Jean-Wilfried Martin : "Légitime que ma candidature aille jusqu’au bout en 2017 à Villeurbanne"

Jean-Wilfried Martin : "Légitime que ma candidature aille jusqu’au bout en 2017 à Villeurbanne"
Jean-Wilfried Martin - LyonMag

Jean-Wilfried Martin est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce jeudi. Le conseiller municipal LR de Villeurbanne est revenu sur la préparation tendue des législatives dans la 2e ville du département.

A Villeurbanne, pas moins de trois candidats sont officiellement déclarés pour obtenir l’investiture des Républicains pour les législatives de 2017 dans la 6e circonscription du Rhône.

Le leader de la droite villeurbannaise Jean-Wilfried Martin n’entend pas se laisser dépasser. Et s’appuie sur "l’engagement que j’ai pris auprès des Villeurbannais et des Républicains de m’engager à Villeurbanne sur la durée. Ainsi que sur le travail que j’ai mené depuis mon engagement politique à Villeurbanne en 2012. (…) Il est tout à fait légitime que ma candidature aille jusqu’au bout".

Face à lui, Emmanuelle Haziza, candidate malheureuse aux législatives de 2012 face à Pascale Crozon, et qui a donc l’expérience requise. "Moi j’ai l’expérience de la campagne municipale en 2014 où j’ai mené une liste d’union", indique Jean-Wilfried Martin, qui se targue d’avoir « le soutien unanime du comité de circonscription des Républicains », qui ont même écrit à Nicolas Sarkozy pour s’assurer de sa candidature.

L’obstacle potentiellement insurmontable pour JWM, c’est la parité qui obligerait les Républicains à choisir une candidate femme.

Autre embûche, l’arrivée d’un troisième candidat à l’investiture : l’ancien député RPR Marc Fraysse qui a récemment pris sa carte chez les Républicains. "C’est quelqu’un qui a eu son temps, sa carrière politique. Je note son manque d’ouverture. Il faut respecter sa famille politique d’autant plus lorsqu’on vient de reprendre sa carte après une vingtaine d’années sans activité politique", analyse Jean-Wilfried Martin, faisant allusion à l’envie de Marc Fraysse de se présenter, même s’il ne décroche pas l’investiture.

Face à Najat Vallaud-Belkacem, qui se présentera pour le Parti Socialiste, JWM pointerait du doigt "son bilan de ministre particulièrement faible".

Et si la décision de la commission nationale d’investiture ne lui était pas favorable en juin, il se rangerait derrière sa décision. "Je ne trahirai jamais ma famille politique".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Benoui le 05/04/2016 à 16:36

je suis encore trsite en lisant les propose d'un politique paris tant d autres
il parle de "carriere"... on ne fait pas carrière en politique, .. ce n est pas un métier!
on fait de la politique pour être utile à ses voisins, sa nation.. pas pour obtenir un poste et une rente

tant que nos chers administrateurs ne comprendront pas cela, ils ne seront pas légitimes... et pire, nous serons toujours administrés par des laches qui ne maitrise pas un simple sujet : "être citoyen français en 2016, c est quoi?"

Signaler Répondre

avatar
Barbudos le 31/03/2016 à 11:15

On a bien vu a la Tv qu'elle est pour la charia puisqu'elle n'a pas contredit son interlocuteur barbu qui refuse de serrer la main des femmes ! C'est surréaliste dans un pays laïque !!

Signaler Répondre

avatar
Marie De M. le 31/03/2016 à 10:15

Villeurbanne doit retrouver la sécurité et nos anciens ne plus avoir peur de sortir le soir. Pour cela il faut que la gauche s'éloigne des affaires et laisse la place à des partis plus compétents et responsables.

La gauche prouve tous les jours et à tous les échelons , son incompétence notoire et son copinage abusif.

Signaler Répondre

avatar
vite! le 31/03/2016 à 09:51

vite Najat à Villeurbanne !

Signaler Répondre

avatar
Droite le 31/03/2016 à 09:46

Il faut qu'il se positionne clairement à droite et ne fasse pas comme Estrosi à Nice, lequel nous a donné un bien triste spectacle.

Villeurbanne a besoin d'une droite forte et décomplexée afin de relever la tète et d'avoir un climat plus serein..

Signaler Répondre

avatar
Antoinette. le 31/03/2016 à 09:41

Villeurbanne ne doit pas devenir Marseille ,qui perd son âme et s'islamise au point de devenir la première grande ville arabe de France.

C'est pour cela que N.Belkacem ne doit pas être élue.
La gauche nuit à Villeurbanne et doit être repoussée fermement afin que la ville devienne belle, sure et festive.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.