Lyon : 23 gardes à vue à l’issue de la manifestation contre la loi Travail

Lyon : 23 gardes à vue à l’issue de la manifestation contre la loi Travail
Une interpellation ce jeudi à Lyon - LyonMag

Ils sont âgés de 16 à 21 ans.

Au total, 24 personnes avaient été interpellées jeudi après-midi à l’issue de la manifestation de Lyon contre la loi Travail. Mais seulement 23 ont fini en garde à vue.

Il leur est reproché des jets de projectile sur les forces de l’ordre. Mais aussi des violences, des outrages et des rebellions.

La plupart pourrait être jugée en comparution immédiate dès ce vendredi matin.

C’est le plus important nombre d’interpellations à Lyon depuis le début de la contestation contre la loi El Khomri. Jeudi, entre 11 000 et 30 000 personnes ont manifesté. Et c’est notamment place Bellecour que la situation a dégénéré. La police a fait usage de canons à eau pour disperser la foule belliqueuse.

X

Tags :

loi travail

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Véner le 02/04/2016 à 21:17

La "violence " contre les forces de l' ordre est totalement légitime. Comment dans une démocratie accepter, q' une manifestation soit encadrée des le départ par la police, et qu'a l'arrivée il y ait des dizaines de cars de CRS, armés jusqu"au dents, des grilles, des canons à eau.... Qui provoque, qui distille la violence!!!

Signaler Répondre

avatar
Friction le 02/04/2016 à 11:29

Je suis atterré par tous ces commentateurs qui considèrent la violence contre les forces de l'ordre comme légitime. Et des charges de CRS sans sommation, je n'y crois pas une seconde. A la fin de chaque manifestation, il y a de toute façon des appels à la dispersion.

Signaler Répondre

avatar
Tonyboy le 02/04/2016 à 10:08
2017. a écrit le 01/04/2016 à 11h10

Pays en crise !!
Crise d'identité, crise de l'emploi, crise de repères, peurs, islamisation, paupérisme etc.etc.
Qu'attend donc ce gouvernement pour prendre la bonne décision ? Partir et laisser la place à plus compétent.

Ca existe???,

Signaler Répondre

avatar
Halte le 01/04/2016 à 21:52
BBQ a écrit le 01/04/2016 à 17h02

C'est vrai que la foule à été sacrement belliqueuse après s'être faite gazé et charger sans somations.

C'est vrai ? sans sommations ? Et presque pas de blessés chez les casseurs ?
On serait en Russie ou en Chine, les manifestants auraient reçus et ne se plaindraient pas

Signaler Répondre

avatar
Molotov le 01/04/2016 à 20:57

Canettes contre gaz lacrymogène, taser, flashball, et autres canons à eau... c'est assez inégal non???

Signaler Répondre

avatar
Quad le 01/04/2016 à 18:17
@lux a écrit le 01/04/2016 à 13h49

Quand on jette des bouteilles de bière sur des CRS, il ne faut pas s'étonner d'être placé en garde à vue, voire condamné en comparution immédiate à quelques mois de prison avec sursis. Et cela n'a rien à voir avec la couleur politique du président. En France, il existe des moyens légitime pour manifester son désaccord. Etre violent n'en est pas un.

Tout à fait d'accord,les manifestations ne servent à rien ,surtout que la plupart ne comprennent rien en politique.et en plus se sont eux ,qui les mettent en place au gouvernement.ils n'avaient n'ont qu'à pas se tromper dans l'isoloir,c'est bien fait et en 2017 la droite ,avec leur voix finira le travail commencé par la gauche.

Signaler Répondre

avatar
BBQ le 01/04/2016 à 17:02

C'est vrai que la foule à été sacrement belliqueuse après s'être faite gazé et charger sans somations.

Signaler Répondre

avatar
@lux le 01/04/2016 à 13:49

Quand on jette des bouteilles de bière sur des CRS, il ne faut pas s'étonner d'être placé en garde à vue, voire condamné en comparution immédiate à quelques mois de prison avec sursis. Et cela n'a rien à voir avec la couleur politique du président. En France, il existe des moyens légitime pour manifester son désaccord. Etre violent n'en est pas un.

Signaler Répondre

avatar
Lux le 01/04/2016 à 13:09

Hollande précarise les jeunes et leur tape dessus ,via sa police!!Quel "socialiste"! !!!

Signaler Répondre

avatar
2017. le 01/04/2016 à 11:10

Pays en crise !!
Crise d'identité, crise de l'emploi, crise de repères, peurs, islamisation, paupérisme etc.etc.
Qu'attend donc ce gouvernement pour prendre la bonne décision ? Partir et laisser la place à plus compétent.

Signaler Répondre

avatar
poisson le 01/04/2016 à 10:10

c'est un poisson d'avril !! les manifestants sont gentils !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.