Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

André Soulier - LyonMag

André Soulier : “Affaire Barbarin : qui est derrière le rideau ?”

André Soulier - LyonMag

André Soulier, l’avocat du cardinal Barbarin, est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce lundi.

C’est ce lundi que le cardinal réunit l’ensemble des prêtres du diocèse afin d’évoquer les scandales de pédophilie qui se sont multipliés ces deux derniers mois à Lyon. Le cardinal est visé par plusieurs plaintes pour non dénonciation de crimes. Mais son avocat, Me André Soulier se désole de n’avoir pour l’heure accès à aucune de ces plaintes

 

"Nous vivons probablement de manière archétypique la première affaire moderne de presse, de réseaux sociaux dans lequel depuis deux mois et demi un pauvre avocat comme moi, si j'ose dire, n'a toujours pas eu accès au moindre procès-verbal, à la moindre plainte et par conséquent ce que j'avais pu dire dès le premier jour : je suis aveugle si je ne suis pas muet, je suis toujours aveugle, je ne suis toujours pas muet. […] Pour être claire et dans le brouillard dans lequel je vis, j'entends dire que 6 plaintes auraient été déposées contre le cardinal".

Me Soulier s’étonne de l’embrasement des affaires de pédophilie dans le diocèse et de la tournure des évènements depuis près de deux mois : "Je voudrais savoir comment le feu a pris, qui l'a allumé en dehors des plaignants apparents. […] Les Chinois disent que ce qui est important c'est ce qui est derrière le rideau, c'est comme cela que l'on a inventé les ombres chinoises. Qui est derrière le rideau ? j'espère bien que l'on parviendra à le savoir".

D’évidence, l’avocat lyonnais esquisse l’hypothèse d’une manipulation : "Clairement, je veux savoir qui fait quoi et pourquoi. La réponse n'est pas donnée. Ce ne sont pas quelques hommes, qui sont d’un statut social convenable voire enviable, qui pour la plupart ont laissé prescrire les faits dont ils se plaignent, qui remontent aux années 80 et pour lesquels leurs parents ont décidé de ne pas porter plainte. Je ne leur fais aucun reproche de ce point de vue. Et voilà qu'ils se réveillent brusquement. Pourquoi, comment ?"

Me André Soulier a par ailleurs salué le sang-froid dont fait preuve le procureur de la République, Marc Cimamonti, et le parquet de Lyon dans cette affaire : "il y a au moins quelqu'un dans cette tempête qui garde le sang-froid. C'est le procureur de la République et ses adjoints. Je ne peux pas parler au nom du procureur de la république, cela va de soi, pas davantage qu'il ne parlerait au nom de la défense.  Mais enfin, voilà parmi les participants à cette affaire, conviés à régler un certain nombre de questions, quelqu'un qui garde un sang-froid parfait."

 

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com.



Tags : ça jazz à lyon | barbarin | preynat |

Commentaires 28

Déposé le 27/04/2016 à 21h22  
Par QQFD Citer

CQFD! a écrit le 27/04/2016 à 19h52

Pas de commentaires de 10:35 à 18:38!
Pourtant j'en ai vu plein toute la journée...mais sans doute étaient-ils trop gênants!
C'est bien! Cette censure est la preuve que j'ai mis plein dans le mille!

"C'est bien! Cette censure est la preuve que j'ai mis plein dans le mille!"
C'est plutôt la preuve qu'il y a des gens qui bossent...
Dehors, vil chômeur !

Déposé le 27/04/2016 à 19h52  
Par CQFD! Citer

Pas de commentaires de 10:35 à 18:38!
Pourtant j'en ai vu plein toute la journée...mais sans doute étaient-ils trop gênants!
C'est bien! Cette censure est la preuve que j'ai mis plein dans le mille!

