Lyon : incidents et interpellations pendant la manifestation contre la Loi Travail

Lyon : incidents et interpellations pendant la manifestation contre la Loi Travail
LyonMag

Ce jeudi, une nouvelle manifestation contre le projet de loi Travail était organisée à Lyon.

LyonMag
LyonMag
Mise à jour à 17h : Cette journée de manifestation se sera soldée par 16 interpellations, selon une source policière.

Mise à jour à 16h : les manifestants sont finalement arrivés dans le calme sur la Place Bellecour.

Mise à jour à 15h40 : La manifestation à Lyon réunit 5000 personnes selon la police, 15 000 selon les manifestants.

Mise à jour à 15h : un hélicoptère survole la zone. Les incidents se poursuivent. Une banque a été la cible de jets de projectiles. La police aurait procédé à une dizaine d'interpellations.

Mise à jour à 14h30 : le cortège est bloqué, des incidents éclatent à l'angle Gambetta-Garibaldi. Des manifestants jettent des bouteilles sur les forces de l'ordre.

Article initial : En marge du rassemblement prévu à 13h à la Manufacture des Tabacs, le lycée Ampère a été bloqué.

Et un groupe d'individus a également pris la direction de l'Hôtel de Police dans le 8e arrondissement. Aux alentours de 10h30, les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, qui se sont retrouvés rue de l'Egalité.

Le tram T2 et le C4 ont été arrêtés à hauteur de Jet d'Eau.

Tags :

loi travail

38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Petitparis le 29/04/2016 à 11:15

Quant l'été n'a plus d'autorité nous assistons à l'avènement de la chienlit. Nuit debout et autres parasites ne représentent rien ou si peu. Ils sont pourtant surmédiatisés et du coup cela entretient peu ou prou ce mouvement d'inspiration gauchiste.Je pense ce mouvement sur le déclin car la mayonnaise n'a pas pris et aujourd'hui on assiste à une radicalisation et à une violence qui ne mènera à rien. Pourquoi : parce qu'aujourd'hui la société est bien davantage orientée à droite qu'à gauche et que la radicalité s'exprime majoritairement via le FN. Et puis la médiatisation devrait s'estomper avec l'Euro qui à mon humble avis sera fatal à Nuit debout et autres fadaises à dormir debout.

Signaler Répondre

avatar
Pocks le 29/04/2016 à 10:41

En tout cas une belle démonstration de ce que pourrait donné un gouvernement d'ultra gauche et d'anarchistes au pouvoir.
Se serait le retour de la terreur et des grandes purges a la Staline.
Merci aux anarchistes d'avoir donné une une image pitoyable de votre mouvement.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 29/04/2016 à 10:27
@post monetaire a écrit le 29/04/2016 à 08h57

vous avez un défaut d'information ou d e formation sur la productivité:vous parlez comme un communiste adepte des concepts de Karl Marx du 19 ème siecle ..qui parlait de la substitution du capital travail...
La productivité ne suppose pas nécessairement moins de personnel mais plus de gains qui dépendent de plusieurs critères (organisation du travail humain :relisez le fordisme du XXème siècle , et les nouvelles organisation du XXI ème siecle analysées dans les grandes écoles de commerce ...)
Pour vous simplifier l'esprit vu que le lieu n'est pas à l'explication soutenue (plusieurs années d'apprentissage ) ,en économie de marché une entreprise" improductive" donc par essence non compétitive disparaît et conduit naturellement à des licenciements soit l'antithèse de vos propos: c'est la loi que tous les étudiants en économie apprennent au 1er cycle (licence à l'unviersité Lyon2)
Un recrutement d'une personne peut par exemple augmenter la productivité dans un service suivant l'organisation interne...Bref vous avancez des idées raccourcies éventuellement réceptives pour les néophytes éloignés de la gestion d'entreprise

