Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Mal en points, l’OL doit gagner à Bastia

Photo d'illustration - LyonMag

Les effets du remplacement d'Hubert Fournier par Bruno Genesio tardent à se faire sentir au plan comptable au moment de voir l'OL se déplacer à Bastia, ce samedi à 20h.

L'écart qui sépare l'Olympique Lyonnais, 9e du championnat, du 2e, Monaco, est désormais de neuf points contre six à la trêve hivernale.


Malgré cela, Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas, qui perçoivent des progrès dans le jeu et dans l'attitude, croient encore à la possibilité d'accrocher la 2e place du classement directement qualificative pour la Ligue des Champions. Mais il n'y a que l'aspect comptable qui est à prendre en considération. "Il y a urgence de points plus on se rapproche de la saison mais il ne faut pas faire n'importe quoi par rapport à notre projet de jeu et il n'y a pas de découragement", assure Genesio qui veut gagner dix fois sur les seize journées restant à disputer. Et cela risque de ne pas suffire.


Quoi qu'il en soit, l'efficacité sera le seul garant du bilan en fin de saison. En jouant beaucoup moins bien, Saint-Etienne toutefois de prendre quatre points sur six quand l'OL n'en a pris qu'un seul. Les Lyonnais sont d'ailleurs derniers de la Ligue 1 sur les neuf dernières journées (5 points, 1 victoire, 2 nuls).


Pour cela, cette semaine à trois matches contre Bastia, Bordeaux et Angers, alors que les concurrents directs vont s'affronter, doit permettre d'enclencher une nouvelle dynamique à condition toutefois de résoudre les problèmes offensifs qui pénalisent l'OL dans sa quête de redressement.


Face à Saint-Etienne ou Marseille, les Lyonnais ont eu des occasions mais ils n'ont marqué qu'une fois, concluant ces deux rencontres par une défaite et un résultat nul.
Bien sûr, Bruno Genesio apporte son soutien à Alexandre Lacazette dont il loue les efforts dans un 4-3-3 pour lequel il ne semble pas à l'aise et appelle les milieux relayeurs à plus de soutien envers la ligne offensive. Mais Lacazette n'a cette saison marqué que sept buts contre 21 à la même époque, il y a un an. Et Fekir (13 buts, 9 passes en 2014-2015), dont l'absence reste un handicap considérable est encore loin de son retour espéré en avril.


Bastia et la Corse sont-ils les meilleurs endroits pour se relancer ? "Il n'y a pas de bons ou mauvais endroits pour prendre des points", relève Genesio. Mais le Sporting, avec un nouvel entraîneur, François Ciccolini à la place de Ghislain Printant, qui joue son maintien en élite et qui n'a jamais gagné à l'extérieur cette saison en onze déplacement est 3e à domicile derrière le PSG et l'ASSE. De plus, l'équipe bastiaise sera privée de six titulaires dont son buteur Floyd Ayité, suspendu.


De son côté, l'OL ne s'est plus imposé en déplacement en L1 depuis le match à Troyes (1-0), le 31 octobre et l'ïle de Beauté n'est pas une terre hospitalière pour les footballeurs lyonnais qui n'y ont gagné qu'une fois depuis 2012 sur leurs sept derniers voyages (2 nuls, 4 défaites).



Tags : olympique lyonnais | génésio | lacazette |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.