Déposé le 27/04/2016 à 18h38  
Par bob Citer

Vraiment, que Monsieur Soulier, avocat de l'accusé Philippe Barbarin, parle de sang froid me fait... froid dans le dos.
Pour vous donner une idée du sang froid de Mr Soulier, avocat habitué des declarations à l'emporte piece, je vous laisse juge lors d'une interview sur bfm :
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/pedophilie-vif-echange-entre-l-avocat-du-cardinal-barbarin-et-les-grandes-gueules-777504.html
A partir du moment ou un avocat en vient à évoquer la cagoule ou hitler à propos d'un mis en examen, surtout quand l'avocat en question est plutôt agé, cela prouve une chose evident : Cet avocat est acculé, sans aucune défense pour son client sur le fond, absolument désarmé et totalement certain de la culpabilité la plus totale de son client. La responsabilité du repsonsable hirearchique direct de tous ces homosexuels pédophiles qui agissait tanquillement grace à l'omerta de l'eglise est evidente. Oui Barbarin a manqué à ses obligations de signaler à la police et la justice la possibilté d'actes pedophiles dans son equipe chez ses propres subordonnés. Et oui, il y a un caractere aggravant qui est le facteur de morale et de bonté dont se prévalent les pretres , parce qu'ils portent une roble . Les parents de ces enfants qui ont été violés par des pretres peodphiles homosexuels toujours en activité sous la responsabilité de Barbarin doivent etre au plus mal . Ces parents croyaient dur comme fer que les personnes qui travaillent dans l'eglise sont bonnes, bien pensantes et equilibrés et c'est à cause de leur appartenance à l'eglise que les parents donnaient leur totale confiance et leurs enfants à ces monstres homosexuels pédophiles . Monstres qui agissaient en toute impunité gràce à l'omerta, principe mafieu du silence total, de tous les responsables . C'est au dela de l'acceptable

Déposé le 27/04/2016 à 10h35  
Par Evidement Citer

Vous avez dit bizarre? a écrit le 27/04/2016 à 10h21

"Qui était au courant ? Qui n'a rien fait devant ces actes atroces"?

Réponses : au minimum l'auteur des faits, les victimes, leurs parents...

Or les parents ont eu plus de vingt pour porter plainte...les victimes auraient pu le faire de 18 ans à 38 ans...elles ne l'ont pas fait...pourquoi? Et pourquoi maintenant?

Une des victimes a choisi le Père Preynat pour le marier?

Est-ce normal?

Evidemment non... et maintenant ils se réveillent contre Mgr BARBARIN qui lui n'a strictement rien à voir avec ces affaires et n'a jamais couvert la moindre affaire de pédophilie!

Pourquoi?

Ces gens voudraient se venger sur un innocent...et sans procès!

On dirait qu'ils en veulent plus à Mgr BARBARIN contre qui ils s'acharnent, qu'au Père PREYNAT, l'auteur des actes dont ils se plaignent!

C'est n'importe quoi!

C'est pas de la faute de l'église mais celle des victimes...

Déposé le 27/04/2016 à 10h21  
Par Vous avez dit bizarre? Citer

CQFD. a écrit le 26/04/2016 à 08h48

Aucun intérêt à savoir qui est derrière le rideau, les seules vrai questions sont:

Qui était derrière les victimes?

Qui était au courant?

Qui n'a rien fait devant ces actes atroces?

"Qui était au courant ? Qui n'a rien fait devant ces actes atroces"?

Réponses : au minimum l'auteur des faits, les victimes, leurs parents...

Or les parents ont eu plus de vingt pour porter plainte...les victimes auraient pu le faire de 18 ans à 38 ans...elles ne l'ont pas fait...pourquoi? Et pourquoi maintenant?

Une des victimes a choisi le Père Preynat pour le marier?

Est-ce normal?

Evidemment non... et maintenant ils se réveillent contre Mgr BARBARIN qui lui n'a strictement rien à voir avec ces affaires et n'a jamais couvert la moindre affaire de pédophilie!

Pourquoi?

Ces gens voudraient se venger sur un innocent...et sans procès!

On dirait qu'ils en veulent plus à Mgr BARBARIN contre qui ils s'acharnent, qu'au Père PREYNAT, l'auteur des actes dont ils se plaignent!

C'est n'importe quoi!

Déposé le 26/04/2016 à 21h35  
Par Dur avec les faibles mais faibles avec les forts Citer

BELKACEM couvre... a écrit le 26/04/2016 à 20h29

La Ministre en place est bien BELKACEM aujourd'hui.
C'est bien elle qui a nommé la mission "d'étouffement" de l'affaire chargée de l'enquête sur la décision de la commission de 2007.

