Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Une 9e manifestation anti loi Travail ce jeudi à Lyon

LyonMag

Ce jeudi marque la 9e manifestation anti loi Travail dans l’agglomération. Plusieurs syndicats se sont donnés rendez-vous pour continuer la lutte contre "la répression".

Le départ de la manifestation se fera dès 11 heures, depuis la Manufacture des Tabacs en direction de la place Bellecour, pour dénoncer l’utilisation du 49-3 pour faire adopter la loi Travail.

 

Mardi déjà, entre 2000 et 7000 personnes avaient défilé dans les rues, engendrant quelques débordements (5 policiers blessés, une dizaine d'interpellations). Mais les organisations syndicales, et autres groupes anarchistes, continuent à appeler "citoyens et salariés" à l’amplification de "grèves".  Les manifestants revendiqueront cette fois encore "un mouvement social qui ne cédera pas" et dénonceront "l’attitude de criminalisation du mouvement social du gouvernement". Car pour les syndiqués, "il [le gouvernement] cherche à détourner médiatiquement l’attention du débat de fond, la violence sociale inouïe que contient en germe le projet de loi Travail, avec sa casse des droits des salariées."



Tags : loi travail |

Commentaires 32

Déposé le 24/05/2016 à 10h23  
Par Post MOMOnétaire Citer

philo smiley a écrit le 23/05/2016 à 18h12

2 smiley, je vous félicite!

"Les smileys sont la péridurale de l'esprit et permettent l'accouchement sans douleurs des plus vils esprits monétaristes"
(Hippostcrate)

Post MOMOnétaire (à ne pas confondr avec Post Monétaire) dit "Didier waf wa", fils indigne de Collomb béton.

Post monétaire Déposé le 23/05/2016 à 18h41  
Par Post monétaire Citer

philo smiley a écrit le 23/05/2016 à 18h12

2 smiley, je vous félicite!

Pas de bol, ce n'était pas moi... comme quoi, le trollage de pseudo a bien un effet ! Félicitation post-momonénétérerre !
Un petit smiley ?
Wouiiiiiiii ! :o)

Déposé le 23/05/2016 à 18h12  
Par philo smiley Citer

Post MOMOnétaire a écrit le 20/05/2016 à 17h23

o:)

Les effets dévastateurs de la Monnaie sont sans limite mon Cher Post !
o:)

2 smiley, je vous félicite!

Post monétaire Déposé le 23/05/2016 à 15h28  
Par Post monétaire Citer

@post monetaire a écrit le 20/05/2016 à 15h00

vous pensez ne pas être un "bleu": prouvez alors que vous avez créé des emplois et combien ces dernières années!!?les morales de ceux qui n'ont jamais été patrons devraient avoir l'humilité de se taire et de comprendre les pays qui ont combattu le fléau du chômage
Vous parlez de 2 pays en caricaturant des faits marginaux comme le font certains (leaders d'opinion propagandistes) :ces pays ont une moyenne de revenus égale ou supérieure à la France (j'ai vécu 5 ans en Allemagne en tant qu'expatrié donc je connais bien leur économie) d'autant qu'en France 1/3 des revenus se font par les transferts sociaux (RSA ...) alors parler de salaire 1 euros comme si c'était la règle c'est bon pour les tract des anar et gauchistes afin d'empêcher tout compromis et évolution du système actuel français bien obsolète..d'ailleurs il semble que le malaise ou mouvements sociaux se portent plutôt en France qu'en Allemagne et autres pays montrés du doigt par leur flexibilité de l'emploi. L’insertion démarre par toute expérience quelque-soit le contrat :25% des jeunes sont condamnés d'avance
Revoir le code du travail est indispensable pour desserrer le marché du travail (de nombreux rapports économistes le démontrent) et faire diminuer le chômage.Bien entendu il n'est pas le seul commele poids des charges qui est aussi à amincir ce qui oblige à reconstruire le modèle social; mais les mentalités et contre-vérité empêchent les bons remèdes pourtant démontrés par diverses études (Attali...)
Continuons à crier avec les loups et manifester contre cette Loi "nauséabonde" symbole du non réformisme français et sans être prophète,je peux garantir un taux de chômage à 10% ou plus pour de nombreuses années

