Lyon : la jeunesse restera mobilisée ce jeudi contre la loi Travail

Lyon : la jeunesse restera mobilisée ce jeudi contre la loi Travail
Des manifestants bloquent le lycée Ampère à Lyon le 17 mars - LyonMag

Et de trois !

Après l'important mouvement du 9 mars et le cortège étudiant de la semaine dernière, c'est une nouvelle mobilisation contre la loi Travail qui se prépare à Lyon.

Malgré les attentats de Bruxelles, la préfecture du Rhône n'a pas interdit le cortège qui doit se former ce jeudi à 13h place Bellecour. Les lycéens et les étudiants garniront principalement ses rangs pour exiger le retrait du projet de loi El Khomri.

Les forces de l'ordre, bien souvent redéployées dans les lieux publics pour garantir leur sécurité, espèrent que le mouvement sera plus calme que les précédents.

Neuf policiers avaient été blessés, dont un grièvement le 9 mars après des affrontements avec les manifestants.
Le 17, trois jeunes hommes avaient été interpellés pour des jets de projectile après avoir bloqué le quartier de la préfecture.

L'université Lyon 2 avait même été fermée durant deux jours pour des raisons de sécurité.

Tags :

loi travail

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
papy sage le 24/03/2016 à 14:50
Pappy a écrit le 24/03/2016 à 13h02

Les jeunes ont bien raison de ne pas vouloir devenir des salariés esclaves!!

....encore faut 'ils qu'ils arrivent à être salariés ce qui n'est pas gagné pour beaucoup! ils manifestent pour maintenir la pénurie des emplois créés

Signaler Répondre

avatar
Pappy le 24/03/2016 à 13:02

Les jeunes ont bien raison de ne pas vouloir devenir des salariés esclaves!!

Signaler Répondre

avatar
bref le 24/03/2016 à 11:59
glandu a écrit le 24/03/2016 à 11h32

La pensée politique de vos jeunes est celle que des cadres du ps responsables des syndicats étudiants leur inculquent. Aucun d'entre ces "jeunes" ne connait le contenu de cette loi,il suffit au gouvernement de tenir jusqu'au vacances de Pâques et vos jeunes ne seront plus dans la rue.

Continuez à dénigrer les jeunes et à leur reconnaitre seulement la naïveté et la manipulation.

En attendant les "experts" et autres "adultes responsables" que vous prétendez être nous mènent droit dans le mur.

Signaler Répondre

avatar
forum le 24/03/2016 à 11:59
Benoui a écrit le 24/03/2016 à 11h25

je ne partage que très partiellement votre point de vue

je pense surtout que si la France n evolue pas, c est pcq elle dirigé depuis plus de 30ans par une pseudo élite, qui ne comprend pas (ou se fout) de la réalité des français... l entre-soi

les milliards d euros que l'on se refuse a collecter chaque année aupres notamment de GAFA (merci Eckert), ou les non reformes de la fonction publiques, de la justice, ... ne laissant aucune perspectives a la jeunesse.. pcq ça arrange tout le monde !!!
le financement de tout notre système est en péril a cause de la fraude et de la déresponsabilisation des français en général
cette honte qu on appel paix social, ou la seule perspective de la jeunesse est de pouvoir se payer une TV, et ne rien foutre, ne pas s engager.. voila le probleme

continuer a taper sur l entreprise, comme ils le font, alors que comme la classe politique, ils n ont jamais travaillé... c est tout simplement stérile... parler de problème que l on ne connait pas...

mais ne lâchons rien a ces pseudos bien pensant de tous bords... il faut rappeler a nos chers administrateurs, qu il existe déjà les stages, le statut d apprentis, et sans oublier les périodes d essaies

les jeunes ne pensent par eux meme, mais suivent ce qu on leur dit.. je le sais très bien, j ai été comme eux... et avec beaucoup de recul je peux vous dire qu on dit souvent des conneries et qu on ne comprend pas grand chose a ces ages...

ce n est pas a eux de se mobiliser, mais aux travailleurs et a ceux qui ont du recul sur la vie en société française du XXIeme!
les jeunes devraient plutôt apprendre pour ne pas reproduire les memes erreurs que leurs aines, et qui sait, changer le monde... mais demain

En désaccord avec vous !
Benon !

