Affaire Preynat : le diocèse de Lyon savait, et n'a rien fait

Affaire Preynat : le diocèse de Lyon savait, et n'a rien fait
Photo d'illustration - LyonMag


Selon le site Le Monde, des éléments du dossier judiciaire démontrent que le diocèse de Lyon était bien au fait des agissements du père Preynat sur de jeunes garçons mais n'a jamais saisi la justice.

Dès 1978, une famille se serait pourtant manifestée auprès du diocèse après le témoignage de leur fils, scout. Selon le site d'informations, d'autres alertes avaient retenti en 1982, 1985 et 1990.


De plus, des rencontres se seraient déroulées entre les quatre cardinaux qui se sont succédés à Lyon, et l’ancien aumônier. Le prêtre soupçonné aurait expliqué "que ce n’était pas des faits isolés qui s’étaient passés une ou deux fois mais que c’était sur une longue période (…). Il est clair que j’ai parlé d’attouchements sexuels sur des enfants".
Enfin, le père Alberti, "spécialiste des prêtres à problèmes" aurait surveillé quelques années le père Preynat à partir de 1991, moment où il a été déplacé dans la Loire. Avant de relâcher la bride.



Ce n’est que le 29 juillet 2015 que le cardinal Barbarin interdit au prêtre "tout exercice du ministère pastoral et toute activité comportant des contacts avec des mineurs dans l’attente de la décision de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi". Cela sur consigne de Rome.

L’enquête se poursuit, donc, tandis que Bernard Preynat reste mis en examen. Après l’entourage du Cardinal Barbarin qui a été auditionné il y a moins de deux semaines , le primat des Gaules devrait être lui entendu dans les prochains jours.

 
De plus, une nouvelle perquisition a eu lieu cette semaine dans des locaux du diocèse de Lyon. Elle s'est déroulée dans les bureaux de Nicolas de Boccard, le vicaire judiciaire de l'archevêché.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Il y a du boulot le 07/06/2016 à 18:51

On comprend mieux l'emploi d'un cabinet de gestion de crise (au frais des paroissiens)

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 07/06/2016 à 13:58
on cherche a écrit le 07/06/2016 à 12h59

rien nada personne wellou, les défenseurs de la veuve et l'orphelin sont à chercher en dehors de l'église apparemment.

La manip fourre tous est bien trop occupé à lutter contre les théories qu'elle invente elle même issus de soit disant complot socialo communo bobo franc maçon lgbto roswélien pour se positionner sur les réalités de la pédophilie qui gangrène son église.

Signaler Répondre

avatar
on cherche le 07/06/2016 à 12:59
Comme par hasard a écrit le 07/06/2016 à 12h19

Oui et ce qui est surprenant c'est qu'aucun petit facho-catholique ne réclame à corps et à cris la mise en détention de ce violeur récidiviste et de ses complices?

rien nada personne wellou, les défenseurs de la veuve et l'orphelin sont à chercher en dehors de l'église apparemment.

Signaler Répondre

avatar
Comme par hasard le 07/06/2016 à 12:19
Justice pour tous a écrit le 07/06/2016 à 07h27

Et pendant ce temps les coupables sont en liberté

Oui et ce qui est surprenant c'est qu'aucun petit facho-catholique ne réclame à corps et à cris la mise en détention de ce violeur récidiviste et de ses complices?

Signaler Répondre

avatar
Justice pour tous le 07/06/2016 à 07:27
barbarin démission a écrit le 06/06/2016 à 15h50

Dieu merci, les faits ne sont pas prescrits

Et pendant ce temps les coupables sont en liberté

Signaler Répondre

avatar
barbarin démission le 06/06/2016 à 15:50

Dieu merci, les faits ne sont pas prescrits

Signaler Répondre

avatar
Il doit demander conseil à dieu.... le 06/06/2016 à 11:00
hachetag a écrit le 06/06/2016 à 09h31

#JeSuisBarbare1

Aucune déclaration de l'intéressé?

Signaler Répondre

avatar
hachetag le 06/06/2016 à 09:31

#JeSuisBarbare1

Signaler Répondre

avatar
Complice? le 06/06/2016 à 07:02

Est ce que la manip pour tous et ses intégristes catholique vont organiser une manifestation pour dénoncer les viols sur mineurs de ces prêtres????

Signaler Répondre

avatar
Ben voyons le 05/06/2016 à 19:27

Comme l'avait si bien dit jean paul de mes deux lors des premiers scandales pédophiles, c'est un complot communiste......

Signaler Répondre

avatar
mayamoam le 05/06/2016 à 19:13

Ah sacrés franc macs le combat se fait de plus en plus virulent et visible !

Signaler Répondre

avatar
Amen le 05/06/2016 à 12:09

"Et Dieu dans tout ça ?"
La formule attribuée aux prêtres se vérifie: "Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais"

Signaler Répondre

avatar
Mais où sont-ils donc?? le 05/06/2016 à 08:14

Mais où sont tous les catholiques radicaux, qui hurlaient au complot anti-clérical lors de la révélation de l'affaire Preynat il y a quelques mois?

Signaler Répondre

avatar
@fazer le 04/06/2016 à 18:16

A l'époque, les parents avaient obtenu du diocèse que le nom de leur enfant ne soit pas mêlé à une affaire pénale de pédophilie, et que ce prêtre ne soit plus jamais mis en contact avec d'autres enfants. Ils avaient fait confiance à l'institution. On comprend maintenant leur souffrance.

Signaler Répondre

avatar
fazer1k le 04/06/2016 à 17:59

et les parents a l'epoque, qu'ont ils faits?

Signaler Répondre

avatar
Coupable le 04/06/2016 à 17:10

1978 - 2015 37 ans sans que rien ne soit fait pour avertir la justice.
l faudra attendre le 29 juillet 2015 pour que Philippe Barbarin interdise à Bernard Preynat « tout exercice du ministère pastoral et toute activité comportant des contacts avec des mineurs.

Donc barbarin était bien au courant et n'a pas non plus alerter les autorités.

Signaler Répondre

avatar
Justice pour tous le 04/06/2016 à 17:02

Quand on voit se qui peut se cacher dans le diocèse Lyonnais on regrette que les archives du vatican reste "secrètes".

Signaler Répondre

avatar
VeryT le 04/06/2016 à 16:27

Et Collomb qui soutenait Barbarin, que savait-il?

Signaler Répondre

avatar
ABmus papam le 04/06/2016 à 14:42

il s'agit d'un complot reptilien mené par les illuminati pour faire scandale autour de l'église !! mon ami le mage biblique me l'a dit

Signaler Répondre

avatar
Joli service le 04/06/2016 à 13:32

rendu pour la défense du diocèse.

Une petite violation du secret de l'instruction ca ne coute pas cher et ca peut rapporter gros.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.