C'est ça votre argumentaire à l'analyse que j'ai faite incluant la saturation du marché, l'automatisation, etc ?
C'est votre expérience d'expatrié hors sol qui va démontrer que les jobs à 1 euros n'existent pas ?
https://www.monde-diplomatique.fr/2015/05/A/52926
(ce lien est surement un "tract anarchiste" ! :o)
.
Rappel : votre monde monétaire n'a aucune solution viable, car on a le choix entre consommer coûte que coûte pour faire du salaire, (et polluer, piller la planète jusqu'au bout)
et ne pas consommer et être dans la misère (faute d'emploi).
Vous vivez hors sol, Monsieur. Comme cette société.

Déposé le 20/05/2016 à 20h40  
Par @post monetaire Citer

Post monétaire a écrit le 20/05/2016 à 17h09

Vous vous répondez à vous même, tout un symbole.
Bonne continuation.

votre réponse ironique à une erreur de saisie pour manque de pratique contrairement à vous au vu de votre site dédié , révèle surtout de l 'amateurisme dans vos propos sur le fond du problème.
bonne propagande et courage pour mobiliser des internautes à vos idées farfelues

Déposé le 20/05/2016 à 20h40  
Par @post monetaire Citer

Post monétaire a écrit le 20/05/2016 à 17h09

Vous vous répondez à vous même, tout un symbole.
Bonne continuation.

votre réponse ironique à une erreur de saisie pour manque de pratique contrairement à vous au vu de votre site dédié , révèle surtout de l 'amateurisme dans vos propos sur le fond du problème.
bonne propagande et courage pour mobiliser des internautes à vos idées farfelues

Déposé le 20/05/2016 à 20h20  
Par antiffffffa Citer

Post monétaire a écrit le 20/05/2016 à 07h55

Réponse : en quoi la loi travail arrange ceux qui bossent déjà ?
.
Il existe un monde merveilleux où tout le monde se tape dessus, un monde où la guerre économique est totale ! Ce monde, c'est le nôtre...
Mais ne changerons rien, puisqu'il est merveilleux. :o)

Vous écoutez Zaz ?

Post monétaire Déposé le 20/05/2016 à 17h56  
Par Post monétaire Citer

Post MOMOnétaire a écrit le 20/05/2016 à 17h23

o:)

Les effets dévastateurs de la Monnaie sont sans limite mon Cher Post !
o:)

Les effets de la saturation aussi, puisqu'apparemment vous misez dessus.

Déposé le 20/05/2016 à 17h23  
Par Post MOMOnétaire Citer

Post monétaire a écrit le 20/05/2016 à 17h09

Vous vous répondez à vous même, tout un symbole.
Bonne continuation.

o:)

Les effets dévastateurs de la Monnaie sont sans limite mon Cher Post !
o:)

Post monétaire Déposé le 20/05/2016 à 17h09  
Par Post monétaire Citer

@post monetaire a écrit le 20/05/2016 à 15h00

vous pensez ne pas être un "bleu": prouvez alors que vous avez créé des emplois et combien ces dernières années!!?les morales de ceux qui n'ont jamais été patrons devraient avoir l'humilité de se taire et de comprendre les pays qui ont combattu le fléau du chômage
Vous parlez de 2 pays en caricaturant des faits marginaux comme le font certains (leaders d'opinion propagandistes) :ces pays ont une moyenne de revenus égale ou supérieure à la France (j'ai vécu 5 ans en Allemagne en tant qu'expatrié donc je connais bien leur économie) d'autant qu'en France 1/3 des revenus se font par les transferts sociaux (RSA ...) alors parler de salaire 1 euros comme si c'était la règle c'est bon pour les tract des anar et gauchistes afin d'empêcher tout compromis et évolution du système actuel français bien obsolète..d'ailleurs il semble que le malaise ou mouvements sociaux se portent plutôt en France qu'en Allemagne et autres pays montrés du doigt par leur flexibilité de l'emploi. L’insertion démarre par toute expérience quelque-soit le contrat :25% des jeunes sont condamnés d'avance
Revoir le code du travail est indispensable pour desserrer le marché du travail (de nombreux rapports économistes le démontrent) et faire diminuer le chômage.Bien entendu il n'est pas le seul commele poids des charges qui est aussi à amincir ce qui oblige à reconstruire le modèle social; mais les mentalités et contre-vérité empêchent les bons remèdes pourtant démontrés par diverses études (Attali...)
Continuons à crier avec les loups et manifester contre cette Loi "nauséabonde" symbole du non réformisme français et sans être prophète,je peux garantir un taux de chômage à 10% ou plus pour de nombreuses années

Vous vous répondez à vous même, tout un symbole.
Bonne continuation.