Signaler Répondre

avatar
mateos le 24/03/2016 à 11:53
Benoui a écrit le 24/03/2016 à 11h25

je ne partage que très partiellement votre point de vue

je pense surtout que si la France n evolue pas, c est pcq elle dirigé depuis plus de 30ans par une pseudo élite, qui ne comprend pas (ou se fout) de la réalité des français... l entre-soi

les milliards d euros que l'on se refuse a collecter chaque année aupres notamment de GAFA (merci Eckert), ou les non reformes de la fonction publiques, de la justice, ... ne laissant aucune perspectives a la jeunesse.. pcq ça arrange tout le monde !!!
le financement de tout notre système est en péril a cause de la fraude et de la déresponsabilisation des français en général
cette honte qu on appel paix social, ou la seule perspective de la jeunesse est de pouvoir se payer une TV, et ne rien foutre, ne pas s engager.. voila le probleme

continuer a taper sur l entreprise, comme ils le font, alors que comme la classe politique, ils n ont jamais travaillé... c est tout simplement stérile... parler de problème que l on ne connait pas...

mais ne lâchons rien a ces pseudos bien pensant de tous bords... il faut rappeler a nos chers administrateurs, qu il existe déjà les stages, le statut d apprentis, et sans oublier les périodes d essaies

les jeunes ne pensent par eux meme, mais suivent ce qu on leur dit.. je le sais très bien, j ai été comme eux... et avec beaucoup de recul je peux vous dire qu on dit souvent des conneries et qu on ne comprend pas grand chose a ces ages...

ce n est pas a eux de se mobiliser, mais aux travailleurs et a ceux qui ont du recul sur la vie en société française du XXIeme!
les jeunes devraient plutôt apprendre pour ne pas reproduire les memes erreurs que leurs aines, et qui sait, changer le monde... mais demain

bien d'accord avec vous.
Le combat que les jeunes mènent est à mon avis non seulement stérile mais joue contre eux:trouver une 1ère insertion qui pourrait booster leur carrière sera plus difficile sans revoir le code du travail qui freine la confiance des patrons à embaucher ou à les inciter au recours à des contrats très précaires.
Il ne faut surtout pas que les jeunes fassent confiance à leur syndicat politisé ou à un autre leader contre le projet pour leur trouver un job puisqu'ils n'ont pas de plan B face au constat de 25% de jeunes sans activité (voir plus pour ceux sans diplôme..)

Signaler Répondre

avatar
glandu le 24/03/2016 à 11:32
bref a écrit le 24/03/2016 à 11h11

Marrants tous ces commentaires : à les lire il faudrait interdire aux jeunes la pensée politique et en faire des abrutis.

Si la France n'évolue pas c'est précisément parce que la jeunesse n'est pas écoutée et le pays sclérosé par les "anciens" qui s'accrochent à leur place/poste/mandat.

La pensée politique de vos jeunes est celle que des cadres du ps responsables des syndicats étudiants leur inculquent. Aucun d'entre ces "jeunes" ne connait le contenu de cette loi,il suffit au gouvernement de tenir jusqu'au vacances de Pâques et vos jeunes ne seront plus dans la rue.

Signaler Répondre

avatar
Benoui le 24/03/2016 à 11:25
bref a écrit le 24/03/2016 à 11h11

Marrants tous ces commentaires : à les lire il faudrait interdire aux jeunes la pensée politique et en faire des abrutis.

Si la France n'évolue pas c'est précisément parce que la jeunesse n'est pas écoutée et le pays sclérosé par les "anciens" qui s'accrochent à leur place/poste/mandat.

je ne partage que très partiellement votre point de vue

je pense surtout que si la France n evolue pas, c est pcq elle dirigé depuis plus de 30ans par une pseudo élite, qui ne comprend pas (ou se fout) de la réalité des français... l entre-soi

les milliards d euros que l'on se refuse a collecter chaque année aupres notamment de GAFA (merci Eckert), ou les non reformes de la fonction publiques, de la justice, ... ne laissant aucune perspectives a la jeunesse.. pcq ça arrange tout le monde !!!
le financement de tout notre système est en péril a cause de la fraude et de la déresponsabilisation des français en général
cette honte qu on appel paix social, ou la seule perspective de la jeunesse est de pouvoir se payer une TV, et ne rien foutre, ne pas s engager.. voila le probleme

continuer a taper sur l entreprise, comme ils le font, alors que comme la classe politique, ils n ont jamais travaillé... c est tout simplement stérile... parler de problème que l on ne connait pas...

