Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - Lyonmag.com

Violemment agressé, un homme hospitalisé dans le coma à Lyon

photo d'illustration - Lyonmag.com

Un quadragénaire a été hospitalisé dans le coma ce jeudi matin à l’hôpital Edouard-Herriot, après avoir été retrouvé inanimé dans un parc de Villefontaine, dans le Nord-Isère.

C’est un joggeur qui a découvert la victime, allongée au pied d’une table de pique-nique. Des canettes de bières et des restes de barbecue ont été retrouvés à côté, laissant penser que le quadragénaire a passé la soirée avec d’autres personnes. Selon le Dauphiné Libéré, le corps de la victime portait de nombreuses blessures.

 

Une enquête pour violences aggravées a été ouverte.

 

Mise à jour à 18h50 : Selon le Dauphiné Libéré, la victime est décédée des suites de ses blessures. Les faits ont été requalifiés en "coups mortels".



Tags : villefontaine |

Commentaires 21

Déposé le 16/06/2016 à 19h43  
Par Louz Citer

Dans une sociétés de fous ,ça devient quotidien et normal !

Post monétaire Déposé le 16/06/2016 à 18h49  
Par Post monétaire Citer

QUESTION SVP a écrit le 16/06/2016 à 16h36

Ok, là où sos médecins avoue ne plus oser aller vous n'y voyez pas de preuve de zone de non droit...
C'est votre opinion, certes, mais vous vous rendez compte, quand même ? Des médecins !
Pour ma part il me semble qu''avoir accès à des soins est un DROIT fondamental et qu'en être privé est bien une preuve de zone de non droit...
Vous expliquerez aux gens habitant ces zones qu'un médecin refusant de s'y rendre relève de "l'imaginaire" !

Oui oui, il y a de la violence, et ça fait peur.
.
Mais pour pourrez expliquer à des humains qu'ils n'ont pas droit à des soins parce qu'ils n'ont pas assez de monnaie. Les zones de non-droit sont (comme décrit précédemment) plus grandes que simplement celles "médiatiques et arrangeantes pour le FN".
.
Pour prendre un autre exemple, pensez-vous que l'exploitant agricole expulsé pour renforcer des voies d'accès à un stade privé à Décines, alors que le droit est contradictoire entre le droit administratif et le droit des expropriations, c'est une victime de "zone de non-droit" ?
.
Voilà, tout ça pour dire que les "zones de non droit" sont partout et nulle part en particulier.

Déposé le 16/06/2016 à 16h36  
Par QUESTION SVP Citer

Post monétaire a écrit le 16/06/2016 à 16h10

Moi non plus, je n'irais pas dans certains coins de France (Nice, Corse, etc), c'est une question de "confiance dans la population". Mais la police y va, l'armée aussi.
Donc ça ne remet pas en cause ce que j'ai écrit au dessus sur l'inexistence de zones de non droit en France.
Autre chose ?

Ok, là où sos médecins avoue ne plus oser aller vous n'y voyez pas de preuve de zone de non droit...
C'est votre opinion, certes, mais vous vous rendez compte, quand même ? Des médecins !
Pour ma part il me semble qu''avoir accès à des soins est un DROIT fondamental et qu'en être privé est bien une preuve de zone de non droit...
Vous expliquerez aux gens habitant ces zones qu'un médecin refusant de s'y rendre relève de "l'imaginaire" !

Post monétaire Déposé le 16/06/2016 à 16h10  
Par Post monétaire Citer

QUESTION SVP a écrit le 16/06/2016 à 15h38

Pour illustrer CONCRETEMENT mes propos (ça vaut mieux qu'un discours) :

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/L-autre-direct/SOS-Medecins-Lyon-Il-y-a-deux-zones-ou-nous-n-intervenons-pas

Moi non plus, je n'irais pas dans certains coins de France (Nice, Corse, etc), c'est une question de "confiance dans la population". Mais la police y va, l'armée aussi.
Donc ça ne remet pas en cause ce que j'ai écrit au dessus sur l'inexistence de zones de non droit en France.
Autre chose ?