Déposé le 20/05/2016 à 15h05  
Par Post MOMOnétaire Citer

philo smiley a écrit le 20/05/2016 à 14h07

ouf j'ai cru qui'il n'y aurait pas de smiley dans votre commentaire!

"Le smiley est le catalyseur de l'esprit"

(Proverbe Macédonien)

o:)

Déposé le 20/05/2016 à 15h00  
Par @post monetaire Citer

@post monetaire a écrit le 20/05/2016 à 13h27

en 1960 un salarié quittait un travail et en retrouvait un autre le lendemain sans difficulté:les entreprises n'avaient pas peur d'embaucher et les salariés d'en quitter:le code du travail et notamment le contrat de travail n'étaient pas sanctuarisé ce qui favorisait en partie le plein emploi et surtout la liberté de choisir son entreprise
La contibution Delalande pour les séniors de plus de 50 ans et les milliers de contraintes aux entreprises pour les salariés dans les années 80 ont figé le marché du travail et conduit l'inverse de ce que les français pensent à savoir : en compliquant ou en empêchant tout licenciement, on réduit le chômage...allez voir dans les pays au plein emploi si cette devise est appliquée !!ne vaut t'l meiux un petit enmploi que rien du tout?
En France le manque de pédagogie relayé par les média-syndicats aux idées fausses jouent sur les croyances tenaces:vous en faites parti bien entendu influencé malgré vous :la dystopie dans toute sa splendeur
je vous propose de créer une entreprise comme à tous ceux qui critiquent les réformes de modernisation du marché du travail et surtout des emplois:vous nous donnerez l'expérience ensuite et les freins aux embauches!!!

vous pensez ne pas être un "bleu": prouvez alors que vous avez créé des emplois et combien ces dernières années!!?les morales de ceux qui n'ont jamais été patrons devraient avoir l'humilité de se taire et de comprendre les pays qui ont combattu le fléau du chômage
Vous parlez de 2 pays en caricaturant des faits marginaux comme le font certains (leaders d'opinion propagandistes) :ces pays ont une moyenne de revenus égale ou supérieure à la France (j'ai vécu 5 ans en Allemagne en tant qu'expatrié donc je connais bien leur économie) d'autant qu'en France 1/3 des revenus se font par les transferts sociaux (RSA ...) alors parler de salaire 1 euros comme si c'était la règle c'est bon pour les tract des anar et gauchistes afin d'empêcher tout compromis et évolution du système actuel français bien obsolète..d'ailleurs il semble que le malaise ou mouvements sociaux se portent plutôt en France qu'en Allemagne et autres pays montrés du doigt par leur flexibilité de l'emploi. L’insertion démarre par toute expérience quelque-soit le contrat :25% des jeunes sont condamnés d'avance
Revoir le code du travail est indispensable pour desserrer le marché du travail (de nombreux rapports économistes le démontrent) et faire diminuer le chômage.Bien entendu il n'est pas le seul commele poids des charges qui est aussi à amincir ce qui oblige à reconstruire le modèle social; mais les mentalités et contre-vérité empêchent les bons remèdes pourtant démontrés par diverses études (Attali...)
Continuons à crier avec les loups et manifester contre cette Loi "nauséabonde" symbole du non réformisme français et sans être prophète,je peux garantir un taux de chômage à 10% ou plus pour de nombreuses années

Déposé le 20/05/2016 à 14h43  
Par Post MOMOnétaire Citer

un lyonnais du 2 a écrit le 20/05/2016 à 14h02

Vous avez répondu à une personne qui passe toute ses journées à faire des fixettes sur la monnaie

Ce monsieur en plus d'être apparemment traumatisé par l'argent veut absolument avoir raison sur tout.
Touché par la grace divine au moindre désaccord il vous traitera de troll ou d'idiot.
Si j'étais vous je ne continuerais pas la discussion.
Une pure perte de temps.