C'est bien cette mission d'enquête qui a conclu qu'il n'y avait eu aucun laxisme alors qu'au début Mme BELKACEM disait le contraire...

Circulez il n'y a rien à voir dans l'Education Nationale, personne ne sera sanctionnée... Mme BELKACEM couvre....les syndicats ont bien fait leur boulot!

L'impunité pour tous les membres de la commission qui a autorisé l'enseignant qui a reconnu «des pulsions homosexuelles à tendance pédophile envers de jeunes garçons d'une douzaine d'années». !

A vous lire en train de minimiser les viols de mineurs et de dissimuler ceux qui les ont couvert on comprend que les victimes n'existent même pas pour vous.

Déposé le 26/04/2016 à 20h29  
Par BELKACEM couvre... Citer

CQFD. a écrit le 26/04/2016 à 16h41

La commission administrative paritaire dont vous parlez s'est réunis en 2007, hors ce n'était pas Madame Najat Vallaud Belkacem la ministre de l'Education Nationale à cet époque mais Gilles de Robien jusqu'en mai 2007 puis Xavier Darcos.

Votre aveuglement n'a d'égal que votre bêtise Mickaël

La Ministre en place est bien BELKACEM aujourd'hui.
C'est bien elle qui a nommé la mission "d'étouffement" de l'affaire chargée de l'enquête sur la décision de la commission de 2007.

C'est bien cette mission d'enquête qui a conclu qu'il n'y avait eu aucun laxisme alors qu'au début Mme BELKACEM disait le contraire...

Circulez il n'y a rien à voir dans l'Education Nationale, personne ne sera sanctionnée... Mme BELKACEM couvre....les syndicats ont bien fait leur boulot!

L'impunité pour tous les membres de la commission qui a autorisé l'enseignant qui a reconnu «des pulsions homosexuelles à tendance pédophile envers de jeunes garçons d'une douzaine d'années». !

Déposé le 26/04/2016 à 16h41  
Par CQFD. Citer

BELKACEM blanchit! a écrit le 26/04/2016 à 16h20

On n'est jamais mieux servi que par soi-même...la mission administrative mise ne place par BELKACEM pour enquêter sur les raisons de "l'aveuglement" de la commission de 35 membres qui avait remis devant des élèves un enseignant condamné à 18 mois de prison en Angleterre a conclue..."qu'il n'y avait eu aucun laxisme...simplement cette commission a manqué d'éléments"!

Ainsi ils sont tous "blancs-bleues" à l'EN! Pas un seul n'aura à répondre de ses actes!

Rassurez-vous personne ne songe à demander la démission de la Ministre! ...pourtant elle ne s'est pas privé de donner des leçons!

Vous avez dit "pourquoi ce deux poids deux mesures"?
Qui est derrière le rideau

La commission administrative paritaire dont vous parlez s'est réunis en 2007, hors ce n'était pas Madame Najat Vallaud Belkacem la ministre de l'Education Nationale à cet époque mais Gilles de Robien jusqu'en mai 2007 puis Xavier Darcos.

Votre aveuglement n'a d'égal que votre bêtise Mickaël

Déposé le 26/04/2016 à 16h20  
Par BELKACEM blanchit! Citer

On n'est jamais mieux servi que par soi-même...la mission administrative mise ne place par BELKACEM pour enquêter sur les raisons de "l'aveuglement" de la commission de 35 membres qui avait remis devant des élèves un enseignant condamné à 18 mois de prison en Angleterre a conclue..."qu'il n'y avait eu aucun laxisme...simplement cette commission a manqué d'éléments"!

Ainsi ils sont tous "blancs-bleues" à l'EN! Pas un seul n'aura à répondre de ses actes!

Rassurez-vous personne ne songe à demander la démission de la Ministre! ...pourtant elle ne s'est pas privé de donner des leçons!

Vous avez dit "pourquoi ce deux poids deux mesures"?
Qui est derrière le rideau

Déposé le 26/04/2016 à 08h48  
Par CQFD. Citer

Aucun intérêt à savoir qui est derrière le rideau, les seules vrai questions sont:

Qui était derrière les victimes?