Déposé le 16/06/2016 à 15h38  
Par QUESTION SVP Citer

Post monétaire a écrit le 10/06/2016 à 18h42

"...........Pour ce qui est des magouilles dans les entreprises, je ne nie pas que cela puisse exister mais il existe tout de même des contrôleurs du fisc ou du travail.............."
.
Existe-t-il un seul lieu en France où les policiers (équivalent des contrôleurs du fisc) ne vont pas ? Un seul lieu où si on donne des ordres à l'armée, elle ne va pas ? (n'hésitez pas à le dire aux responsables de ces organismes).
Non, pur fantasme médiatique qui (le secteur des médias) n'est lui non plus pas le bienvenu dans certains quartiers car ils orientaient systématiquement ces quartiers comme "merdiques".
.
Par contre, des contrôleurs du fisc qui ne peuvent pas aller voir les comptes de certaines compagnies, ça, c'est bien de la réalité qui coûte des milliards et des milliards à la France. (vous qui parliez d'échelle...)
.
Pour le reste de votre analyse, oui, tout un tas de choses que vous écrivez sont justes. Mais je crois que c'est plus simple que vous ne le croyez : c'est une question de budget.
Le caillassage entraine des frais (réparation) que les différents ministères ne veulent plus assumer. Et quand ils ne donnent plus d'ordre pour aller dans certains lieux, et bien... ça fait des économies.
Mais les économies d'autres les font déjà avec l'entretien de ces immeubles où les gens sont bon à payer mais pas à avoir les services qui vont avec.
Même "faire la chasse" avec plein d'équipes, plein de moyens, ne dure qu'un temps parce que de toutes manières certains jeunes n'ont aucune perspective, et on leur a inculqué que seul le fric comptait, donc ils vont au plus court.
Faut-il ajouter que votre justice est ruinée, le système carcérale est saturé, et ce que monde monétaire n'a aucune solution réelle ?
.
Mais "les zones de non droit" qu'elles concernent certaines banlieues ou certains col-blancs, tout cela a pour fondement l'économie. Encore et encore et il serait bon d'en parler un peu plus plutôt que dire "si ça merde, c'est de la faute des étrangers".

Pour illustrer CONCRETEMENT mes propos (ça vaut mieux qu'un discours) :

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/L-autre-direct/SOS-Medecins-Lyon-Il-y-a-deux-zones-ou-nous-n-intervenons-pas

Post monétaire Déposé le 11/06/2016 à 10h47  
Par Post monétaire Citer

Et oui... a écrit le 11/06/2016 à 10h20

Haha on voit que vous n'êtes pas un ou une habituée du forum!

Oui, on ne vous a pas dit qu'ici, lorsque certains n'ont pas d'argumentaire, il passent à l'insulte, ou à "philo smiley" ?

Déposé le 11/06/2016 à 10h23  
Par philo smiley Citer

Post monétaire a écrit le 11/06/2016 à 09h57

Encore un argument qui fera date. :o)

Rien de mieux qu'un smiley pour commencer le week-end :o)

Déposé le 11/06/2016 à 10h20  
Par Et oui... Citer

Pauvre ami a écrit le 11/06/2016 à 00h58

Mon dieu mais vous êtes tellement hors de la réalité.

Haha on voit que vous n'êtes pas un ou une habituée du forum!

Post monétaire Déposé le 11/06/2016 à 09h57  
Par Post monétaire Citer

Pauvre ami a écrit le 11/06/2016 à 00h58

Mon dieu mais vous êtes tellement hors de la réalité.

Encore un argument qui fera date. :o)