Oh ça va !!! tout le monde à le droit de rigoler... Personne ne vous oblige à tout prendre au 1er degré !

"Rire n'est jamais une perte de temps"
(sagesse Basse Normande)

msg de Post MOMOnétaire, fils indigne de Collomb béton

Déposé le 20/05/2016 à 14h07  
Par philo smiley Citer

Post monétaire a écrit le 20/05/2016 à 13h53

« ….........en 1960........... »
.
Vous avez effectivement décrit la situation dans une société qui n'était pas encore arrivée à « saturation de produits », et pas encore « robotisées/informatisées » comme maintenant.
Mais pouvoir virer les gens facilement augmente le chantage à la servilité même si je comprends parfaitement qu'embaucher quelqu'un lorsqu'il y a des contraintes à respecter, c'est psychologiquement et financement pas évident pour un responsable qui ne sait pas s'il va pouvoir vendre ses produits « après demain ».
.
Mais le problème n'est pas l'embauche (vu qu'il existe toujours des périodes d'essai), il est dans « qui qui veut acheter mon produit ou mon service alors qu'ailleurs il y a la même chose ?» et toutes les peurs liées à cette incertitude.
.
"...........allez voir dans les pays au plein emploi si cette devise est appliquée !!ne vaut t'l meiux un petit enmploi que rien du tout?........"
.
Vous devriez peut être arrêter de me prendre pour un bleu, même si je ne suis pas « un professeur ».
Je connais parfaitement les « Job à 1 euros de l'heure » en Allemagne, ainsi que les formules anglaises ou un salarier peut se déplacer jusqu'à son lieu de travail pour s'entendre dire que « finalement je n'ai pas besoin de toi aujourd'hui » et repartir uniquement avec des frais, sous prétexte de « flexibilité du travail ».
Je ne pense pas que travailler pour presque rien, soit un facteur apaisant pour la société. Au contraire, ça installe la haine. Mais dans un premier temps il est vrai que ça doit maintenant l'espoir d'être inclus dans la société et que « demain ce sera mieux ».

"............En France le manque de pédagogie../.. vous en faites parti bien entendu influencé malgré vous :la dystopie dans toute sa splendeur....."
.
Revoilà le passage sur les préjugés et l'étiquette qui vous rassure. :o)
.
"................je vous propose de créer une entreprise comme à tous ceux qui critiquent les réformes de modernisation du marché du travail et surtout des emplois:vous nous donnerez l'expérience ensuite et les freins aux embauches!!!.............."
.
Avez-vous seulement le souci de la réalité des éléments en présence ?
Si c'était le cas vous comprendriez le ridicule de votre « leçon ».
Malgré cela, je ne peux que souscrire à ce que vous venez de dire : beaucoup de gens ne cherchent pas à comprendre les paramètres auxquels sont soumis les autres. Prendre un peu leur place les aiderait à comprendre.
.
Mais quel que soit le statut social de la personne, si elle n'a pas compris qu'à un moment il faudra prendre le fric du voisin pour avoir le droit de vivre... c'est qu'elle n'a pas compris le système dans lequel elle vit, et donc, elle va dans le mur.
Vivement la suite ! AM.

ouf j'ai cru qui'il n'y aurait pas de smiley dans votre commentaire!

Déposé le 20/05/2016 à 14h02  
Par un lyonnais du 2 Citer

@post monetaire a écrit le 20/05/2016 à 13h27

en 1960 un salarié quittait un travail et en retrouvait un autre le lendemain sans difficulté:les entreprises n'avaient pas peur d'embaucher et les salariés d'en quitter:le code du travail et notamment le contrat de travail n'étaient pas sanctuarisé ce qui favorisait en partie le plein emploi et surtout la liberté de choisir son entreprise
La contibution Delalande pour les séniors de plus de 50 ans et les milliers de contraintes aux entreprises pour les salariés dans les années 80 ont figé le marché du travail et conduit l'inverse de ce que les français pensent à savoir : en compliquant ou en empêchant tout licenciement, on réduit le chômage...allez voir dans les pays au plein emploi si cette devise est appliquée !!ne vaut t'l meiux un petit enmploi que rien du tout?
En France le manque de pédagogie relayé par les média-syndicats aux idées fausses jouent sur les croyances tenaces:vous en faites parti bien entendu influencé malgré vous :la dystopie dans toute sa splendeur
je vous propose de créer une entreprise comme à tous ceux qui critiquent les réformes de modernisation du marché du travail et surtout des emplois:vous nous donnerez l'expérience ensuite et les freins aux embauches!!!

