A 60 ans, elle brise le silence et accuse trois prêtres lyonnais de pédophilie

A 60 ans, elle brise le silence et accuse trois prêtres lyonnais de pédophilie
Photo d'illustration - LyonMag

A 60 ans, Claudette a décidé de porter plainte.

Lundi, elle s’est rendue dans le commissariat du 3e arrondissement pour dénoncer des faits prescrits de viols et d’agressions sexuelles qu’elle aurait subi plus jeune. La procédure n'aboutira pas, mais le geste est symbolique.

Dans son viseur, trois prêtres maristes du diocèse de Lyon dont deux sont aujourd'hui décédés. Recueillie par sa grand-mère durant son enfance, elle recevait la visite des hommes saints qui auraient donc abusé d’elle dans sa chambre, voire dans la cave, ou encore dans le confessionnal de la paroisse.

Elle a récemment retrouvé le prêtre toujours en vie et lui a demandé des comptes. L’homme a indiqué ne plus se souvenir de ces faits.

Depuis l’apparition de l’association la Parole Libérée qui révélait les agissements du père Preynat, accusé de pédophilie par des dizaines d’anciens scouts, d’autres victimes présumées ont trouvé le courage de dénoncer le mal qui ronge l’Eglise, et notamment dans le diocèse de Lyon.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
a ciao le 27/06/2016 à 08:47
poisson rouge a écrit le 25/06/2016 à 18h19

4 prêtres en 40 ans, 27 (chiffres officiels) instituteurs en 2015 !

Il serait intéressant que vous nous citiez "vos" sources qu'on puisse comparer (d'autant et heureusement d'ailleurs qu'il y a en France 45 fois plus d'enseignants que de prêtres)

Mais ceci dit je ne vois pas en quoi cela dédouane les prêtres de leur actes et encore moins l'église de ses responsabilités

Signaler Répondre

avatar
life le 26/06/2016 à 14:26
CQFD. a écrit le 26/06/2016 à 07h21

Vous avez raison et pour tuer ce fléau autant commencer là ou il est le plus courant et profondément enraciné c'est à dire l'église.

Le témoignage de cette femme démontre à quel point ces faits sont anciens et sont couvert par l'institution.

CQFD..Certes, vous souligner que là ou elle est le plus ancré est l'Eglise...Assurément ? Que pensez vous de cette pétition datant de 1977 et paru dans le journal "le monde" à propos d'une "affaires de mœurs" de 3 hommes sur des enfants et dont 69 signataires et pas des moindre ( hommes politique, philosophe, médecin, psychologue, écrivain, acteur, etc...) s'indignant d'une sentence à l'encontre de 3 pédophiles ? il y a d'autres affaires dans ce style qui pullule ( 25 suspensions dans l'éducation nationale rien qu'en 2015 !!!)... Il faut aussi savoir regarder les réalités en face. Si il y a des cas dans l'Eglise et c'est bien douloureux et horribles, ce n'est pas moins le cas à des proportions plus grandes encore pour les autres institutions et autres, qui masquent ou cachent une réalité... Faut regarder la vérité en face et protéger les gamins. C'est pas seulement l'Eglise qu'il faut surveiller à l'emporte pièce, mais la société en lien avec la jeunesse ! Vous trouverez des tas d'archives sur diverses affaires de "mœurs" de notre bonne vielle société, sans compter également l'aspect culturel dans d'autres pays ou encore le tourisme sexuel ! Un gamin en Asie, Afrique ou au Moyen Orient, etc, à autant le droit de vivre en dignité et liberté qu'un gamin en Europe, etc... Ce sont des enfants, ils faut les protégés de ces malades et soigner ces hommes et femmes de leurs maux pour les empêcher de nuire à la vie d'un enfant. Quand aux cultures "pédophilienne", il faut les dénoncées et les stoppées... Vous voyez que cela ne s’arrête pas qu'à l'Eglise ! A vouloir être transparent, il faut l’être jusqu'au bout d'une douloureuse réalité sociétale, culturelle et mondiale ! Enfin, il faut aussi souligner le bien qu'a fait et fait l'Eglise dans des lieux ou pays en crise ou défavoriser... c'est pas pour prendre la défense, c'est une réalité ( l'histoire parle pour Elle ! ). Donc, il faut distinguer Hommes et Institutions, pour avoir un jugement honnête et juste.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 26/06/2016 à 07:21
For life a écrit le 25/06/2016 à 22h07

