Rhône : la circulation inter-files des motards enfin testée

Rhône : la circulation inter-files des motards enfin testée
Les Motards en Colère du Rhône sont satisfaits de cette mesure - LyonMag

Un mois après la parution au Journal Officiel du décret, la circulation inter-files des deux roues débute son expérimentation.

A partir de ce lundi, elle est autorisée dans quatre départements : le Rhône, la Gironde, les Bouches-du-Rhône et l’Ile-de-France.


Aujourd’hui interdite mais pratiquée par la quasi intégralité des intéressés depuis des décennies, la circulation inter-files s’effectue "entre deux files de véhicules situées sur les deux voies de circulation les plus à gauche de la chaussée".

Le texte officiel précise que le motard est autorisé à la pratiquer "lorsque la circulation s’est, en raison de sa densité, établie en file ininterrompue sur toutes les voies, jusqu’à une vitesse maximale de 50 km/h".


Les motards rhodaniens ne pourront pas la pratiquer dans Lyon où la circulation inter-files prend un autre nom : la remontée de file. Seules les autoroutes et les routes "dont la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h, à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotée d’au moins deux voies chacune" permettront d’expérimenter légalement la pratique.

Sont concernés le tunnel sous Fourvière, l'A89, l'A7, l'A6, l'A450, l'A466, l'A42, l'A43, l'A47, l'A46 Nord, le boulevard urbain sud, la rocade est et le périph nord.

Le but affiché par le gouvernement est de lutter contre la mortalité et l’accidentalité. Ainsi, une grande campagne de communication nationale a débuté en janvier pour préparer les motards, mais surtout les automobilistes.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 01/02/2016 à 10:01

ET ON NOUS PREND ENCORE POUR DES C... !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.