Lyon : 500 personnes défilent contre l’état d’urgence

Lyon : 500 personnes défilent contre l’état d’urgence
LyonMag


Une manifestation s'est déroulé ce samedi après-midi dans les rues de Lyon pour protester contre l’inscription de l’état d’urgence dans la constitution.

Selon la police, près de 500 personnes ont défilé. Le cortège est parti à 14h30 de la place des Terreaux, dans le 1er arrondissement, pour rejoindre la place Bellecour. Aucun incident n'est à déplorer.

Selon la Ligue des droits de l’Homme, à l’origine du mouvement, "inscrire l’état d’urgence dans la Constitution, donc dans la loi fondamentale, donnerait une légitimité à un système dont on voit combien il repose sur l’arbitraire et l’absence de garantie et de contrôle normaux dans un Etat de droit. Refuser l’inscription dans la Constitution, c’est maintenir le principe de la séparation des pouvoirs, fondement de notre démocratie".

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
histoire de fous le 13/03/2016 à 19:10

Et ce sont les patrons qui deviendront des percepteurs en payant les impots de leurs employés ! Et quand la société fait faillite sans payer l'impôt qui sera responsable ? C'est irréalisable et anti démocratique digne des socialistes spécialistes des usines à gaz !!

Signaler Répondre

avatar
ras le bol le 13/03/2016 à 13:01

Et on a même Sapin qui veut nous prendre les impots sur nos salaires avant même su l'on ait perçu nos salaires !! C'est vraiment la démocratie ça ? Non c'est du racket voire du proxénétisme !!!!

Signaler Répondre

avatar
Sylvaine le 13/03/2016 à 10:12
Rappel a écrit le 13/03/2016 à 09h47

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin

Les libertés on les a les a déjà perdus,la sécurité aussi ,doucement mais sûrement . Le projet"armes silencieuses" à bien fonctionné.

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 13/03/2016 à 09:47

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin

Signaler Répondre

avatar
Changement de camp! le 13/03/2016 à 08:14
Lou a écrit le 12/03/2016 à 22h41

La Ligue des droits de l’Homme, c'est l'extrême gauche ?

Malheureusement oui!
Quand elle a été créée, la Ligue des Droits de l'Homme défendait la République, aujourd'hui elle défend son contraire, le communautarisme!

Signaler Répondre

avatar
Lou le 12/03/2016 à 22:41
tricolore a écrit le 12/03/2016 à 19h11

Les manifs de l'extrême gauche sont autorisées ! Et l'extrême droite interdite ! Et pourtant les extrêmes se rejoignent !!!

La Ligue des droits de l’Homme, c'est l'extrême gauche ?

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 12/03/2016 à 22:36

Il faut que l'état d'urgence reste en place encore longtemps, question de sécurité dans les quartiers sensibles......et bravo la police.

Signaler Répondre

avatar
securite le 12/03/2016 à 21:51

esperons que ces quelques personnes ont ete fichees

Signaler Répondre

avatar
tricolore le 12/03/2016 à 19:11

Les manifs de l'extrême gauche sont autorisées ! Et l'extrême droite interdite ! Et pourtant les extrêmes se rejoignent !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.