Vous avez répondu à une personne qui passe toute ses journées à faire des fixettes sur la monnaie

Ce monsieur en plus d'être apparemment traumatisé par l'argent veut absolument avoir raison sur tout.
Touché par la grace divine au moindre désaccord il vous traitera de troll ou d'idiot.
Si j'étais vous je ne continuerais pas la discussion.
Une pure perte de temps.

Post monétaire Déposé le 20/05/2016 à 13h53  
Par Post monétaire Citer

@post monetaire a écrit le 20/05/2016 à 13h27

en 1960 un salarié quittait un travail et en retrouvait un autre le lendemain sans difficulté:les entreprises n'avaient pas peur d'embaucher et les salariés d'en quitter:le code du travail et notamment le contrat de travail n'étaient pas sanctuarisé ce qui favorisait en partie le plein emploi et surtout la liberté de choisir son entreprise
La contibution Delalande pour les séniors de plus de 50 ans et les milliers de contraintes aux entreprises pour les salariés dans les années 80 ont figé le marché du travail et conduit l'inverse de ce que les français pensent à savoir : en compliquant ou en empêchant tout licenciement, on réduit le chômage...allez voir dans les pays au plein emploi si cette devise est appliquée !!ne vaut t'l meiux un petit enmploi que rien du tout?
En France le manque de pédagogie relayé par les média-syndicats aux idées fausses jouent sur les croyances tenaces:vous en faites parti bien entendu influencé malgré vous :la dystopie dans toute sa splendeur
je vous propose de créer une entreprise comme à tous ceux qui critiquent les réformes de modernisation du marché du travail et surtout des emplois:vous nous donnerez l'expérience ensuite et les freins aux embauches!!!

« ….........en 1960........... »
.
Vous avez effectivement décrit la situation dans une société qui n'était pas encore arrivée à « saturation de produits », et pas encore « robotisées/informatisées » comme maintenant.
Mais pouvoir virer les gens facilement augmente le chantage à la servilité même si je comprends parfaitement qu'embaucher quelqu'un lorsqu'il y a des contraintes à respecter, c'est psychologiquement et financement pas évident pour un responsable qui ne sait pas s'il va pouvoir vendre ses produits « après demain ».
.
Mais le problème n'est pas l'embauche (vu qu'il existe toujours des périodes d'essai), il est dans « qui qui veut acheter mon produit ou mon service alors qu'ailleurs il y a la même chose ?» et toutes les peurs liées à cette incertitude.
.
"...........allez voir dans les pays au plein emploi si cette devise est appliquée !!ne vaut t'l meiux un petit enmploi que rien du tout?........"
.
Vous devriez peut être arrêter de me prendre pour un bleu, même si je ne suis pas « un professeur ».
Je connais parfaitement les « Job à 1 euros de l'heure » en Allemagne, ainsi que les formules anglaises ou un salarier peut se déplacer jusqu'à son lieu de travail pour s'entendre dire que « finalement je n'ai pas besoin de toi aujourd'hui » et repartir uniquement avec des frais, sous prétexte de « flexibilité du travail ».
Je ne pense pas que travailler pour presque rien, soit un facteur apaisant pour la société. Au contraire, ça installe la haine. Mais dans un premier temps il est vrai que ça doit maintenant l'espoir d'être inclus dans la société et que « demain ce sera mieux ».