Déposé le 11/06/2016 à 00h58  
Par Pauvre ami Citer

Post monétaire a écrit le 10/06/2016 à 18h42

"...........Pour ce qui est des magouilles dans les entreprises, je ne nie pas que cela puisse exister mais il existe tout de même des contrôleurs du fisc ou du travail.............."
.
Existe-t-il un seul lieu en France où les policiers (équivalent des contrôleurs du fisc) ne vont pas ? Un seul lieu où si on donne des ordres à l'armée, elle ne va pas ? (n'hésitez pas à le dire aux responsables de ces organismes).
Non, pur fantasme médiatique qui (le secteur des médias) n'est lui non plus pas le bienvenu dans certains quartiers car ils orientaient systématiquement ces quartiers comme "merdiques".
.
Par contre, des contrôleurs du fisc qui ne peuvent pas aller voir les comptes de certaines compagnies, ça, c'est bien de la réalité qui coûte des milliards et des milliards à la France. (vous qui parliez d'échelle...)
.
Pour le reste de votre analyse, oui, tout un tas de choses que vous écrivez sont justes. Mais je crois que c'est plus simple que vous ne le croyez : c'est une question de budget.
Le caillassage entraine des frais (réparation) que les différents ministères ne veulent plus assumer. Et quand ils ne donnent plus d'ordre pour aller dans certains lieux, et bien... ça fait des économies.
Mais les économies d'autres les font déjà avec l'entretien de ces immeubles où les gens sont bon à payer mais pas à avoir les services qui vont avec.
Même "faire la chasse" avec plein d'équipes, plein de moyens, ne dure qu'un temps parce que de toutes manières certains jeunes n'ont aucune perspective, et on leur a inculqué que seul le fric comptait, donc ils vont au plus court.
Faut-il ajouter que votre justice est ruinée, le système carcérale est saturé, et ce que monde monétaire n'a aucune solution réelle ?
.
Mais "les zones de non droit" qu'elles concernent certaines banlieues ou certains col-blancs, tout cela a pour fondement l'économie. Encore et encore et il serait bon d'en parler un peu plus plutôt que dire "si ça merde, c'est de la faute des étrangers".

Mon dieu mais vous êtes tellement hors de la réalité.

Déposé le 10/06/2016 à 19h45  
Par love my gourou Citer

Post monétaire a écrit le 10/06/2016 à 18h42

"...........Pour ce qui est des magouilles dans les entreprises, je ne nie pas que cela puisse exister mais il existe tout de même des contrôleurs du fisc ou du travail.............."
.
Existe-t-il un seul lieu en France où les policiers (équivalent des contrôleurs du fisc) ne vont pas ? Un seul lieu où si on donne des ordres à l'armée, elle ne va pas ? (n'hésitez pas à le dire aux responsables de ces organismes).
Non, pur fantasme médiatique qui (le secteur des médias) n'est lui non plus pas le bienvenu dans certains quartiers car ils orientaient systématiquement ces quartiers comme "merdiques".
.
Par contre, des contrôleurs du fisc qui ne peuvent pas aller voir les comptes de certaines compagnies, ça, c'est bien de la réalité qui coûte des milliards et des milliards à la France. (vous qui parliez d'échelle...)
.
Pour le reste de votre analyse, oui, tout un tas de choses que vous écrivez sont justes. Mais je crois que c'est plus simple que vous ne le croyez : c'est une question de budget.
Le caillassage entraine des frais (réparation) que les différents ministères ne veulent plus assumer. Et quand ils ne donnent plus d'ordre pour aller dans certains lieux, et bien... ça fait des économies.
Mais les économies d'autres les font déjà avec l'entretien de ces immeubles où les gens sont bon à payer mais pas à avoir les services qui vont avec.
Même "faire la chasse" avec plein d'équipes, plein de moyens, ne dure qu'un temps parce que de toutes manières certains jeunes n'ont aucune perspective, et on leur a inculqué que seul le fric comptait, donc ils vont au plus court.
Faut-il ajouter que votre justice est ruinée, le système carcérale est saturé, et ce que monde monétaire n'a aucune solution réelle ?
.
Mais "les zones de non droit" qu'elles concernent certaines banlieues ou certains col-blancs, tout cela a pour fondement l'économie. Encore et encore et il serait bon d'en parler un peu plus plutôt que dire "si ça merde, c'est de la faute des étrangers".

Bien dit, O Maitre!

Post monétaire Déposé le 10/06/2016 à 18h42  
Par Post monétaire Citer

QUESTION SVP a écrit le 10/06/2016 à 17h26

Ok merci, c'est donc bien ce que j'avais cru comprendre.

Pour vous ces "zones de non droit" relèvent de "l'imaginaire" "pour faire peur aux électeurs".
Sauf que vous oubliez que pour nombre de personnes cet imaginaire est une réalité quotidienne qui a été justement trop longtemps balayée d'un revers de main en disant que ce n'était que pur fantasme. L'électorat populaire de gauche, le vote ouvrier traditionnel pour la gauche (nous nous souvenons tous les 2, ça a existé) qui était justement le plus affecté par ces zones de non droit, s'est ainsi retrouvé méprisé, qualifié de "beauf" de "franchouillard" et que sais-je encore par ceux là même qui étaient censés les représenter. Résultat ? Ces personnes qui jadis votaient pc ou socialistes votent aujourd'hui FN et nos grands penseurs de gauche jouent aujourd'hui les vierges effarouchées.

