Le prêtre qui réclame la démission de Mgr Barbarin a été sanctionné

Le prêtre qui réclame la démission de Mgr Barbarin a été sanctionné
Le cardinal Barbarin - LyonMag

L’Eglise a tranché.

Pierre Vignon est toujours prêtre, mais n’est plus juge ecclésiastique de Lyon. Selon l’Obs, il a été démis de ses fonctions par les évêques de l’officialité de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pierre Vignon avait fait scandale fin août lorsqu’il avait été à l’origine d’une lettre ouverte au cardinal Philippe Barbarin. Il demandait à l’archevêque de Lyon de démissionner dans le cadre de l’affaire du prêtre soupçonné de pédophilie Bernard Preynat. Une pétition avait suivi, relayée par l'association de victimes La Parole Libérée. Elle recueille aujourd’hui plus de 105 000 signatures.

Mgr Barbarin étant le modérateur de l’officialité de Lyon, où évoluait Pierre Vignon, il s’agit là d’une véritable marque de soutien des évêques envers le cardinal bientôt jugé pour non-dénonciations d’agressions sexuelles.

Au sein de l'Eglise comme ailleurs, les lanceurs d'alerte ont la vie dure.

0-50 sur 65 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cherchez l'intrus le 09/11/2018 à 12:59
Les victimes sont satisfaites des décisions prises... a écrit le 09/11/2018 à 12h31

"Au lendemain de l’annonce d’une « commission indépendante pour faire la lumière sur les abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique depuis 1950 », le groupe des victimes d’actes de pédophilie reçues par les évêques à Lourdes le 3 novembre, s’est dit satisfait des décisions prises par l’épiscopat et de « sa volonté exprimée de poursuivre le travail avec les victimes ».

église catholique- commission indépendante

Signaler Répondre

avatar
Les victimes sont satisfaites des décisions prises... le 09/11/2018 à 12:31

"Au lendemain de l’annonce d’une « commission indépendante pour faire la lumière sur les abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique depuis 1950 », le groupe des victimes d’actes de pédophilie reçues par les évêques à Lourdes le 3 novembre, s’est dit satisfait des décisions prises par l’épiscopat et de « sa volonté exprimée de poursuivre le travail avec les victimes ».

Signaler Répondre

avatar
Mgr FOUETTARD le 05/11/2018 à 04:16

C'est vrai que cette le choix de la photo de l'article n'est pas des plus avantageuse pour le concerné.
On dirait Mgr FOUETTARD.

Quand au sous titre:
"L’Eglise a tranché."

Dès têtes sont tombé ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 04/11/2018 à 10:26

Je ne conteste pas qu'il y ait des chrétiens ouverts au dialogue et aux changements.

Mais je constate que derrière ses croyances, ses dogmes, ses commandements, sa hiérarchie, l'église de Rome semble incapable (ou ne souhaite pas) de se réformer sans remettre en cause les bases de sa maison.

Sans doute que les bases sont mauvaises (l'existence de dieu, les commandements...) .

Signaler Répondre

avatar
Bonne chance le 04/11/2018 à 10:18
desolé a écrit le 03/11/2018 à 22h58

Pas dispo en ce moment Mais je parcoure vos posts C’est beau vous plaidez contre vous... Bon week-end

Ça va Mickaël, toujours dans l'auto- persuasion?

Un petit mot peut être pour les victimes?

Suis je bête votre créneaux c'est la défense des cardinaux complices des pédophiles.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 03/11/2018 à 23:43

Bravo pour le choix de la photo du cardinal, pour ceux qui n'avaient pas encore réalisé sa personnalité. Mais évidemment il y en a qui continueront jusqu'à la fin à ne pas regarder la vérité en face.

Signaler Répondre

avatar
desolé le 03/11/2018 à 22:58

Pas dispo en ce moment Mais je parcoure vos posts C’est beau vous plaidez contre vous... Bon week-end

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 03/11/2018 à 19:30
Cher Bebert a écrit le 03/11/2018 à 16h58

Le père noel tout comme dieu ont-ils existé ?
Tout cela c'est de la légende pour effrayer les enfants qui ne respectent pas leur père et mère.