".............vous parlez comme un communiste adepte des concepts de Karl Marx du 19 ème siecle ..qui parlait de la substitution du capital travail......................"
.
Si vous saviez (mais en faite vous le savez) ce que je pense de l'analyse de Karl Marx ! :o))))
.
"................La productivité ne suppose pas nécessairement moins de personnel ................"
.
Oui, c'est aussi ce que j'ai écrit. Si on accroit la productivité du personnel (travailler plus, produire plus, pour un rapport coût de personnel/chiffre d'affaire, moins élevé). Mais que vaut la productivité d'un humain face à celle des machines ? Un humain pète les plombs, la machine, elle, augmente en vitesse, en précision...
Le chômage est donc inexorable.
.
"...............La productivité ne suppose pas nécessairement moins de personnel mais plus de gains ............."
.
La productivité peut être stable, satisfaisante, sans nécessiter plus de gains encore et toujours.
.
".............en économie de marché une entreprise" improductive" donc par essence non compétitive disparaît et conduit naturellement à des licenciements soit l'antithèse de vos propos:............"
.
Si, comme vous le dites justement, ce forum n'est pas le lieu idéal de débat économique (qui n'existe nulle part en fait), pourrais-je savoir des quels de mes propos, vous parlez ?
Evidemment, il faudrait définir à partir de quand, une société est qualifiée d'improductive (aucune production ? un bilan comptable négatif ? Un sur endettement tout en ayant un chiffre d'affaire en hausse ? autre ?), mais vous oubliez l'environnement, car une société "qui ne fait pas de bénéfice" mais continue à vendre et à tourner, si elle est entourée d'entreprises dans le même cas, continue de fournir des salaires sans problème.
.
".............Un recrutement d'une personne peut par exemple augmenter la productivité dans un service suivant l'organisation interne..............."
.
Uniquement si après il y a plus de vente, sinon on ne peut pas payer le salaire de cette personne.
Et cette augmentation des ventes se fera forcément en prenant des parts de marché au concurrent, qui en perdant du chiffre d'affaire devra licencier.
Amen.
.
Ha si seulement vous aviez les tripes pour un débat filmé et diffusé...

Signaler Répondre

avatar
Au mitard les casseurs le 29/04/2016 à 10:27

En prison les fasciste de gauche!

Anarchistes partout justice nulle part!

Signaler Répondre

avatar
fan club pm le 29/04/2016 à 10:26
Post monétaire a écrit le 28/04/2016 à 19h43

La violence n'est pas et ne sera jamais une preuve de raison.
Que ce soit du côté d'un Etat, de milices privées, ou du côté de manifestants.
.
Il est si facile de réduire à néant toutes ces prises de tête en construisant une civilisation de l'après monnaie.
Exemple :
Le travail, tout le monde veut bien le partager, mais personne ne peut partager son salaire.
Donc on ne s'en sortira pas dans un tel paradigme.
.
La productivité continuera à créer du chômage, et les abrutis continueront de manipuler les foules avec des émotions...

Mdr j'adore!

Signaler Répondre

avatar
@post monetaire le 29/04/2016 à 08:57
Post monétaire a écrit le 28/04/2016 à 21h11

"...........pas d'accord avec votre dernière phrase selon l'idée...la productivité crée le chômage............."
.
Ha bon ? La productivité ce n'est pas produire plus avec les mêmes coûts ? Ou réduire les coûts pour une même production ?
Le résultat : moins besoin de personnel.
.
"...............Les économistes vous démontreront le contraire d'autant qu'une entreprise qui perd de sa productivité peut disparaître et avec elle les salariés....................."
.
Moins besoin de personnel, que ce soit dans l'entreprise ou celle du concurrent.

vous avez un défaut d'information ou d e formation sur la productivité:vous parlez comme un communiste adepte des concepts de Karl Marx du 19 ème siecle ..qui parlait de la substitution du capital travail...
La productivité ne suppose pas nécessairement moins de personnel mais plus de gains qui dépendent de plusieurs critères (organisation du travail humain :relisez le fordisme du XXème siècle , et les nouvelles organisation du XXI ème siecle analysées dans les grandes écoles de commerce ...)
Pour vous simplifier l'esprit vu que le lieu n'est pas à l'explication soutenue (plusieurs années d'apprentissage ) ,en économie de marché une entreprise" improductive" donc par essence non compétitive disparaît et conduit naturellement à des licenciements soit l'antithèse de vos propos: c'est la loi que tous les étudiants en économie apprennent au 1er cycle (licence à l'unviersité Lyon2)
Un recrutement d'une personne peut par exemple augmenter la productivité dans un service suivant l'organisation interne...Bref vous avancez des idées raccourcies éventuellement réceptives pour les néophytes éloignés de la gestion d'entreprise