Il me semble qu'on peut parler (et surtout qu'on aurait du le faire depuis bien longtemps) ,de "zone de non droit", puisque c'est un fait, sans pour autant dire "c'est de la faute aux autres (étrangers)" mais juste pour y restaurer l'autorité de l'état (ça n'est pas un gros mot...) et les lois de la république. C'est d'ailleurs ce qu'à (enfin) compris une partie de la gauche qui subit à ce simple titre les plus virulentes attaques de la part de ceux qui s'auto-proclament la "vraie gauche"

Votre réaction est d'ailleurs symptomatique, quelqu'un a parlé de zone de non droit et vous avez de suite réagi en disant que si certains parlaient de ces zones de non droit c'était pour dire "c'est de la faute aux autres (étrangers)" . Or si le problème a justement été trop longtemps nié (avec les conséquences que je décrivais plus haut) c'est justement par peur de critiques comme la votre...

Pour ce qui est des magouilles dans les entreprises, je ne nie pas que cela puisse exister mais il existe tout de même des contrôleurs du fisc ou du travail... Dire que l'entreprise est une zone de non droit parce qu'il peut exister des magouilles c'est comme dire que Lyon serait une zone de non droit parce qu'il y aurait de la délinquance : on est pas à la même échelle que dans certaines cités, c'est une réalité, c'est tout.

"...........Pour ce qui est des magouilles dans les entreprises, je ne nie pas que cela puisse exister mais il existe tout de même des contrôleurs du fisc ou du travail.............."
.
Existe-t-il un seul lieu en France où les policiers (équivalent des contrôleurs du fisc) ne vont pas ? Un seul lieu où si on donne des ordres à l'armée, elle ne va pas ? (n'hésitez pas à le dire aux responsables de ces organismes).
Non, pur fantasme médiatique qui (le secteur des médias) n'est lui non plus pas le bienvenu dans certains quartiers car ils orientaient systématiquement ces quartiers comme "merdiques".
.
Par contre, des contrôleurs du fisc qui ne peuvent pas aller voir les comptes de certaines compagnies, ça, c'est bien de la réalité qui coûte des milliards et des milliards à la France. (vous qui parliez d'échelle...)
.
Pour le reste de votre analyse, oui, tout un tas de choses que vous écrivez sont justes. Mais je crois que c'est plus simple que vous ne le croyez : c'est une question de budget.
Le caillassage entraine des frais (réparation) que les différents ministères ne veulent plus assumer. Et quand ils ne donnent plus d'ordre pour aller dans certains lieux, et bien... ça fait des économies.
Mais les économies d'autres les font déjà avec l'entretien de ces immeubles où les gens sont bon à payer mais pas à avoir les services qui vont avec.
Même "faire la chasse" avec plein d'équipes, plein de moyens, ne dure qu'un temps parce que de toutes manières certains jeunes n'ont aucune perspective, et on leur a inculqué que seul le fric comptait, donc ils vont au plus court.
Faut-il ajouter que votre justice est ruinée, le système carcérale est saturé, et ce que monde monétaire n'a aucune solution réelle ?
.
Mais "les zones de non droit" qu'elles concernent certaines banlieues ou certains col-blancs, tout cela a pour fondement l'économie. Encore et encore et il serait bon d'en parler un peu plus plutôt que dire "si ça merde, c'est de la faute des étrangers".

Post monétaire Déposé le 10/06/2016 à 18h22  
Par Post monétaire Citer

Membre de la secte Post Monétaire a écrit le 10/06/2016 à 18h01

Le bougre, il ose défier notre Maître.
Tu vas voir ce que tu vas voir...

Cher modo du forum,
votre page https://www.lyonmag.com/notifications/signalement/217874
ne fonctionne pas (capcha qui n'apparait jamais)
aussi je vous demande par ce biais de supprimer ce pseudo qui est une pure diffamation.
Si vous ne le faites pas, vous engagez juridiquement la responsabilité de votre média.