Comme c'est écrit dans les livres...

Gros avantage quand même au Père Noël, personne ne prétend parler en son nom en violant des enfants.

Signaler Répondre

avatar
Cher Bebert le 03/11/2018 à 16:58
Bebert a écrit le 03/11/2018 à 10h52

Oui oui bien sur et le père noël va bientôt passer!

Le père noel tout comme dieu ont-ils existé ?
Tout cela c'est de la légende pour effrayer les enfants qui ne respectent pas leur père et mère.

Comme c'est écrit dans les livres...

Signaler Répondre

avatar
Bebert le 03/11/2018 à 10:52
Inceste père/fils ? a écrit le 03/11/2018 à 09h42

Inceste ?

"Jésus-Christ qui s'est offert pour nous à son Père en victime sans tâche"

Oui oui bien sur et le père noël va bientôt passer!

Signaler Répondre

avatar
Symbole de l omerta le 03/11/2018 à 10:47

En tentant d éviter des remous par la sanction de celui qui provoque dans le milieu religieux,cette sanction devient le symbole indélébile de l omerta de comportements déviants des représentants de "dieu" et contribue un peu plus à
l' affaiblissement de l influence religieuse dans notre société laïc depuis un siècle dorénavant

Signaler Répondre

avatar
Inceste père/fils ? le 03/11/2018 à 09:42
Zig a écrit le 02/11/2018 à 12h51

Bla bla, moi aussi je peux faire du copier collé blablateux.

Je CopieColle les cathos tien, à propos de l'ordination des prêtres:

« Voulez-vous, de jour en jour, vous unir davantage au souverain prêtre Jésus-Christ qui s'est offert pour nous à son Père en victime sans tache, et vous consacrer à Dieu avec lui pour le salut du genre humain ? »

(Pontificale Romanum. De Ordinatione Episcopi, presbyterorum et diaconorum, editio typica altera , Typis Polyglottis Vaticanis 1990

Et commentaire catho:

La « victime pure », ensuite, qui est le Christ Seigneur, rappelle à chacun l'irremplaçable valeur du célibat, qui implique la parfaite continence pour le Règne des Cieux et cette pureté qui rend « agréable à Dieu » notre offrande en faveur des hommes.

http://bonpasteur.over-blog.com/article-meditation-etre-pretre-avec-jesus-christ-37685239.html

La pédophilie, c'est bien l'inverse de ce bla bla, c'est la pureté des enfants qui est "offerte" ' ou plutôt prise de force, pour un plaisir qui n'est agréable qu'aux pédophiles.

Et ces viols ne sont absolument pas en faveur de l'humanité au contraire.

Il est PLUS QUE TEMPS que l’église et ses évêques se remettent en cause sur le sujet de la pédophile en son sein, et si aucun lanceur d'alerte ne s'y était mêlés tout cela n'aurait pas commencer à bouger.

Inceste ?

"Jésus-Christ qui s'est offert pour nous à son Père en victime sans tâche"

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 03/11/2018 à 09:42

"Le premier qui dit la vérité doit être exécuté..."
chantait jadis Guy Béart.
Forme modernisée de la formule de l'Evangile de Luc: "Malheur à l'homme par qui le scandale arrive..."

Signaler Répondre

avatar
Karine le 03/11/2018 à 08:41

Ce n'est donc pas un hasard si un certain nombre d'ecclésiastiques de rangs divers doivent apporter leur témoignage de manière anonyme sur les sujet qui polluent l'église, un comme pour la mafia, les trafics divers ou toute organisation hors la loi.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 03/11/2018 à 00:18
LAnceurdePétition a écrit le 02/11/2018 à 16h22

Bonjour

1- Quelle sanction ? Le non renouvellement d'une mission est il une sanction ? Pas sûr du tout ! Dans toute organisation la gouvernance peut vouloir renouveler les hommes après un temps de service.

2- Vous parler du P. Vignon comme d'un lanceur d'alerte . Quelle alerte a t il lancé? Il a pris initiative d'une pétition. En aucun cas, un bon journaliste (comme à LyonMag) ne peut considérer ceci comme une alerte .

amitiés de lyon

Mais pourquoi le bon journaliste de LM titre

"Le prêtre qui réclame la démission de Mgr Barbarin a été sanctionné"?

