une peine adaptée", avait alors détaillé l’avocat, dans le but de "laisser une chance à ces deux garçons pas encore perdus". Olivier Berzane et son avocat avaient ainsi réclamé une peine de 6 mois avec un sursis probatoire et 1 euro symbolique.

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Guile Sergeant le 06/11/2020 à 19:11
Pas un scoop a écrit le 03/11/2020 à 19h12

Victimiser la racaille et culpabiliser les victimes, c'est la gauche comme on l'a toujours connu.

Tout a fait. 40 ans qu on fait ça et 40 ans que ça foire, donc continuons

Signaler Répondre

avatar
Mister X le 05/11/2020 à 18:15

C'est inadmissible un tel laxisme ! Va-t-on donner la naturalisation française à un de ces jeunes de manière automatique ? Ces faits sont très graves. Les mots ont un sens et sont des armes. Ces appels à la haine entraînent d'autres appels. Ils sont autant d'autorisations à passer à l'acte. Qui veut faire l'ange fait la bête !

Signaler Répondre

avatar
John K le 04/11/2020 à 12:02

Faut vraiment qu'ils arrêtent de parler en public et de tweeter ceux-là !

Signaler Répondre

avatar
Que la fête continue le 04/11/2020 à 11:47

Ils ont peur, c'est tellement drôle et honteux à la fois.

Signaler Répondre

avatar
Les gnous le 03/11/2020 à 19:58
Continuez les verts... a écrit le 03/11/2020 à 19h12

J adore !!! Ils vont finir par s excuser...

Avec en cadeau un vélo et 500 g de quinoa pour se faire pardonner....

Signaler Répondre

avatar
Continuez les verts... le 03/11/2020 à 19:12

J adore !!! Ils vont finir par s excuser...

Signaler Répondre

avatar
Pas un scoop le 03/11/2020 à 19:12

Victimiser la racaille et culpabiliser les victimes, c'est la gauche comme on l'a toujours connu.

Signaler Répondre

avatar
symbolique le 03/11/2020 à 17:25

On est dans de l'apologie du terrorisme.
J'espère que le parquet va poursuivre cet élu.

Signaler Répondre

avatar
allez !! le 03/11/2020 à 17:17
tout un symbole a écrit le 03/11/2020 à 11h24

La prochaine sortie d'un élu vert sera pour présenter des excuses à ces deux jeunes !

Ou peut étre les décorer ?

Signaler Répondre

avatar
sur! le 03/11/2020 à 17:09

Il nous tient le méme discours que les socialistes qui pendant des décennies ont laissé pourrir la situation !

Signaler Répondre

avatar
correction le 03/11/2020 à 16:49
bien sur !! a écrit le 03/11/2020 à 16h32

Mais oui monsieur le chargé des finances continuez à nous prendre des demeurés !

Il manque le pour !

Signaler Répondre

avatar
allez !! le 03/11/2020 à 16:47

Vous verrez ça va aller mieux avec les "pastéques" ils vont résoudre le probléme de l'islamisme avec leurs méthodes !
Et dire que des adultes ont voté pour eux et en plus ils y croient !

Signaler Répondre

avatar
bien sur !! le 03/11/2020 à 16:32

Mais oui monsieur le chargé des finances continuez à nous prendre des demeurés !

Signaler Répondre

avatar
mais oui !! le 03/11/2020 à 16:20

C'est ça messieurs continuez dans la méme voie !
Ce monsieur ferait mieux de s'occuper des finances et ne pas faire des comparaisons scabreuses avec l'occupation ;période que ses parents n'ont peut étre jamais connue !

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 03/11/2020 à 16:01

Heureusement qu il est pas l avocat de celui qui a tué à Nice, car cela aurait été sa, ligne de défense. Qui peut croire qu un dealer se effacerait une dette par des tags de menace.

Signaler Répondre

avatar
galinette le 03/11/2020 à 15:58

Ces MERDEUX AURAIENT du être condamnés à nettoyer leurs inscriptions avec la langue. ... Quand à ceux qui les soutiennent il devraient être poursuivis pour connivence. ..

Signaler Répondre

avatar
LFS le 03/11/2020 à 12:35

Il a raison, une bonne soumission vaut mieux qu'une mauvaise réprimande.

On devrait immortaliser cet apaisement autour d'un bac à compost ....

Signaler Répondre

avatar
Je n'y croyais pas le 03/11/2020 à 12:27
tout un symbole a écrit le 03/11/2020 à 11h24

La prochaine sortie d'un élu vert sera pour présenter des excuses à ces deux jeunes !

En lisant les boutades des uns et des autres à propos des futurs réactions des élus.

Et pourtant, quelle perspicacité, quelle lucidité messieurs les commentateurs !....

Mais qu'ils trouvent d'autres occasions de faire parler d'eux bon sang !!!....
"Les pauvres gosses", on a à notre claque, mais ça, ces crésus dans leur tour d'ivoire ne l'on pas compris, quelle que soit la couleur politique de ces opportunistes !...

Signaler Répondre

avatar
STEPHANOIS le 03/11/2020 à 11:45

Il sont manipulés (!), ... avec l'aide de l'argent des stupéfiants dont ils parlent eux-mêmes à la barre?
Et la maman qui voulait faire une vidéo, selon le compte rendu de l'audience, elle est manipulée par qui , ...vous la dédouanez aussi ?

Signaler Répondre

avatar
Ras-le-bol le 03/11/2020 à 11:38

Je pense qu'ils n'auraient pas dû être condamnés les pauvres ...
Pauvre France

Signaler Répondre

avatar
tout un symbole le 03/11/2020 à 11:24

La prochaine sortie d'un élu vert sera pour présenter des excuses à ces deux jeunes !

Signaler Répondre

avatar
Bdaq le 03/11/2020 à 11:20

Ils auraient faire des actes de pedophilie ces 2 jeunes!!!ils auraient eu la clémence des juges !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.