"............En France le manque de pédagogie../.. vous en faites parti bien entendu influencé malgré vous :la dystopie dans toute sa splendeur....."
.
Revoilà le passage sur les préjugés et l'étiquette qui vous rassure. :o)
.
"................je vous propose de créer une entreprise comme à tous ceux qui critiquent les réformes de modernisation du marché du travail et surtout des emplois:vous nous donnerez l'expérience ensuite et les freins aux embauches!!!.............."
.
Avez-vous seulement le souci de la réalité des éléments en présence ?
Si c'était le cas vous comprendriez le ridicule de votre « leçon ».
Malgré cela, je ne peux que souscrire à ce que vous venez de dire : beaucoup de gens ne cherchent pas à comprendre les paramètres auxquels sont soumis les autres. Prendre un peu leur place les aiderait à comprendre.
.
Mais quel que soit le statut social de la personne, si elle n'a pas compris qu'à un moment il faudra prendre le fric du voisin pour avoir le droit de vivre... c'est qu'elle n'a pas compris le système dans lequel elle vit, et donc, elle va dans le mur.
Vivement la suite ! AM.

Déposé le 20/05/2016 à 13h27  
Par @post monetaire Citer

Post monétaire a écrit le 20/05/2016 à 08h35

Pouvoir virer les gens encore plus facilement amène à une société hystérique qui vit dans le stress total. Chaque fois qu'il y a "moins de leste", un grand nombre de responsables d'entreprises abusent :
- emploie de stagiaires ou d'apprentis sous payés
- acceptent les allègements de charges mais n'embauchent pas pour autant
- emploie d'intérimaires sous qualifiés et donc moins payés
etc.
.
Votre "solution" est juste une arme de plus pour "couillonner" un des paramètres économiques (à savoir, certains salariés).
Il n'y a aucune solution équitable dans un monde monétaire : juste choisir qui se fera avoir ! :o)
(quel monde merveilleux !)

en 1960 un salarié quittait un travail et en retrouvait un autre le lendemain sans difficulté:les entreprises n'avaient pas peur d'embaucher et les salariés d'en quitter:le code du travail et notamment le contrat de travail n'étaient pas sanctuarisé ce qui favorisait en partie le plein emploi et surtout la liberté de choisir son entreprise
La contibution Delalande pour les séniors de plus de 50 ans et les milliers de contraintes aux entreprises pour les salariés dans les années 80 ont figé le marché du travail et conduit l'inverse de ce que les français pensent à savoir : en compliquant ou en empêchant tout licenciement, on réduit le chômage...allez voir dans les pays au plein emploi si cette devise est appliquée !!ne vaut t'l meiux un petit enmploi que rien du tout?
En France le manque de pédagogie relayé par les média-syndicats aux idées fausses jouent sur les croyances tenaces:vous en faites parti bien entendu influencé malgré vous :la dystopie dans toute sa splendeur
je vous propose de créer une entreprise comme à tous ceux qui critiquent les réformes de modernisation du marché du travail et surtout des emplois:vous nous donnerez l'expérience ensuite et les freins aux embauches!!!

Post monétaire Déposé le 20/05/2016 à 08h35  
Par Post monétaire Citer

oui au chômage a écrit le 20/05/2016 à 08h11

l'objectif de la loi est de d'insuffler la confiance à l'embauche.
Le rejet serait le signe de préférer le plein chômage qui amène:
-les sans emplois continueront à galèler à trouver un job
-ceux qui sont en poste subiront la pression de l'entreprise en n'osant pas changer de job de peur de ne pas en retrouver
Continuons le combat de refuser toute avancée ou réforme pour maintenir cet Etat de fait

Pouvoir virer les gens encore plus facilement amène à une société hystérique qui vit dans le stress total. Chaque fois qu'il y a "moins de leste", un grand nombre de responsables d'entreprises abusent :
- emploie de stagiaires ou d'apprentis sous payés
- acceptent les allègements de charges mais n'embauchent pas pour autant
- emploie d'intérimaires sous qualifiés et donc moins payés
etc.
.
Votre "solution" est juste une arme de plus pour "couillonner" un des paramètres économiques (à savoir, certains salariés).
Il n'y a aucune solution équitable dans un monde monétaire : juste choisir qui se fera avoir ! :o)
(quel monde merveilleux !)

