Auvergne-Rhône-Alpes : avec l’état d’urgence, la douane a enregistré des saisies record en 2015

Auvergne-Rhône-Alpes : avec l’état d’urgence, la douane a enregistré des saisies record en 2015
LyonMag

Ce jeudi, la direction interrégionale des douanes de Lyon a présenté son bilan d’activité sur l’année 2015. L’une des plus fortes jamais enregistrées.

"C’est une année exceptionnelle pour la douane", déclare Anne Cornet, directrice interrégionale. Avec l’état d’urgence, un renforcement sur les frontières a été opéré et a permis de contrôler plus de 79 000 personnes à l’entrée du territoire. Au total, 68 kilos de cocaïne, 12 tonnes de tabac et plus de 432 000 articles de contrefaçons ont été saisies par les douaniers. L’intégralité des récoltes basée sur la région représente 11% des fonds recueillis sur le territoire français.

En ce qui concerne les stupéfiants, Pascal Regard du service politique de dédouanement précise que "la saisie de cannabis a doublé depuis 2014". La Brigade de Lyon a notamment intercepté 504 kilos de pollen de cannabis en juin tandis que la Brigade de Grenoble a mis la main sur 14 000 doses d’ecstasy en février dernier.

Au-delà des diverses drogues et de la lutte contre la fraude, le directeur régional du Léman Denis Martinez voit dans ces contrôles "une optique de lutte contre le terrorisme". 230 refus d’entrées sur le territoire ont été recensés dans la région en 2015 tandis que 45 armes à feu ont été saisies.  

Les futurs objectifs pour la douane interrégionale sont simples : "accroître les capacités d’intervention et développer de nouveaux moyens de communication". Mais Anne Cornet va plus loin, annonçant que 38 douaniers vont être affectés dans la région. Enfin, six centres vont être mis en place en Auvergne-Rhône-Alpes, dont un à Lyon.   

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Florie le 21/08/2016 à 09:17

Il est temps à la rétablissement des frontières ce qui n'aurait jamais du être vraiment supprimé voilà le résultat c'est la porte ouverte à toutes sortes de trafic et autres ......

Signaler Répondre

avatar
stansfield le 18/03/2016 à 09:09

taxxxi69 les douaniers bossent avant pendant et après l'état d'urgence!!
entre autres ils remboursent la tva aux taxxxxxis !!!

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 18/03/2016 à 03:56

A leur place j'aurais honte d'afficher ces chiffres !!! Ils faisaient quoi nos douaniers avant 2015 ?? Ce pays c'est une passoire comme toute l'Europe.

Signaler Répondre

avatar
??? le 18/03/2016 à 03:29
nuisible a écrit le 17/03/2016 à 17h42

Exact commençons par un mur entre RA et Auvergne !!!

Commentaire nul et minable : un mur entre la France et tous les pays muzz, voilà la priorité !

Signaler Répondre

avatar
nuisible le 17/03/2016 à 17:42
Dietrich a écrit le 17/03/2016 à 17h36

Soyons logique ; dans la mesure où il n'y a aucun contrôle
aux frontières de l'UE, il faut que chaque Etat rétablisse des contrôles à ses frontières.

Exact commençons par un mur entre RA et Auvergne !!!

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 17/03/2016 à 17:36

Soyons logique ; dans la mesure où il n'y a aucun contrôle
aux frontières de l'UE, il faut que chaque Etat rétablisse des contrôles à ses frontières.

Signaler Répondre

avatar
Fab2016 le 17/03/2016 à 16:19

C'est tout à fait logique, avec l'état d'urgence la police et les douanes ont les pleins pouvoirs...ils font ce qu'ils veulent...Les saisies de drogue auraient pu être encore plus importantes si des policiers ripoux ne protègeaient pas les trafic (cf affaire des 7 tonnes de cannabis à Paris )

Signaler Répondre

avatar
Patoche le 17/03/2016 à 16:10

L'intérêt des frontières.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.