Signaler Répondre

avatar
Aucune Légitimité ! le 29/04/2016 à 01:16

Ces manifestants n'ont aucune légitimité : ils ne représentent que très faible parti de la population et sont sur médiatisés par des médias avides d'événements et de castagne. La France est bien tombée bas ! Que ces jeunes voyagent un peu et ils verront que la France est la risée du monde avec ces mouvements d'extrême gauche d'un autre âge ! Réveillez vous les gars l'URSS s'est fini !

Signaler Répondre

avatar
connerie le 28/04/2016 à 23:29

@post monétaire L'abruti c'est toi !!!! Retourne vendre tes babioles ça t'occupera au lieu débiter des connerie plus grosses que toi.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 28/04/2016 à 21:11
productivité ou décès a écrit le 28/04/2016 à 20h08

d'accord sur le constat
pas d'accord avec votre dernière phrase selon l'idée...la productivité crée le chômage
Les économistes vous démontreront le contraire d'autant qu'une entreprise qui perd de sa productivité peut disparaître et avec elle les salariés

"...........pas d'accord avec votre dernière phrase selon l'idée...la productivité crée le chômage............."
.
Ha bon ? La productivité ce n'est pas produire plus avec les mêmes coûts ? Ou réduire les coûts pour une même production ?
Le résultat : moins besoin de personnel.
.
"...............Les économistes vous démontreront le contraire d'autant qu'une entreprise qui perd de sa productivité peut disparaître et avec elle les salariés....................."
.
Moins besoin de personnel, que ce soit dans l'entreprise ou celle du concurrent.

Signaler Répondre

avatar
antiffffffa le 28/04/2016 à 20:49
républicain69 a écrit le 28/04/2016 à 15h18

que de commentaires umpistes nauséabonds sur ce site...

Vous avez oublié 'odieux' et 'bruit de bottes' ! La révolte loisir, ça ne tolère pas l'improvisation !
No pasaran, au pôle emploi.

Signaler Répondre

avatar
celui qui a vu le 28/04/2016 à 20:28
dd a écrit le 28/04/2016 à 11h01

les forces de l'ordre se sont dirigés vers le lycée Colbert bloqué également car des membres néo-nazis du GUD étaient présents sur la fac Lyon 3 (casqués et armés).
d'où la dispersion des lycéens et de leur soutien

En tous cas, ceux qui jetaient des pierres sur les personnels du lycée Colbert et voulaient tout casser n'étaient pas des nazis, ça c'est sûr !!

Signaler Répondre

avatar
productivité ou décès le 28/04/2016 à 20:08
Post monétaire a écrit le 28/04/2016 à 19h43

La violence n'est pas et ne sera jamais une preuve de raison.
Que ce soit du côté d'un Etat, de milices privées, ou du côté de manifestants.
.
Il est si facile de réduire à néant toutes ces prises de tête en construisant une civilisation de l'après monnaie.
Exemple :
Le travail, tout le monde veut bien le partager, mais personne ne peut partager son salaire.
Donc on ne s'en sortira pas dans un tel paradigme.
.
La productivité continuera à créer du chômage, et les abrutis continueront de manipuler les foules avec des émotions...

d'accord sur le constat
pas d'accord avec votre dernière phrase selon l'idée...la productivité crée le chômage
Les économistes vous démontreront le contraire d'autant qu'une entreprise qui perd de sa productivité peut disparaître et avec elle les salariés

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 28/04/2016 à 19:43

La violence n'est pas et ne sera jamais une preuve de raison.
Que ce soit du côté d'un Etat, de milices privées, ou du côté de manifestants.
.
Il est si facile de réduire à néant toutes ces prises de tête en construisant une civilisation de l'après monnaie.
Exemple :
Le travail, tout le monde veut bien le partager, mais personne ne peut partager son salaire.
Donc on ne s'en sortira pas dans un tel paradigme.
.
La productivité continuera à créer du chômage, et les abrutis continueront de manipuler les foules avec des émotions...