Et la parole libérée ne pourrait pas s'occuper des dizaines et dizaines de victimes de l’éducation nationale et celle qui ne se compte pas dans les familles liés aux incestes ( masculin ou féminin). La pédophilie est un mal qui ronge les sociétés de toutes cultures et pays. Condamné par les uns et tolérés par les autres... Quand est ce que l'on donnera à TOUS les enfants du monde un chance de vivre déjà et ensuite d’être protéger de toutes perversions... le procès fait à l'Eglise devrait réveiller les consciences des horreurs que vivent nos sociétés ! L'Eglise n'y échappe pas, mais ( avec horreur) dans une moindre mesure par rapport au reste de la société. Ce sont des Enfants qu'on assassine ! Assez d'hypocrisie.

Vous avez raison et pour tuer ce fléau autant commencer là ou il est le plus courant et profondément enraciné c'est à dire l'église.

Le témoignage de cette femme démontre à quel point ces faits sont anciens et sont couvert par l'institution.

Signaler Répondre

avatar
For life le 25/06/2016 à 22:07

Et la parole libérée ne pourrait pas s'occuper des dizaines et dizaines de victimes de l’éducation nationale et celle qui ne se compte pas dans les familles liés aux incestes ( masculin ou féminin). La pédophilie est un mal qui ronge les sociétés de toutes cultures et pays. Condamné par les uns et tolérés par les autres... Quand est ce que l'on donnera à TOUS les enfants du monde un chance de vivre déjà et ensuite d’être protéger de toutes perversions... le procès fait à l'Eglise devrait réveiller les consciences des horreurs que vivent nos sociétés ! L'Eglise n'y échappe pas, mais ( avec horreur) dans une moindre mesure par rapport au reste de la société. Ce sont des Enfants qu'on assassine ! Assez d'hypocrisie.

Signaler Répondre

avatar
TchikTchak le 25/06/2016 à 21:45
vixi a écrit le 23/06/2016 à 09h55

Il n'y a pas eu de Justice pour prononcer que se soit vrai ou faux .Le média ne doit pas placer son pouvoir pour faire des procès d'intention non vérifiable.L'article n'est pas sérieux et surtout diffamant .Peut être que cette Claudette est une hurluberlue.Moi aussi,je vais inventer une agression sexuelle pour que l'on me plaint.Si les faits sont véridiques,je tenais à vous dire Claudette,si vous lisez mes écrits que j'ai de la compassion pour vous et je respect ce courage qui a fait que vous dénonciez ses faits horribles qui ont dû peser toute votre vie sur vos épaules.Je comprends la haine qui vous envahit mais ne vous faites pas utiliser dans ce genre de sombre destin médiatique.Ce n'est pas comme cela que vous trouverez une paix intérieur.

Mais oui, vous avez parfaitement raison. Les médias modernes sont une infamie, ils empêchent nos honorables prêtres de forniquer tranquillement avec des jeunes enfants...

Signaler Répondre

avatar
TchikTchak le 25/06/2016 à 21:42
poisson rouge a écrit le 25/06/2016 à 18h19

4 prêtres en 40 ans, 27 (chiffres officiels) instituteurs en 2015 !

"4 prêtres en 40 ans". Je parie que vous serez incapable de donner une source fiable pour ce chiffre!

Enfin, rien d'étonnant pour un poisson rouge...

Signaler Répondre

avatar
poisson rouge le 25/06/2016 à 18:19

4 prêtres en 40 ans, 27 (chiffres officiels) instituteurs en 2015 !

Signaler Répondre

avatar
Question? le 24/06/2016 à 14:08

Encore un complot socialo communo bobo lgbto franc maçon roswelo raélien?

Signaler Répondre

avatar
Barbara le 23/06/2016 à 18:00

Les hommes saints....déjà un nom pareil, ça émoustille le désir!

Signaler Répondre

avatar
Dorcel le 23/06/2016 à 12:05

Dans le confessionnal !!!! digne d'un porno!!!