Car selon vous n'est-ce pas, ce n'est pas une sanction !

Et en plus, il faudrait être naïf de la part des "sanctionneurs" présumés de prendre le risque de présenter cela comme tel.

Donc sans doute que de nobles raisons ont été avancées pour éviter que cela ne puisse être comparé à une sanction.

Sauf par qq bons journalistes bien évidemment !

Signaler Répondre

avatar
Aucune honte le 02/11/2018 à 19:46
Enfer ! a écrit le 02/11/2018 à 18h04

La men ta ble.

De vieux prélats suppôts de l'Inquisition.

Et dire que certains les défendent et s'agenouillent devant !!!

Signaler Répondre

avatar
Enfer ! le 02/11/2018 à 18:04

La men ta ble.

De vieux prélats suppôts de l'Inquisition.

Signaler Répondre

avatar
vous n'y étiez pas Mickaël? le 02/11/2018 à 17:42
Zig a écrit le 02/11/2018 à 17h02

Que c'est-il passé ce midi à Fourviere SVP ?

Journal télévisé de 13 heures France 2 du vendredi 2 novembre

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-vendredi-2-novembre-2018_2983897.html

5:00 minutes

Signaler Répondre

avatar
La vie est un éternel recommencement le 02/11/2018 à 17:17
barbarinophile a écrit le 02/11/2018 à 15h37

Sodome et Gommore sur la colline qui prie!!!

C’est l’image de la société tout entière que vous avez décrites . Décadente et en faillite ,elle devra un jour prochain s’eteindre Comme toutes les grandes civilisations sur le déclin.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 02/11/2018 à 17:02
Encore un coup dans l'eau Mickaël a écrit le 02/11/2018 à 14h40

Ce n'est l'avis des fidèles catholiques devant fourviere ce midi.

Que c'est-il passé ce midi à Fourviere SVP ?

Signaler Répondre

avatar
LAnceurdePétition le 02/11/2018 à 16:22

Bonjour

1- Quelle sanction ? Le non renouvellement d'une mission est il une sanction ? Pas sûr du tout ! Dans toute organisation la gouvernance peut vouloir renouveler les hommes après un temps de service.

2- Vous parler du P. Vignon comme d'un lanceur d'alerte . Quelle alerte a t il lancé? Il a pris initiative d'une pétition. En aucun cas, un bon journaliste (comme à LyonMag) ne peut considérer ceci comme une alerte .

amitiés de lyon

Signaler Répondre

avatar
barbarinophile le 02/11/2018 à 15:37

Sodome et Gommore sur la colline qui prie!!!

Signaler Répondre

avatar
Encore un coup dans l'eau Mickaël le 02/11/2018 à 14:40
Ils tiennent à jeter leurs gravillions! a écrit le 02/11/2018 à 10h21

La médaille des "accusateurs"?

Mgr Barbarin a eu droit à un non lieu et un procès est prévu pour janvier... apparemment vous prenez le train en marche pour pouvoir jeter votre gravillon, donner un coup de pied supplémentaire, sûrement un admirateur de VALLS!

https://www.youtube.com/watch?v=9Wupf2QNsOA

Ce n'est l'avis des fidèles catholiques devant fourviere ce midi.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 02/11/2018 à 12:51

Bla bla, moi aussi je peux faire du copier collé blablateux.

Je CopieColle les cathos tien, à propos de l'ordination des prêtres:

« Voulez-vous, de jour en jour, vous unir davantage au souverain prêtre Jésus-Christ qui s'est offert pour nous à son Père en victime sans tache, et vous consacrer à Dieu avec lui pour le salut du genre humain ? »

(Pontificale Romanum. De Ordinatione Episcopi, presbyterorum et diaconorum, editio typica altera , Typis Polyglottis Vaticanis 1990

Et commentaire catho:

La « victime pure », ensuite, qui est le Christ Seigneur, rappelle à chacun l'irremplaçable valeur du célibat, qui implique la parfaite continence pour le Règne des Cieux et cette pureté qui rend « agréable à Dieu » notre offrande en faveur des hommes.

http://bonpasteur.over-blog.com/article-meditation-etre-pretre-avec-jesus-christ-37685239.html

La pédophilie, c'est bien l'inverse de ce bla bla, c'est la pureté des enfants qui est "offerte" ' ou plutôt prise de force, pour un plaisir qui n'est agréable qu'aux pédophiles.