Signaler Répondre

avatar
soutenir nos forces de l ordre le 28/04/2016 à 19:18

de la racaille soutien a nos valeureux policiers qui payent cher ce bordel et ce laxisme politique

Signaler Répondre

avatar
paulemploi le 28/04/2016 à 19:09
Gus a écrit le 28/04/2016 à 15h50

Un nouveau mai 68?

????
L'instinct grégaire d'une bande de chômeurs, tout au plus !

Signaler Répondre

avatar
Sally le 28/04/2016 à 17:52

Vu,le contexte on se croirait en Grèce,pas encore mais on y vient. Bientot!

Signaler Répondre

avatar
ripgud le 28/04/2016 à 17:18

LYON LYON ANTIFA LYON LYON ANTIFA

Signaler Répondre

avatar
koresh le 28/04/2016 à 17:14

Plus clivant, plus dogmatique, plus chômage que le gouvernement actuel y a pas.

Signaler Répondre

avatar
badaboumer le 28/04/2016 à 17:12

je viens de tomber sur un event Facebook fabuleux
pour se réunir la nuit, et protester
... ca s appel "les nuits rébou" ... pour "protester, danser et picoler"...
au final c est ce que cherche les jeunes non?

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais69007 le 28/04/2016 à 16:15

L'hélicoptère de la gendarmerie nationale survole toujours le quartier Jean Macé / avenue Jean Jaurès. La manifestation est vraiment terminée ?

Signaler Répondre

avatar
rejet de la gauche le 28/04/2016 à 16:04

merci Hollande d'avoir promis "l’apaisement et l'unité":
il a éclaté son parti et déchiré la société qui rejette comme jamais le pouvoir politique

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 28/04/2016 à 15:58

- des laches qui avancent masqués... et qui jettent des projectiles au hasard, juste pour blesser ou casser
- des gens qui n'ont jamais bossé qui viennent donner des leçons sur.. le travail
- des lycéens qui viendront pleurer dans quelques semaines leur échec au BAC (c est dans... un mois)
- des bobo completement a la masse, sans idées réelles apart celles d être anti droite, pcq.. pcq la droite c est pas bien.. (et ils n ont pas tous que 20ans!!!! y'a des Squadra!!!!)
- des glandeurs qui exigent des revenus plus que confortable, juste pcq c est eu... mais sans rien faire bien sur (bel exemple de nos politiques d ailleurs)

non, franchement, ces gens la ne me représentent pas, et je n ai absolument rien a voir avec eu
En effet, mon bac je l ai déjà eu, j ai meme continuer un petit paquet d année après
IRL je n avance pas masqué, je dis ce que je pense... sans me caché dernier un bandana, une cagoule ou un étendard
je m engueule souvent avec les bobo qui savent tout et qui connaissent meme mieux mon job que moi!! je vous assure! un mec qui n a jamais rien foutu de ma vie est venu me dire une fois comment je devais organiser des process..!!??? on reve non?
depuis que je suis patron, je fais encore plus d heure qu avant pour un salaire correcte, mais pas non plus mirobolant

pour info, j ai été voir les nuits debout... je me suis senti tellement seul ... j ai cru a un moment que la France était remplie de crétins "No Futur" et de feignasse qui sentent la bière XXL et le shit-plastic
... aucune proposition... que des namanes et des rageux

bravo, continuer vos mouvements,... la loi EL Komri ne passera pas, tout le monde le sait
arretons un peu avec la gauche qui nous manipule et qui s enrichit personnellement!
(j ai limite envie de voter pour PostMonetaire ... mais ma dignité me l interdit)

Signaler Répondre

avatar
Futur TANGUY le 28/04/2016 à 15:54

C'est sur que le bon gros ventre travaillé à la bière (comme sur la photo) toute la nuit avec ses potes affalé sur la canapé a se gratter les doigts pieds, jusqu’à 6 heures du mat c'est bientôt terminé. Vas falloir aller bosser et se couché a 10 heures tous les jours..
Pffff!!!! c'est dure le travail, heuheuheu.......

Signaler Répondre

avatar
Gus le 28/04/2016 à 15:50

Un nouveau mai 68?