Déposé le 10/06/2016 à 18h01  
Par Membre de la secte Post Monétaire Citer

QUESTION SVP a écrit le 10/06/2016 à 17h26

Ok merci, c'est donc bien ce que j'avais cru comprendre.

Pour vous ces "zones de non droit" relèvent de "l'imaginaire" "pour faire peur aux électeurs".
Sauf que vous oubliez que pour nombre de personnes cet imaginaire est une réalité quotidienne qui a été justement trop longtemps balayée d'un revers de main en disant que ce n'était que pur fantasme. L'électorat populaire de gauche, le vote ouvrier traditionnel pour la gauche (nous nous souvenons tous les 2, ça a existé) qui était justement le plus affecté par ces zones de non droit, s'est ainsi retrouvé méprisé, qualifié de "beauf" de "franchouillard" et que sais-je encore par ceux là même qui étaient censés les représenter. Résultat ? Ces personnes qui jadis votaient pc ou socialistes votent aujourd'hui FN et nos grands penseurs de gauche jouent aujourd'hui les vierges effarouchées.

Il me semble qu'on peut parler (et surtout qu'on aurait du le faire depuis bien longtemps) ,de "zone de non droit", puisque c'est un fait, sans pour autant dire "c'est de la faute aux autres (étrangers)" mais juste pour y restaurer l'autorité de l'état (ça n'est pas un gros mot...) et les lois de la république. C'est d'ailleurs ce qu'à (enfin) compris une partie de la gauche qui subit à ce simple titre les plus virulentes attaques de la part de ceux qui s'auto-proclament la "vraie gauche"

Votre réaction est d'ailleurs symptomatique, quelqu'un a parlé de zone de non droit et vous avez de suite réagi en disant que si certains parlaient de ces zones de non droit c'était pour dire "c'est de la faute aux autres (étrangers)" . Or si le problème a justement été trop longtemps nié (avec les conséquences que je décrivais plus haut) c'est justement par peur de critiques comme la votre...

Pour ce qui est des magouilles dans les entreprises, je ne nie pas que cela puisse exister mais il existe tout de même des contrôleurs du fisc ou du travail... Dire que l'entreprise est une zone de non droit parce qu'il peut exister des magouilles c'est comme dire que Lyon serait une zone de non droit parce qu'il y aurait de la délinquance : on est pas à la même échelle que dans certaines cités, c'est une réalité, c'est tout.

Le bougre, il ose défier notre Maître.
Tu vas voir ce que tu vas voir...

Déposé le 10/06/2016 à 17h26  
Par QUESTION SVP Citer

Post monétaire a écrit le 10/06/2016 à 15h58

"......... cad "zone imaginaire" ?..........."
.
Zones de non-droit.
.
(en fait, ces "zones de non droit" sont partout, dans le monde des affaires, dans la vie quotidienne avec le travail au noir, etc".)
Le terme zone de non-droit est juste là pour faire peur aux électeurs et focaliser sur "si on a des problèmes, c'est de la faute aux autres (étrangers)". Essayez d'entrer dans des entreprises qui magouillent, vous ne recevrez pas des pierres, mais ce sera bien des zones interdites pour vous ! Et qui en plus font beaucoup plus de mal à l'économie que certains blaireaux qui trafiquent).

Ok merci, c'est donc bien ce que j'avais cru comprendre.

Pour vous ces "zones de non droit" relèvent de "l'imaginaire" "pour faire peur aux électeurs".
Sauf que vous oubliez que pour nombre de personnes cet imaginaire est une réalité quotidienne qui a été justement trop longtemps balayée d'un revers de main en disant que ce n'était que pur fantasme. L'électorat populaire de gauche, le vote ouvrier traditionnel pour la gauche (nous nous souvenons tous les 2, ça a existé) qui était justement le plus affecté par ces zones de non droit, s'est ainsi retrouvé méprisé, qualifié de "beauf" de "franchouillard" et que sais-je encore par ceux là même qui étaient censés les représenter. Résultat ? Ces personnes qui jadis votaient pc ou socialistes votent aujourd'hui FN et nos grands penseurs de gauche jouent aujourd'hui les vierges effarouchées.

