Un rassemblement contre l’état d’urgence prévu ce samedi place des Terreaux

Un rassemblement contre l’état d’urgence prévu ce samedi place des Terreaux
Photo d'illustration - LyonMag

Suite au lancement d’un "observatoire des dérives de l’état d’urgence" par la Ligue des Droits de l’Homme, plusieurs associations appellent à manifester à 14h30 ce samedi place des Terreaux à Lyon.

"L’état d’urgence ne doit pas être constitutionnalisé. Le faire constituerait à graver dans le marbre un régime d’exception donnant des pouvoirs considérables aux forces de sécurité sans contrôle effectif d’un juge", soutient la Ligue des Droits de l’Homme.

Alors qu’il est prévu l’inscription de l’état d’urgence dans un projet de loi constitutionnelle, les manifestants se rassembleront place des Terreaux à 14h30 pour montrer leur opposition.

Ces mouvements contestataires ne vont pas s’arrêter là puisqu’une réunion publique se tiendra à la maison de la Guillotière le 2 février à 17h30. Enfin, une nouvelle manifestation aura lieu samedi 6 février à 14h place Jean Macé.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
befun le 30/01/2016 à 22:14

J'ai honte pour ces gens !
J'ai honte pour ces personnes qui nous pourrissent l'existence et surtout l'avenir de leurs propres enfants et petits enfants!
J'ai honte de ces égoistes!

J'espère que ceux là même qu'ils protégent leurs feront subir serait-ce qu'un vingtième de ce que les autres
subissent et on verra si ils reviennent encore défiler.........

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 30/01/2016 à 21:51
fourmis a écrit le 30/01/2016 à 16h45

nos chers soldats sont partout en mission renforcee pour nous proteger et ce genre d'association c'est reellement un enorme coup de poignard dans notre dos a tous mais surtout a ceux qui chaque jour travaillent a notre securite

Saviez-vous qu'avant de partir en mission ces mêmes soldats doivent acheter sur leurs propres deniers leurs équipements perso ? Non vous vous en foutiez. Ce qui vous préoccupe c'est d'avoir des vigiles qui se baladent dans les rues pendant les beaux quartiers parisiens sont bien protégés eux.
Cela doit être un régal pour eux, soldats, de faire l'agent de sécurité et de dormir dans des endroits pouilleux.

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 30/01/2016 à 21:48

Va falloir s'acheter un cerveau.
Comme si l'Etat d'Urgence allait empêcher d'autres attentats.
Quelle vision simpliste.
Ne serait-ce pas pour masquer certaines incompétences ?
Ne serait-ce pas la disparition des RG par exemple qui permet ce genre de choses ?
La réorganisation de la DST ou plutôt sa désorganisation ?
De la baisse constante des effectifs policiers ?
Quid des avertissements des autres services secrets ? Des menaces proférées envers cette salle ?
Quid de l'équipement au rabais de notre police ? de son entrainement ? du mode de décision de sa hiérarchie ?
De la manière de glaner du renseignements ?
etc etc
On vous jette de la poudre aux yeux, de grands discours grandiloquents et vous foncez comme des ânes.
Méditez ceci après vous êtes farci le cerveau de télé : Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." C'est de Benjamin Franklin.

Signaler Répondre

avatar
fourmis le 30/01/2016 à 16:45

nos chers soldats sont partout en mission renforcee pour nous proteger et ce genre d'association c'est reellement un enorme coup de poignard dans notre dos a tous mais surtout a ceux qui chaque jour travaillent a notre securite

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 30/01/2016 à 16:44

ETRE CONTRE L'ÉTAT D'URGENCE C'est etre pour le terrorisme. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
brebis galeuses le 30/01/2016 à 16:24

j'ai le sentiment que ces manifestations sont à l'opposé de celles de janvier 2015 qui souhaitaient qu'on s'occupe de notre sécurité entre autres :
ont-ils compris la leçon? ont-ils également compris la leçon des résultats des dernières élections avec un parti gagnant qui demande de renforcer notre protection?
Les français sont loin d'être unis et d'assurer "le vivre ensemble" avec des brebis galeuses à tous les niveaux

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 30/01/2016 à 14:46

Ce rassemblement devrait être interdit. Afin de protéger les Français, des mesures de prévention sont nécessaires.
Les contester ou les combattre est un acte de trahison.
Si les élucubrations de cette ligue sont audibles en temps de paix, mais sûrement pas dans la situation actuelle.

Signaler Répondre

avatar
inconscients le 30/01/2016 à 14:05

ça y est le deuil est passé? on a oublié ce qui s'est passé il y a 2 mois?on ne risque plus rien?
Les djihadistes vont pouvoir recommencer leur terreur

Signaler Répondre

avatar
actu conso le 30/01/2016 à 13:44

Tout les trafiquants de drogue et leurs clients croisent les doigts pour que cette journée soit un succès
http://www.itele.fr/france/video/le-trafic-de-drogue-destabilise-par-letat-durgence-145456

Signaler Répondre

avatar
glandu le 30/01/2016 à 12:18

Bonjour, j'espère que lyon mag publiera de photos de ces personnages, cela me permettra de porter plainte si je suis confronté dans le futur à un attentat.

Les bisounours et leurs complices doivent disparaître des décisions de la France.

Signaler Répondre

avatar
Victimes le 30/01/2016 à 12:03

Les familles de victimes ne viendront certainement pas à ces manifestations ridicules.

Souhaitons néanmoins aux rares manifestants de ne pas être pris pour cibles par l'E.I.

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 30/01/2016 à 11:52

Une Démocratie se caractérise par ses lois qui garantissent de l'arbitraire et qui protègent les citoyens.
Si celles-ci ne sont plus adaptées il faut les changer. C'est le rôle des représentants du peuple.
Merci à La Ligue des Droits de l'Homme de veiller et à ceux qui participeront à cette manifestation.
Et que les éructeurs prêts à sacrifier leur liberté contre de beaux discours rassurants aillent ouvrir quelques livres de Droit ou assister à des conférences universitaires ouvertes au public.

Signaler Répondre

avatar
eden le 30/01/2016 à 11:11

c'est beau dans né dans un pays de liberté sans contrôle: lEI islamique saura en profiter

Signaler Répondre

avatar
FCT : Fan Club Taubira le 30/01/2016 à 10:20

C'est effectivement scandaleux que l'on puisse appréhender des délinquants sans l'autorisation d'un juge adhérent au syndicat de la magistrature.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.