Déposé le 20/05/2016 à 08h11  
Par oui au chômage Citer

l'objectif de la loi est de d'insuffler la confiance à l'embauche.
Le rejet serait le signe de préférer le plein chômage qui amène:
-les sans emplois continueront à galèler à trouver un job
-ceux qui sont en poste subiront la pression de l'entreprise en n'osant pas changer de job de peur de ne pas en retrouver
Continuons le combat de refuser toute avancée ou réforme pour maintenir cet Etat de fait

Post monétaire Déposé le 20/05/2016 à 07h55  
Par Post monétaire Citer

antiffffffa a écrit le 19/05/2016 à 18h41

Question : en quoi la loi travail dérange-t-elle des gens qui ne bossent pas ?

Réponse : en quoi la loi travail arrange ceux qui bossent déjà ?
.
Il existe un monde merveilleux où tout le monde se tape dessus, un monde où la guerre économique est totale ! Ce monde, c'est le nôtre...
Mais ne changerons rien, puisqu'il est merveilleux. :o)

Déposé le 19/05/2016 à 18h41  
Par antiffffffa Citer

Question : en quoi la loi travail dérange-t-elle des gens qui ne bossent pas ?

Déposé le 19/05/2016 à 18h29  
Par Bonne sieste Citer

Il y a tellement de feignants et d'improductifs dans ce pays ,qui a tuer la valeur travail que le peu qui restent à bosser commence à baisser les bras. Entre le matraquage d'impôts pour la classe moyenne ,la surcharge de travail ,le gel des salaires ect.... La motivation n'y est plus ,là qualités se perd et nos politiques s'en foutent. Le système D est de rigueur.

Déposé le 19/05/2016 à 17h31  
Par rusty83 Citer

oui a écrit le 19/05/2016 à 10h41

je ne comprends pas non plus : mieux vaut retourner au boulot et s'assoir sagement à son poste. laissons le patronat organiser notre vie et vous verrez tout ira bien (licorne / poney / arc en ciel)

Vous devriez changer de boulot si c est ce que vous vivez tous les jours mais en avez vous le courage et la volonté...ne rejoignez vous pas par paresse ou désinvolture le rôle des casseurs?

Déposé le 19/05/2016 à 14h32  
Par mouarf Citer

dixit le mec aux 35h qui profite des congés payés car des "casseurs" se sont battus pour lui

Déposé le 19/05/2016 à 13h39  
Par faineant Citer

crash a écrit le 19/05/2016 à 10h27

Quelqu'un peut expliquer le rapport entre la loi travail et les renversement des poubelles ou le lancer de cailloux ? Je ne comprends pas pourquoi il est nécessaire d'agir ainsi pour exprimer son avis et son mécontentement. (Encore vu ce matin à Lyon). Quand est-ce que ces casseurs comprendront que c'est contre productif ?

Je crois surtout que les casseurs sont allergiques au travail, et qu'ils rêvent d'une société ou l'on reste couché toute la journée boire des bières et fumer des joints.

Déposé le 19/05/2016 à 13h22  
Par janclodb1 Citer

bob a écrit le 19/05/2016 à 12h49

Faut arrêter avec les mots violences de la loi travail ou casse des droits salariés !!
Les PERSONNES qui tiennent de tels propos sont TOTALEMENT à coté de la plaque ! Ils vivent dans un confort de fonctionnaire ou d'assisté social, sans se rendre compte qu'on leur donne de l'argent sans AUCUNE contre partie, sans AUCUN effort , sans AUCUN sacrifice de leur part !!! C'est déja un avantage considerable qui devrait les rendre humbles !! MAIS NON, ils ignorent que le travail est absolument INDISPENSABLE et que les lois francaises sont EXTREMEMENT avantageuses pour les salariés. Cette indecence permanente à en demander toujours plus sans fin , sans arret de la part des ultra conservateurs anti reformateurs qui manifestent sont des delires de soixantuitattardés, ou élevés dans l'argent gratuit des prestations sociales. Il faut redonner à l'argent et au travail leurs valeurs. leur vraie valeur.
Celle de l'effort quotidien,
Celle du courage et surtout celle de la fierté d'etre un travailleur qui fait des choses par sa volonté, plutot q'un glandeur qui manifeste contre le travail.
Au passage, il faut se poser la question du journaliste qui propage les propos de ses extremistes. La liberté ce n'est pas l'anarchie et le droit de tout, meme , et peut etre surtout, pour les journalistes. Surtout en 2016. Il faudra statuer peut etre plus clairement pour réguler l'information. Une industrie totalement dérégulée mène toujours à la perte, que ce soit l'industrie financiere, automobile ou l'industrie des médias et de l'information.
Mais c'est un autre débat une autre reforme qui necesitera encore plus de courage politique pour etre mener à son terme. Avec ou sans le 49.3 mais toujours dans le respect des lois.