Qui était au courant?

Qui n'a rien fait devant ces actes atroces?

Déposé le 25/04/2016 à 20h26  
Par Jean-Marc Citer

Je recommande à Monseigneur Barbarin de changer urgemment d'avocat. C'est pitoyable le système de défense.

Déposé le 25/04/2016 à 18h56  
Par Grigri 69 Citer

S'il y a procès, on comprend à travers cet interview que les victimes seront traitées comme des coupables par l'avocat du Cardinal... Voilà qui arrangera sûrement les affaires du diocèse... Bonjour les débats.

Déposé le 25/04/2016 à 17h48  
Par Jeansais Citer

Spammb a écrit le 25/04/2016 à 15h04

Monsieur ,il y a vingt ans, soit en 1995 mon enfant avait 15 ans et moi 40 .
La société était tres évoluée , tout était en place pour faire face à ces situations d'abus sexuel .Il est évident que j'aurais porté plainte !!!
Le Code de l'Action Sociale et des Familles ( Code de la Famille et de l'Aide Sociale à l'époque) et le Code Penal étaient déjà tres clairs, et depuis longtemps, quand meme! C'est incroyable ...Mais où vivez vous ?

Un des scouts de Sainte Foy victime d'abus sexuels s'est courageusement exprimé dans la presse;
il explique que sa mère à laquelle il s'était confié- en 1980- avait alors rencontré le prêtre pour des explications, puis cette mère de famille s'est portée bénévole pour assurer l'intendance des camps scouts - pour le surveiller - quant à son père il n'a jamais voulu en parler ...CQFD
C'est triste, affligeant mais c'est comme ça beaucoup de familles avaient des réticences pour s'adresser à la justice pour de tels faits...je ne juge pas je constate
On pourrait également faire un parallèle avec les femmes victimes de violences conjugales qui n'ont jamais osé porter plainte contre leur mari ( mais comparaison n'est pas raison il est vrai) ...
Porter plainte pour un particulier est une idée neuve...

Déposé le 25/04/2016 à 15h04  
Par Spammb Citer

Jeansais a écrit le 25/04/2016 à 13h50

Pourquoi parler de "réticence"?
pour 2 raisons :
- la première c'est que l'église est une autorité morale et spirituelle qu'une famille catho de surcroît peut avoir du mal à remettre en cause
- la deuxième c'est qu'il y a 20 ans on ne portait pas plainte comme aujourd'hui; pas pour une question de procédure ou de droit mais parce que ce n'était pas dans les mœurs de s'adresser à la justice.
La judiciarisation de nos conflits est venue des USA pays dans lequel tout se règle par le recours aux avocats...

Monsieur ,il y a vingt ans, soit en 1995 mon enfant avait 15 ans et moi 40 .
La société était tres évoluée , tout était en place pour faire face à ces situations d'abus sexuel .Il est évident que j'aurais porté plainte !!!
Le Code de l'Action Sociale et des Familles ( Code de la Famille et de l'Aide Sociale à l'époque) et le Code Penal étaient déjà tres clairs, et depuis longtemps, quand meme! C'est incroyable ...Mais où vivez vous ?