Et ces viols ne sont absolument pas en faveur de l'humanité au contraire.

Il est PLUS QUE TEMPS que l’église et ses évêques se remettent en cause sur le sujet de la pédophile en son sein, et si aucun lanceur d'alerte ne s'y était mêlés tout cela n'aurait pas commencer à bouger.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 02/11/2018 à 12:21
xg a écrit le 02/11/2018 à 10h58

Soyons sérieux, en quoi ce monsieur est-il un lanceur d'alerte ? Au mieux c'est une personne qui voulait faire du buzz, au pire il se permet de juger sans connaître le dossier dans sa globalité, mais uniquement sur ce qu'il en connaît à travers les médias ! Voilà donc un prêtre qui juge bien légèrement à propos d'actes graves.

Faites vous encore partie de ceux qui pensent que la terre est plate?

Signaler Répondre

avatar
Agnès le 02/11/2018 à 12:15
Ils tiennent à jeter leurs gravillions! a écrit le 02/11/2018 à 10h21

La médaille des "accusateurs"?

Mgr Barbarin a eu droit à un non lieu et un procès est prévu pour janvier... apparemment vous prenez le train en marche pour pouvoir jeter votre gravillon, donner un coup de pied supplémentaire, sûrement un admirateur de VALLS!

https://www.youtube.com/watch?v=9Wupf2QNsOA

C'est FAUX Mickaël, il n'y pas eu non lieu puisqu’il n'y a pas eu de procès.

L'enquête à tout simplement été classé sans suite, d'une part pour prescription des faits mais surtout parce qu'encore aujourd'hui l'église est encore trop influente dans les sphères politiques pour que ceux ci acceptent qu'un cardinal soit justiciable comme n'importe quel citoyen.

Signaler Répondre

avatar
vatant le 02/11/2018 à 12:15

Barbarin la pire des choses pour une primature des gaules

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 02/11/2018 à 12:01
Rien de plus normal... a écrit le 01/11/2018 à 18h21

Ce prêtre aurait du démissionner de lui-même... quand de juge on se fait lyncheur, on n'a plus sa place dans un tribunal ecclésiastique, qui plus est quand on incite à lyncher un évêque!

Comme vous le dites, un "tribunal ecclésiastique" ça ne peut que ressembler au sanédrin qui cherche à faire taire ou condamner Jésus quand il prêche la vérité. Comment a t'on pu en arriver à un tel niveau de contradiction ?

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 02/11/2018 à 11:50
Pour les ignorants en matière de catholicisme a écrit le 02/11/2018 à 10h16

L'engagement d'un prêtre au moment de son ordination (quand il passe de diacre à prêtre) :

L'engagement des ordinands

Après cela, l’évêque invite les candidats à exprimer publiquement leur volonté de recevoir l’ordination presbytérale, pour le ministère de la Parole, des sacrements, de la prière et de la charité pastorale.

" Fils bien-aimés, avant d’être ordonnés prêtres, il convient que vous déclariez devant l’assemblée votre ferme intention de recevoir cette charge. Voulez-vous devenir prêtres, collaborateurs des évêques dans le sacerdoce, pour servir et guider sans relâche le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit Saint ?"

- Oui, je le veux

" Voulez-vous accomplir fidèlement le ministère de la Parole, c'est-à-dire annoncer l’Évangile et exposer la foi catholique ?

- Oui, je le veux.

" Voulez-vous célébrer avec foi les mystères du Christ, tout spécialement dans le sacrifice eucharistique et le sacrement de la réconciliation, selon la tradition de l’Église, pour la louange de Dieu et la sanctification du peuple chrétien ? "

- Oui, je le veux.

" Voulez-vous implorer avec nous la miséricorde de Dieu pour le peuple qui vous sera confié, en étant toujours assidus à la charge de la prière ? "

Oui, je le veux.