Et toi? quel est ton travail pour oser tenir de tels propos? as tu seulement versé une seule goutte de sueur au travail dans ta vie? as ta déjà bossén14 à 1_ heures par jours non déclarées?, tu devrais avoir honte de ton patrimoine génétique...

Déposé le 19/05/2016 à 12h49  
Par bob Citer

Faut arrêter avec les mots violences de la loi travail ou casse des droits salariés !!
Les PERSONNES qui tiennent de tels propos sont TOTALEMENT à coté de la plaque ! Ils vivent dans un confort de fonctionnaire ou d'assisté social, sans se rendre compte qu'on leur donne de l'argent sans AUCUNE contre partie, sans AUCUN effort , sans AUCUN sacrifice de leur part !!! C'est déja un avantage considerable qui devrait les rendre humbles !! MAIS NON, ils ignorent que le travail est absolument INDISPENSABLE et que les lois francaises sont EXTREMEMENT avantageuses pour les salariés. Cette indecence permanente à en demander toujours plus sans fin , sans arret de la part des ultra conservateurs anti reformateurs qui manifestent sont des delires de soixantuitattardés, ou élevés dans l'argent gratuit des prestations sociales. Il faut redonner à l'argent et au travail leurs valeurs. leur vraie valeur.
Celle de l'effort quotidien,
Celle du courage et surtout celle de la fierté d'etre un travailleur qui fait des choses par sa volonté, plutot q'un glandeur qui manifeste contre le travail.
Au passage, il faut se poser la question du journaliste qui propage les propos de ses extremistes. La liberté ce n'est pas l'anarchie et le droit de tout, meme , et peut etre surtout, pour les journalistes. Surtout en 2016. Il faudra statuer peut etre plus clairement pour réguler l'information. Une industrie totalement dérégulée mène toujours à la perte, que ce soit l'industrie financiere, automobile ou l'industrie des médias et de l'information.
Mais c'est un autre débat une autre reforme qui necesitera encore plus de courage politique pour etre mener à son terme. Avec ou sans le 49.3 mais toujours dans le respect des lois.

Déposé le 19/05/2016 à 11h39  
Par Hélas Citer

crash a écrit le 19/05/2016 à 10h27

Quelqu'un peut expliquer le rapport entre la loi travail et les renversement des poubelles ou le lancer de cailloux ? Je ne comprends pas pourquoi il est nécessaire d'agir ainsi pour exprimer son avis et son mécontentement. (Encore vu ce matin à Lyon). Quand est-ce que ces casseurs comprendront que c'est contre productif ?

Il n'y a aucun rapport. Les manifestants-casseurs n'en ont rien à cirer de la loi travail, c'est juste un pretexte pour casser, piller, bruler

Déposé le 19/05/2016 à 10h41  
Par oui Citer

crash a écrit le 19/05/2016 à 10h27

Quelqu'un peut expliquer le rapport entre la loi travail et les renversement des poubelles ou le lancer de cailloux ? Je ne comprends pas pourquoi il est nécessaire d'agir ainsi pour exprimer son avis et son mécontentement. (Encore vu ce matin à Lyon). Quand est-ce que ces casseurs comprendront que c'est contre productif ?

je ne comprends pas non plus : mieux vaut retourner au boulot et s'assoir sagement à son poste. laissons le patronat organiser notre vie et vous verrez tout ira bien (licorne / poney / arc en ciel)

Déposé le 19/05/2016 à 10h39  
Par LA TOURETTE Citer

Ayant parfois un petit peu des symptome de la tourette , je vait eviter le centre ville , de peur d etre amalgamer a tout ses fouteur de trouble .

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.