Pédophilie : le cardinal Barbarin reçu par le pape François au Vatican

Pédophilie : le cardinal Barbarin reçu par le pape François au Vatican
Le cardinal Barbarin - LyonMag

Le souverain pontif s’est entretenu ce vendredi matin au cours d’une audience avec l’archevêque de Lyon.

"Un rendez-vous, une chose normale", selon le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi.

Cette rencontre intervient quelques jours après l’interview donnée par le pape François au journal La Croix dans laquelle il assurait qu’une démission du cardinal Barbarin serait "un contresens, une imprudence". C’était d’ailleurs la première fois que François s’exprimait publiquement sur les affaires de pédophilie touchant le diocèse de Lyon.

Au cours de cet entretien, le pape aurait renouvelé son soutien au primat des Gaules. Les deux hommes auraient également évoqué les poursuites dont le cardinal Barbarin fait l'objet.

Pour rappel, Philippe Barbarin est visé par plusieurs plaintes pour non-dénonciation d'actes pédophiles.

Plus d’informations à suivre…

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 21/05/2016 à 18:21
barbarin démission a écrit le 21/05/2016 à 11h26

Faux barbarin à lui même reconnu avoir été informé des actes et selon ses propres mots " avoir cru le père preynat" sans se poser la moindre question et sans en informer l'autorité judiciaire.

Informé en 2008 ..soit 17 ans après qu'il ait été évincé de sainte Foy par le cardinal Decourtray

Signaler Répondre

avatar
barbarin démission le 21/05/2016 à 11:26
Jeansais a écrit le 21/05/2016 à 09h40

Les vrais coupables sont l'Eglise de 1991, les familles et la communauté paroissiale qui ont , à l'époque, pudiquement détourné les yeux...
Pour leur défense reconnaissons qu'autrefois il n’était pas d'usage de porter plainte...
Mais accuser "l'héritier" de ces drames de ne pas avoir été voir le" notaire" 20 ans après pour faire corriger le passif est injuste...

Faux barbarin à lui même reconnu avoir été informé des actes et selon ses propres mots " avoir cru le père preynat" sans se poser la moindre question et sans en informer l'autorité judiciaire.

Signaler Répondre

avatar
Jhon69 le 21/05/2016 à 11:01

L'église de France doit refondre intégralement son fonctionnement et cesser tout gallicanisme , les spécialistes comprendront... Un laïc du"populo" pratiquant. La pedophile n'est certainement pas le seul mal dont notre église souffre...alors réformons , le Christ lui même n'a cessé de nous encourager dans ce sens lors de sa venue sur terre d'Israel....

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 21/05/2016 à 09:40
Je me marre !!!! a écrit le 20/05/2016 à 14h12

L'église continu de s'autodétruire, papy préférant recevoir le coupable (peut être pour une promotion) que les victimes

Les vrais coupables sont l'Eglise de 1991, les familles et la communauté paroissiale qui ont , à l'époque, pudiquement détourné les yeux...
Pour leur défense reconnaissons qu'autrefois il n’était pas d'usage de porter plainte...
Mais accuser "l'héritier" de ces drames de ne pas avoir été voir le" notaire" 20 ans après pour faire corriger le passif est injuste...

Signaler Répondre

avatar
serpicaux69 le 21/05/2016 à 09:08

il peut pleurer à Rome, ça ne change rien à la réalité judiciaire. S i la justice le déclare coupable il devra être lourdement sanctionné. Par contre , une fois condamné , ses soutiens devront se justifier ...

Signaler Répondre

avatar
enfin c'est si on avait voulu le 20/05/2016 à 17:38

Il aurait été logique, si l'on souhaitait résoudre cette situation, de recevoir les victimes.
Les écouter, comprendre leurs parcours et les murs auxquels elles se sont heurtés dans l'institution pour enfin faire disparaitre cette omerta aux plus hauts niveaux et cet obscurantisme ambiant et destructeur.
Au lieu de cela le pape assure de son soutien et reçoit celui qui a consciencieusement maintenu cette chape de plomb sur des viols sur mineur commis et reconnus dans son diocèse.

Signaler Répondre

avatar
vite le 20/05/2016 à 15:17

victoire !!! j'apprends à l'instant que le parquet requiert la non prescription des agressions sexuelles du père Preynat !!

http://www.leprogres.fr/lyon/2016/05/20/le-parquet-general-requiert-la-non-prescription-des-plaintes-dans-l-affaire-preynat

vite un procès !

Signaler Répondre

avatar
Je me marre !!!! le 20/05/2016 à 14:12

L'église continu de s'autodétruire, papy préférant recevoir le coupable (peut être pour une promotion) que les victimes

Signaler Répondre

avatar
déçu le 20/05/2016 à 13:07

ce pape me déçoit beaucoup, j'attendais un changement après benoit XVI mais il montre que l'église est plus que jamais le lieu des obscurantismes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.