" Voulez-vous, de jour en jour, vous unir davantage au souverain prêtre Jésus Christ qui s’est offert pour nous à son Père, et vous consacrer à Dieu avec lui pour le salut des hommes ?

- Oui, je le veux, avec la grâce de Dieu.

Ensuite, chaque ordinand s’approche de l’évêque et, agenouillé devant lui, met ses mains jointes entre les mains de l’évêque.

" Promettez-vous de vivre en communion avec moi (l'Evêque qui l'ordone) et mes successeurs, dans le respect et l’obéissance ?

- Je le promets.

" Que Dieu lui-même achève en vous ce qu’il a commencé."

Beaucoup de formules devenues sans significations, dont on a pris soin d'égarer le sens des mots. Si l'Évêque est en échec à la lumière des ecritures, la Parole est la seule juge pour corriger, instruire et le jugement sera très sévère pour lui. Essayez de lire sans masque vous verrez que c'est le devoir de tout chrétiens d'élever la voix jusqu'à quitter l’eglise catholique s'il le faut !

Signaler Répondre

avatar
mdrr le 02/11/2018 à 11:11
xg a écrit le 02/11/2018 à 10h58

Soyons sérieux, en quoi ce monsieur est-il un lanceur d'alerte ? Au mieux c'est une personne qui voulait faire du buzz, au pire il se permet de juger sans connaître le dossier dans sa globalité, mais uniquement sur ce qu'il en connaît à travers les médias ! Voilà donc un prêtre qui juge bien légèrement à propos d'actes graves.

plutôt un prêtre qui a le courage de dénoncer ces actes graves et établis ?

il va falloir que les fidèles soient prodigues car le cabinet de crise du diocèse a encore quelques heures de veille numérique devant lui

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 02/11/2018 à 11:04
xg a écrit le 02/11/2018 à 10h58

Soyons sérieux, en quoi ce monsieur est-il un lanceur d'alerte ? Au mieux c'est une personne qui voulait faire du buzz, au pire il se permet de juger sans connaître le dossier dans sa globalité, mais uniquement sur ce qu'il en connaît à travers les médias ! Voilà donc un prêtre qui juge bien légèrement à propos d'actes graves.

Mais oui monséigneur !!!

Signaler Répondre

avatar
xg le 02/11/2018 à 10:58

Soyons sérieux, en quoi ce monsieur est-il un lanceur d'alerte ? Au mieux c'est une personne qui voulait faire du buzz, au pire il se permet de juger sans connaître le dossier dans sa globalité, mais uniquement sur ce qu'il en connaît à travers les médias ! Voilà donc un prêtre qui juge bien légèrement à propos d'actes graves.

Signaler Répondre

avatar
Alfred le 02/11/2018 à 10:57
Pour les ignorants en matière de catholicisme a écrit le 02/11/2018 à 10h16

L'engagement d'un prêtre au moment de son ordination (quand il passe de diacre à prêtre) :

L'engagement des ordinands

Après cela, l’évêque invite les candidats à exprimer publiquement leur volonté de recevoir l’ordination presbytérale, pour le ministère de la Parole, des sacrements, de la prière et de la charité pastorale.

" Fils bien-aimés, avant d’être ordonnés prêtres, il convient que vous déclariez devant l’assemblée votre ferme intention de recevoir cette charge. Voulez-vous devenir prêtres, collaborateurs des évêques dans le sacerdoce, pour servir et guider sans relâche le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit Saint ?"

- Oui, je le veux

" Voulez-vous accomplir fidèlement le ministère de la Parole, c'est-à-dire annoncer l’Évangile et exposer la foi catholique ?

- Oui, je le veux.

" Voulez-vous célébrer avec foi les mystères du Christ, tout spécialement dans le sacrifice eucharistique et le sacrement de la réconciliation, selon la tradition de l’Église, pour la louange de Dieu et la sanctification du peuple chrétien ? "

- Oui, je le veux.

" Voulez-vous implorer avec nous la miséricorde de Dieu pour le peuple qui vous sera confié, en étant toujours assidus à la charge de la prière ? "

Oui, je le veux.

" Voulez-vous, de jour en jour, vous unir davantage au souverain prêtre Jésus Christ qui s’est offert pour nous à son Père, et vous consacrer à Dieu avec lui pour le salut des hommes ?