Il me semble qu'on peut parler (et surtout qu'on aurait du le faire depuis bien longtemps) ,de "zone de non droit", puisque c'est un fait, sans pour autant dire "c'est de la faute aux autres (étrangers)" mais juste pour y restaurer l'autorité de l'état (ça n'est pas un gros mot...) et les lois de la république. C'est d'ailleurs ce qu'à (enfin) compris une partie de la gauche qui subit à ce simple titre les plus virulentes attaques de la part de ceux qui s'auto-proclament la "vraie gauche"

Votre réaction est d'ailleurs symptomatique, quelqu'un a parlé de zone de non droit et vous avez de suite réagi en disant que si certains parlaient de ces zones de non droit c'était pour dire "c'est de la faute aux autres (étrangers)" . Or si le problème a justement été trop longtemps nié (avec les conséquences que je décrivais plus haut) c'est justement par peur de critiques comme la votre...

Pour ce qui est des magouilles dans les entreprises, je ne nie pas que cela puisse exister mais il existe tout de même des contrôleurs du fisc ou du travail... Dire que l'entreprise est une zone de non droit parce qu'il peut exister des magouilles c'est comme dire que Lyon serait une zone de non droit parce qu'il y aurait de la délinquance : on est pas à la même échelle que dans certaines cités, c'est une réalité, c'est tout.

Déposé le 10/06/2016 à 17h17  
Par Post Momo Citer

Avé Post Monétaire
Ceux qui vont troller pour toi te saluent

Personne j'adore quand mon maître se prend pour NÉO.
Il ne tient qu'à nous de l'écouter.
Lui seul peut nous sortir de cette putain de matrice monétariste.

Déposé le 10/06/2016 à 17h11  
Par fan club post m Citer

Post monétaire a écrit le 10/06/2016 à 15h58

"......... cad "zone imaginaire" ?..........."
.
Zones de non-droit.
.
(en fait, ces "zones de non droit" sont partout, dans le monde des affaires, dans la vie quotidienne avec le travail au noir, etc".)
Le terme zone de non-droit est juste là pour faire peur aux électeurs et focaliser sur "si on a des problèmes, c'est de la faute aux autres (étrangers)". Essayez d'entrer dans des entreprises qui magouillent, vous ne recevrez pas des pierres, mais ce sera bien des zones interdites pour vous ! Et qui en plus font beaucoup plus de mal à l'économie que certains blaireaux qui trafiquent).

Haha je ne m'en lasse pas! Bonjour la psychose, j'adore!!! Encore!

Post monétaire Déposé le 10/06/2016 à 15h58  
Par Post monétaire Citer

QUESTION SVP a écrit le 10/06/2016 à 15h28

cad "zone imaginaire" ?

"......... cad "zone imaginaire" ?..........."
.
Zones de non-droit.
.
(en fait, ces "zones de non droit" sont partout, dans le monde des affaires, dans la vie quotidienne avec le travail au noir, etc".)
Le terme zone de non-droit est juste là pour faire peur aux électeurs et focaliser sur "si on a des problèmes, c'est de la faute aux autres (étrangers)". Essayez d'entrer dans des entreprises qui magouillent, vous ne recevrez pas des pierres, mais ce sera bien des zones interdites pour vous ! Et qui en plus font beaucoup plus de mal à l'économie que certains blaireaux qui trafiquent).

Déposé le 10/06/2016 à 15h28  
Par QUESTION SVP Citer

Post monétaire a écrit le 10/06/2016 à 14h47

Zone imaginaire à destination des électeurs qui n'ont pas envie de réfléchir aux fondements des problèmes économiques et qui trouvent plus facile de dire "si ça merde, c'est la faute des autres ! (certains étrangers)".
Un vrai bisounoursland...

cad "zone imaginaire" ?

Post monétaire Déposé le 10/06/2016 à 14h47  
Par Post monétaire Citer

ahahah a écrit le 10/06/2016 à 13h16

Villefontaine, Vénissieux, Vaulx en Velin !!!!!

Zones de non-droit.

Zone imaginaire à destination des électeurs qui n'ont pas envie de réfléchir aux fondements des problèmes économiques et qui trouvent plus facile de dire "si ça merde, c'est la faute des autres ! (certains étrangers)".
Un vrai bisounoursland...

Déposé le 10/06/2016 à 13h16  
Par ahahah Citer

Villefontaine, Vénissieux, Vaulx en Velin !!!!!

Zones de non-droit.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.