Signaler Répondre

avatar
lol le 23/06/2016 à 11:40
vixi a écrit le 23/06/2016 à 09h55

Il n'y a pas eu de Justice pour prononcer que se soit vrai ou faux .Le média ne doit pas placer son pouvoir pour faire des procès d'intention non vérifiable.L'article n'est pas sérieux et surtout diffamant .Peut être que cette Claudette est une hurluberlue.Moi aussi,je vais inventer une agression sexuelle pour que l'on me plaint.Si les faits sont véridiques,je tenais à vous dire Claudette,si vous lisez mes écrits que j'ai de la compassion pour vous et je respect ce courage qui a fait que vous dénonciez ses faits horribles qui ont dû peser toute votre vie sur vos épaules.Je comprends la haine qui vous envahit mais ne vous faites pas utiliser dans ce genre de sombre destin médiatique.Ce n'est pas comme cela que vous trouverez une paix intérieur.

ah tiens le cabinet de crise des catholibans se réveille

Signaler Répondre

avatar
Halte à la mystification catholique le 23/06/2016 à 10:44
vixi a écrit le 23/06/2016 à 09h55

Il n'y a pas eu de Justice pour prononcer que se soit vrai ou faux .Le média ne doit pas placer son pouvoir pour faire des procès d'intention non vérifiable.L'article n'est pas sérieux et surtout diffamant .Peut être que cette Claudette est une hurluberlue.Moi aussi,je vais inventer une agression sexuelle pour que l'on me plaint.Si les faits sont véridiques,je tenais à vous dire Claudette,si vous lisez mes écrits que j'ai de la compassion pour vous et je respect ce courage qui a fait que vous dénonciez ses faits horribles qui ont dû peser toute votre vie sur vos épaules.Je comprends la haine qui vous envahit mais ne vous faites pas utiliser dans ce genre de sombre destin médiatique.Ce n'est pas comme cela que vous trouverez une paix intérieur.

Quitte à parler de vrai ou de faux il faudrait commencer par évoquer l'histoire du gugusse qui marche sur l'eau, légende raconté plusieurs siècles après les soit disant faits et parfaitement INVÉRIFIABLE mais pour autant largement colporter.

Ce qui est vrai en revanche (et vérifiable) c'est que les catholiques sont fans de mensonges et de victimologie à l'image de cette jeune chrétienne...

https://www.lyonmag.com/forum/topic/81055/apologie-du-terrorisme-et-mails-menacants-8-mois-de-prison-avec-sursis-pour-la-prof-stagiaire

Signaler Répondre

avatar
vixi le 23/06/2016 à 09:55

Il n'y a pas eu de Justice pour prononcer que se soit vrai ou faux .Le média ne doit pas placer son pouvoir pour faire des procès d'intention non vérifiable.L'article n'est pas sérieux et surtout diffamant .Peut être que cette Claudette est une hurluberlue.Moi aussi,je vais inventer une agression sexuelle pour que l'on me plaint.Si les faits sont véridiques,je tenais à vous dire Claudette,si vous lisez mes écrits que j'ai de la compassion pour vous et je respect ce courage qui a fait que vous dénonciez ses faits horribles qui ont dû peser toute votre vie sur vos épaules.Je comprends la haine qui vous envahit mais ne vous faites pas utiliser dans ce genre de sombre destin médiatique.Ce n'est pas comme cela que vous trouverez une paix intérieur.

Signaler Répondre

avatar
Brigitte lyon le 22/06/2016 à 17:27

Et dans les écoles catho????

Signaler Répondre

avatar
marinette le 22/06/2016 à 12:22

C'est beau l'esprit sain sein saint

Signaler Répondre

avatar
mika le 22/06/2016 à 11:44

La religion est l'espoir d'une justice sans faille.

Signaler Répondre

avatar
Faut pas rêver le 22/06/2016 à 10:54
CQFD. a écrit le 22/06/2016 à 09h44

On aimerait espérer que la justice puisse mettre fin une bonne fois pour toute à l'omerta catholique.

Pour cela il faudrait commencer par avoir accès aux archives secrètes du vatican.

D'ailleurs pourquoi sont elles "secrètes" puisque ces gens s'auto-estime irréprochable?

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 22/06/2016 à 09:44

On aimerait espérer que la justice puisse mettre fin une bonne fois pour toute à l'omerta catholique.

Signaler Répondre

avatar
peur le 22/06/2016 à 09:09

décidément ce scandale prend de l'ampleur chaque semaine..

encore des faits effroyables qui "dieu merci" sont prescrits..

le diocèse fait froid dans le dos

Signaler Répondre

avatar
B.D le 22/06/2016 à 08:50

Courage à cette femme pour que ces montres n'obtiennent pas le dernier mot.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 22/06/2016 à 08:03

Hier, aujourd'hui, demain, la religion sera toujours une plaie.
Elle asservit la femme et abrutit l'homme!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.