mais ne lâchons rien a ces pseudos bien pensant de tous bords... il faut rappeler a nos chers administrateurs, qu il existe déjà les stages, le statut d apprentis, et sans oublier les périodes d essaies

les jeunes ne pensent par eux meme, mais suivent ce qu on leur dit.. je le sais très bien, j ai été comme eux... et avec beaucoup de recul je peux vous dire qu on dit souvent des conneries et qu on ne comprend pas grand chose a ces ages...

ce n est pas a eux de se mobiliser, mais aux travailleurs et a ceux qui ont du recul sur la vie en société française du XXIeme!
les jeunes devraient plutôt apprendre pour ne pas reproduire les memes erreurs que leurs aines, et qui sait, changer le monde... mais demain

Signaler Répondre

avatar
bref le 24/03/2016 à 11:11
GOCHOS a écrit le 24/03/2016 à 09h06

Jamais de manifs en dehors des heures de cours pour une partie de notre jeunesse oisive et avide de loisirs et dont le mouvement est complètement décrédibilisé, trop marquée extrême gauche.
Heureusement que nous avons une grande partie de notre jeunesse ambitieuse et travailleuse, celle qui ne défile pas.

Marrants tous ces commentaires : à les lire il faudrait interdire aux jeunes la pensée politique et en faire des abrutis.

Si la France n'évolue pas c'est précisément parce que la jeunesse n'est pas écoutée et le pays sclérosé par les "anciens" qui s'accrochent à leur place/poste/mandat.

Signaler Répondre

avatar
bref le 24/03/2016 à 11:10
GOCHOS a écrit le 24/03/2016 à 09h06

Jamais de manifs en dehors des heures de cours pour une partie de notre jeunesse oisive et avide de loisirs et dont le mouvement est complètement décrédibilisé, trop marquée extrême gauche.
Heureusement que nous avons une grande partie de notre jeunesse ambitieuse et travailleuse, celle qui ne défile pas.

Celle qui ne défile pas c'est plutôt celle qui n'a pas grand intérêt dans le monde du travail et que les problématiques qui y sont liées n'intéressent pas : les oisifs ou les fils à papa quoi

Signaler Répondre

avatar
DJEUNE le 24/03/2016 à 10:47

C'est sur que de passer des bancs de la fac et abandonner sa vie d'étudiant a se dorer la pilule sur les pelouses des berges du Rhône en buvant des canons et gratter la guitare a l'heure ou les gens bossent, ça fait peur.
Par contre Djeun's te faire croire que tu pourra vivre bien sans bosser, ton syndicat ta mentis.

Signaler Répondre

avatar
patapouf le 24/03/2016 à 09:49

beaucoup de crédibilité de la peur de personnes qui.. n ont pas toute le droit de vote
il serait peut être judicieux de passer son bac (avec mention) ou de finir ses études supérieurs avant de gueuler
.. leur avenir se prépare maintenant, sur les bancs de l école
.. pas dans la rue, a perdre du temps

par contre, il serait tout de meme intelligent que les institutions ne différencie pas le travail des jeunes de celui des moins jeunes

enfin, il y a déjà beaucoup d outil pour exploiter la jeunesse que sont les stages, l apprentissage,... et il y a meme les périodes d essaies pour TOUS!

Signaler Répondre

avatar
GOCHOS le 24/03/2016 à 09:06

Jamais de manifs en dehors des heures de cours pour une partie de notre jeunesse oisive et avide de loisirs et dont le mouvement est complètement décrédibilisé, trop marquée extrême gauche.
Heureusement que nous avons une grande partie de notre jeunesse ambitieuse et travailleuse, celle qui ne défile pas.

Signaler Répondre

avatar
Peril jeune le 24/03/2016 à 09:05

Allez on se fait un dernier petit joint pour la route !

Signaler Répondre

avatar
Manifs le 24/03/2016 à 09:00

Manifester contre le travail n'encourage pas les patrons à recruter des jeunes futurs grévistes ! Mieux vaut prendre des anciens !

Signaler Répondre

avatar
LM69 le 24/03/2016 à 08:40

La jeunesse mobilisée contre le travail.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.