Déposé le 25/04/2016 à 14h53  
Par Spammb Citer

bob a écrit le 25/04/2016 à 12h15

Que Monsieur Soulier, avocat de l'accusé Philippe Barbarin, parle de sang froid me fait... froid dans le dos.
Pour vous donner une idée du sang froid de Mr Soulier, avocat habitué des declarations à l'emporte piece, je vous laisse juge lors d'une interview sur bfm :
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/pedophilie-vif-echange-entre-l-avocat-du-cardinal-barbarin-et-les-grandes-gueules-777504.html
A partir du moment ou un avocat en vient à évoquer la cagoule ou hitler à propos d'un mis en examen, surtout quand l'avocat en question est plutôt agé, cela prouve une chose evident : Cet avocat est acculé, sans aucune défense pour son client sur le fond, absolument désarmé et totalement certain de la culpabilité la plus totale de son client. La responsabilité du repsonsable hirearchique direct de tous ces homosexuels pédophiles qui agissait tanquillement grace à l'omerta de l'eglise est evidente. Oui Barbarin a manqué à ses obligations de signaler à la police et la justice la possibilté d'actes pedophiles dans son equipe chez ses propres subordonnés. Et oui, il y a un caractere aggravant qui est le facteur de morale et de bonté dont se prévalent les pretres , parce qu'ils portent une roble . Les parents de ces enfants qui ont été violés par des pretres peodphiles homosexuels toujours en activité sous la responsabilité de Barbarin doivent etre au plus mal . Ces parents croyaient dur comme fer que les personnes qui travaillent dans l'eglise sont bonnes, bien pensantes et equilibrés et c'est à cause de leur appartenance à l'eglise que les parents donnaient leur totale confiance et leurs enfants à ces monstres homosexuels pédophiles . Monstres qui agissaient en toute impunité gràce à l'omerta, principe mafieu du silence total, de tous les responsables . C'est au dela de l'acceptable.

Merci pour ce lien, c'est édifiant . Je souscris completement à votre analyse .

Déposé le 25/04/2016 à 14h43  
Par Spammb Citer

Jeansais a écrit le 25/04/2016 à 10h36

Bien sûr c'est difficile pour les victimes de parler des agressions dont elles furent victimes;
les parents on peut éventuellement comprendre leur réticence de ne pas porter plainte à l'époque;
mais la communauté paroissiale , les bien pensant non impliqués directement par les agissements mais qui savaient... à aucun moment ils n'ont alerté l'Eglise ou les autorités judiciaires ?
L'église est fautive évidemment mais par église il faut entendre "l'ensemble des baptisés" qui étaient au courant...et pas seulement le cardinal Barbarin ...25 ans après !
Tous coupables

"les parents on peut éventuellement comprendre leur réticence de ne pas porter plainte à l'époque;" ...
Alors, celle là, elle est bonne ! Mais d'où peut venir un tel avis ???? Les parents sont les premiers responsables / protecteurs/ éducateurs de leurs enfants ..ça concerne les parents cathos, ou alors .... dites nous en plus sur votre analyse,s'il vous plait .

Déposé le 25/04/2016 à 14h39  
Par henrydup Citer

Que Monsieur Soulier, avocat de l'accusé Philippe Barbarin, parle de sang froid me fait... froid dans le dos.
Pour vous donner une idée du sang froid de Mr Soulier, avocat habitué des declarations à l'emporte piece, je vous laisse juge lors d'une interview sur bfm

Henry de http://www.serrurier-meudon.eu/

Déposé le 25/04/2016 à 14h29  
Par Spammb Citer

Il est sûr que cette (ces) affaires(s) sont un traumatisme dans le petit milieu "chrétien-démocrate de bonne tenue et de bon aloi bien propre sur soi" ......
Place à la justice, place à la définition des responsabilités...place à la loi des hommes/citoyens .
Et,s'il vous plait, ne vous essayez pas à la manipulation par médias interposés, Maîîîîîi^tre , je vous prie .Pas sûr que vous soyez de taille, malgré votre petite aura dans le microcosme lyonnais . Nous en sommes à une notorieté nationale,maintenant. Et le sujet le vaut bien .

Déposé le 25/04/2016 à 14h09  
Par Courage aux victimes Citer

Le Lynchage exclue la Justice a écrit le 25/04/2016 à 12h16

Le lynchage mediatico-politique de Mgr BARBARIN n'a rien d'archétypal...il est "monnaie courante" depuis un certains temps...et les lyncheurs sont souvent les mêmes...avec les mêmes méthodes!

Mais bien sur, réclamer la vérité sur des comportements moralement inqualifiables et pénalement répréhensibles pour vous c'est du lynchage........... alors que ce n'est que justice.

A vous lire on en déduit qu'il faut laisser l'omerta pédophile continuer à exercer tout pouvoir dans votre église, et c'est bien ce que les victimes ont l'intention de briser.