Signaler Répondre

avatar
oui! le 28/04/2016 à 15:44
Petite Cloche. a écrit le 28/04/2016 à 15h28

Il s'agit soit d'intrusion d'éléments fasciste, soit d'une dérive de l'état policier fasciste d'urgence : CQFD, Dans les 2 cas C'EST UN COMPLOT FASCISTE !

No Pasaran !

oui les fascistes du GUD et du SGEG étaient là pour faire dégénérer les choses !! no pasaran pour les amis de serge ayoub et les néonazis sous perfusion de Kro

Signaler Répondre

avatar
Donas le 28/04/2016 à 15:43

Quant on revendique une cause, on ne doit pas être cagoulé ni porter une capuche ni un masque ou bandana sur le visage. ce genre d’être nuisible dont le seul but et de casser voir pilier quelques boutiques, devraient être écartés par les manifestants, a moins qui'ils soit envoyé pour casser une gréve et lui donner une mauvaise image dans l'opinion publique. Cela c'est déjà vu en Angleterre ou on envoyer des casseurs pour décrédibiliser la mouvement et cela marche.

Signaler Répondre

avatar
Petite Cloche. le 28/04/2016 à 15:28

Il s'agit soit d'intrusion d'éléments fasciste, soit d'une dérive de l'état policier fasciste d'urgence : CQFD, Dans les 2 cas C'EST UN COMPLOT FASCISTE !

No Pasaran !

Signaler Répondre

avatar
républicain69 le 28/04/2016 à 15:18

que de commentaires umpistes nauséabonds sur ce site...

Signaler Répondre

avatar
oui! le 28/04/2016 à 14:49
Viémou a écrit le 28/04/2016 à 13h24

Pour info,ce n'était pas le GUD mais Le SGEG , un mouvement d'idiots bien français,dans une France désintégrée .

haha le SGEG ça leur irait bien

Signaler Répondre

avatar
lyonnais69007 le 28/04/2016 à 14:49

Hélicoptère en survol du quartier de jean Macé depuis 30 min, en rapport avec la manifestation ?

Signaler Répondre

avatar
et toc le 28/04/2016 à 14:09

A noter la banderole du petit groupe de Jean Macé : " On est nombreux, on fait ce qu'on veux ! " Euh il est ou le rapport avec la Loi sur le Travail. Et bizarrement la plupart avec capuche et foulard sur le nez pour ne pas être reconnu ... On devine leurs bonnes intentions ...

Signaler Répondre

avatar
poilaupied le 28/04/2016 à 13:28
au boulot a écrit le 28/04/2016 à 13h05

les poils dans la main sont dans la rue

heureusement les idiots utiles travaillent

Signaler Répondre

avatar
Viémou le 28/04/2016 à 13:24
dd a écrit le 28/04/2016 à 11h01

les forces de l'ordre se sont dirigés vers le lycée Colbert bloqué également car des membres néo-nazis du GUD étaient présents sur la fac Lyon 3 (casqués et armés).
d'où la dispersion des lycéens et de leur soutien

Pour info,ce n'était pas le GUD mais Le SGEG , un mouvement d'idiots bien français,dans une France désintégrée .

Signaler Répondre

avatar
au boulot le 28/04/2016 à 13:05

les poils dans la main sont dans la rue

Signaler Répondre

avatar
Profession libérale le 28/04/2016 à 13:01

pouvez-vous apprendre l'orthographe avant de manifester et de lancer des messages ?

Merci d'avance.

Signaler Répondre

avatar
Marre!! le 28/04/2016 à 12:28

C'était aussi le bordel à Jean Macé, avec une petite centaine de personnes, majoritairement des étudiants et lycéens. Ils criaient "grève générale", mais ils ont juste oublié que le pré-requis pour faire grève c'est de travailler ....

Signaler Répondre

avatar
fainéant le 28/04/2016 à 11:17

Ah de ce dire qu'un jour on vas devoir bosser et se lever tous les jours a 6 heures du matin pour gagner sa croûte, ça fait peur a des gamins a l'égaux surdimensionné.

Signaler Répondre

avatar
dd le 28/04/2016 à 11:01

les forces de l'ordre se sont dirigés vers le lycée Colbert bloqué également car des membres néo-nazis du GUD étaient présents sur la fac Lyon 3 (casqués et armés).
d'où la dispersion des lycéens et de leur soutien

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.