Déposé le 25/04/2016 à 13h50  
Par Jeansais Citer

un brin de lucidité a écrit le 25/04/2016 à 12h14

Je ne vous comprends pas. Pourquoi dites-vous 'comprendre' la 'réticence' des parents à porter plainte contre les autorités religieuses à l'époque? A ma connaissance, la France du vingtième siècle n'était pas une république sous tutelle vaticane, à part les aberrations historiques en Alsace et en Lorraine avec leur concordat peu démocratique. J'en ai vraiment marre de cette déférence envers le clergé : je n'adresserai JAMAIS un prêtre avec le titre ironique de 'Père', jamais une religieuse de 'Sœur'. Ils ne méritent pas d'autres honorifiques que 'Monsieur' ou 'Madame', c'est tout. La justice ne sera pas faite dans la bonne société lyonnaise avant que ses membres acceptent la réalité de la nature très ordinaire et banale du clergé catholique. Une loi pour tout le monde, que ce soient les professeurs déviants dans l'Education nationale ou les prêtres en contact avec la jeunesse catholique. La France souffre depuis trop longtemps d'un atavisme monarchique avec sa déférence envers toutes sortes de Décorés de Gudule et d'autres porteurs de morceaux de Lego au revers de leur veste.....

Pourquoi parler de "réticence"?
pour 2 raisons :
- la première c'est que l'église est une autorité morale et spirituelle qu'une famille catho de surcroît peut avoir du mal à remettre en cause
- la deuxième c'est qu'il y a 20 ans on ne portait pas plainte comme aujourd'hui; pas pour une question de procédure ou de droit mais parce que ce n'était pas dans les mœurs de s'adresser à la justice.
La judiciarisation de nos conflits est venue des USA pays dans lequel tout se règle par le recours aux avocats...

Déposé le 25/04/2016 à 13h37  
Par AAA Citer

Soulier a commencé à parler dans la presse en invoquant une "chasse aux sorcières", avant qu'on ne l'avertisse que ce terme s'adaptait trop à l'église catholique pour être retenu : Il a donc rapidement disparu des gazettes. Requalifier l'affaire en voulant plaider contre les victimes, en instaurant un supposé complot contre l'abbé, est une bien piètre défense, qui dévoile en vérité le manque pitoyable d'arguments de cet avocat.

Déposé le 25/04/2016 à 12h16  
Par Le Lynchage exclue la Justice Citer

Le lynchage mediatico-politique de Mgr BARBARIN n'a rien d'archétypal...il est "monnaie courante" depuis un certains temps...et les lyncheurs sont souvent les mêmes...avec les mêmes méthodes!

Déposé le 25/04/2016 à 12h15  
Par bob Citer

Que Monsieur Soulier, avocat de l'accusé Philippe Barbarin, parle de sang froid me fait... froid dans le dos.
Pour vous donner une idée du sang froid de Mr Soulier, avocat habitué des declarations à l'emporte piece, je vous laisse juge lors d'une interview sur bfm :
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/pedophilie-vif-echange-entre-l-avocat-du-cardinal-barbarin-et-les-grandes-gueules-777504.html
A partir du moment ou un avocat en vient à évoquer la cagoule ou hitler à propos d'un mis en examen, surtout quand l'avocat en question est plutôt agé, cela prouve une chose evident : Cet avocat est acculé, sans aucune défense pour son client sur le fond, absolument désarmé et totalement certain de la culpabilité la plus totale de son client. La responsabilité du repsonsable hirearchique direct de tous ces homosexuels pédophiles qui agissait tanquillement grace à l'omerta de l'eglise est evidente. Oui Barbarin a manqué à ses obligations de signaler à la police et la justice la possibilté d'actes pedophiles dans son equipe chez ses propres subordonnés. Et oui, il y a un caractere aggravant qui est le facteur de morale et de bonté dont se prévalent les pretres , parce qu'ils portent une roble . Les parents de ces enfants qui ont été violés par des pretres peodphiles homosexuels toujours en activité sous la responsabilité de Barbarin doivent etre au plus mal . Ces parents croyaient dur comme fer que les personnes qui travaillent dans l'eglise sont bonnes, bien pensantes et equilibrés et c'est à cause de leur appartenance à l'eglise que les parents donnaient leur totale confiance et leurs enfants à ces monstres homosexuels pédophiles . Monstres qui agissaient en toute impunité gràce à l'omerta, principe mafieu du silence total, de tous les responsables . C'est au dela de l'acceptable.

Déposé le 25/04/2016 à 12h14  
Par un brin de lucidité Citer

Jeansais a écrit le 25/04/2016 à 10h36

Bien sûr c'est difficile pour les victimes de parler des agressions dont elles furent victimes;
les parents on peut éventuellement comprendre leur réticence de ne pas porter plainte à l'époque;
mais la communauté paroissiale , les bien pensant non impliqués directement par les agissements mais qui savaient... à aucun moment ils n'ont alerté l'Eglise ou les autorités judiciaires ?
L'église est fautive évidemment mais par église il faut entendre "l'ensemble des baptisés" qui étaient au courant...et pas seulement le cardinal Barbarin ...25 ans après !
Tous coupables

Je ne vous comprends pas. Pourquoi dites-vous 'comprendre' la 'réticence' des parents à porter plainte contre les autorités religieuses à l'époque? A ma connaissance, la France du vingtième siècle n'était pas une république sous tutelle vaticane, à part les aberrations historiques en Alsace et en Lorraine avec leur concordat peu démocratique. J'en ai vraiment marre de cette déférence envers le clergé : je n'adresserai JAMAIS un prêtre avec le titre ironique de 'Père', jamais une religieuse de 'Sœur'. Ils ne méritent pas d'autres honorifiques que 'Monsieur' ou 'Madame', c'est tout. La justice ne sera pas faite dans la bonne société lyonnaise avant que ses membres acceptent la réalité de la nature très ordinaire et banale du clergé catholique. Une loi pour tout le monde, que ce soient les professeurs déviants dans l'Education nationale ou les prêtres en contact avec la jeunesse catholique. La France souffre depuis trop longtemps d'un atavisme monarchique avec sa déférence envers toutes sortes de Décorés de Gudule et d'autres porteurs de morceaux de Lego au revers de leur veste.....

Déposé le 25/04/2016 à 10h36  
Par Jeansais Citer

Bien sûr c'est difficile pour les victimes de parler des agressions dont elles furent victimes;
les parents on peut éventuellement comprendre leur réticence de ne pas porter plainte à l'époque;
mais la communauté paroissiale , les bien pensant non impliqués directement par les agissements mais qui savaient... à aucun moment ils n'ont alerté l'Eglise ou les autorités judiciaires ?
L'église est fautive évidemment mais par église il faut entendre "l'ensemble des baptisés" qui étaient au courant...et pas seulement le cardinal Barbarin ...25 ans après !
Tous coupables

Déposé le 25/04/2016 à 09h29  
Par un brin de lucidite Citer

Des déclarations qui relèvent de la tautologie, totalement sans substance. Me Soulier fait preuve d'une naïveté alarmante lorsqu'il ignore le courage des victimes qui ont souffert d'un 'black-out' psychologique de la part de leur entourage familial et clérical où la déférence aveugle envers le clergé était la règle. Me Soulier, la question pertinente, c'est POURQUOI les victimes en France ont été obligées d'attendre des décennies de plus que celles aux Etats-Unis ou en Irlande pour alerter les autorités judiciaires de ces abus très grave? Au lieu de cela, Me Soulier est en train de bâtir une défense basée sur le 'martyre' et la 'surenchère' pour diminuer ces crimes. J'adore-- c'est le même genre de personne qui va manifester contre le mariage pour tous, tandis qu'on se détourne de la pédophilie flagrante.... l'église catholique est une organisation aussi peu recommandable que d'autres mouvements 'religieux' comme la Scientologie ou le salafisme, par example.

Déposé le 25/04/2016 à 09h15  
Par Money money Citer

De toute évidence cet homme se préoccupe plus de "qui" a bien pu briser l'omerta, que des faits reproché à son "client"

Déposé le 25/04/2016 à 08h24  
Par Annabelle Citer

Il parle de sang froid parfait du Procureur comme si cela était exceptionnel alors que par principe les magistrats travaillent à la réunion de preuves et sont tenus au secret de l'instruction. Demain, il nous dira que Lustucru fabrique des pâtes. Evidence. Avocat dites-vous ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.