- Oui, je le veux, avec la grâce de Dieu.

Ensuite, chaque ordinand s’approche de l’évêque et, agenouillé devant lui, met ses mains jointes entre les mains de l’évêque.

" Promettez-vous de vivre en communion avec moi (l'Evêque qui l'ordone) et mes successeurs, dans le respect et l’obéissance ?

- Je le promets.

" Que Dieu lui-même achève en vous ce qu’il a commencé."

". ....pour servir et guider sans relâche le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit Saint ?" "

Cela doit certainement inclure de protéger les prêtres pédophiles plutôt que leurs victimes.

Cela donne encore plus de mérite à ce prêtre dans sa démarche pour dépasser les dogmes et l'omerta catholique.

Signaler Répondre

avatar
Ils tiennent à jeter leurs gravillions! le 02/11/2018 à 10:21
oui! a écrit le 02/11/2018 à 09h11

Ce pretre mérite une médaille et barbarin un procès

La médaille des "accusateurs"?

Mgr Barbarin a eu droit à un non lieu et un procès est prévu pour janvier... apparemment vous prenez le train en marche pour pouvoir jeter votre gravillon, donner un coup de pied supplémentaire, sûrement un admirateur de VALLS!

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/9Wupf2QNsOA?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/9Wupf2QNsOA?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/9Wupf2QNsOA?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
Pour les ignorants en matière de catholicisme le 02/11/2018 à 10:16

L'engagement d'un prêtre au moment de son ordination (quand il passe de diacre à prêtre) :

L'engagement des ordinands

Après cela, l’évêque invite les candidats à exprimer publiquement leur volonté de recevoir l’ordination presbytérale, pour le ministère de la Parole, des sacrements, de la prière et de la charité pastorale.

" Fils bien-aimés, avant d’être ordonnés prêtres, il convient que vous déclariez devant l’assemblée votre ferme intention de recevoir cette charge. Voulez-vous devenir prêtres, collaborateurs des évêques dans le sacerdoce, pour servir et guider sans relâche le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit Saint ?"

- Oui, je le veux

" Voulez-vous accomplir fidèlement le ministère de la Parole, c'est-à-dire annoncer l’Évangile et exposer la foi catholique ?

- Oui, je le veux.

" Voulez-vous célébrer avec foi les mystères du Christ, tout spécialement dans le sacrifice eucharistique et le sacrement de la réconciliation, selon la tradition de l’Église, pour la louange de Dieu et la sanctification du peuple chrétien ? "

- Oui, je le veux.

" Voulez-vous implorer avec nous la miséricorde de Dieu pour le peuple qui vous sera confié, en étant toujours assidus à la charge de la prière ? "

Oui, je le veux.

" Voulez-vous, de jour en jour, vous unir davantage au souverain prêtre Jésus Christ qui s’est offert pour nous à son Père, et vous consacrer à Dieu avec lui pour le salut des hommes ?

- Oui, je le veux, avec la grâce de Dieu.

Ensuite, chaque ordinand s’approche de l’évêque et, agenouillé devant lui, met ses mains jointes entre les mains de l’évêque.

" Promettez-vous de vivre en communion avec moi (l'Evêque qui l'ordone) et mes successeurs, dans le respect et l’obéissance ?

- Je le promets.

" Que Dieu lui-même achève en vous ce qu’il a commencé."

Signaler Répondre

avatar
Calomnie, mensonge, désinformation, les armes des malins hostiles à L'Eglise Catholique. le 02/11/2018 à 10:13
Golias a écrit le 02/11/2018 à 08h26

Courage pour le prêtre Vignon, victime de sa hiérarchie aveugle et bornée qui s’arque-boute sur elle même au lieu d'écouter les hommes de foi.

Sa démarche est noble, légitime et courageuse, cette sanction prononcé par des prélats bien informés mais toujours silencieux face aux prêtres pédophiles avec leur chef Barbarin en tête est bien la preuve d'une énième volonté de l’Église de masquer et garder sous silence toute velléité de vérité

Courage pourquoi?
Parce qu'il n'est plus juge à l'officialité, c'est à dire au Tribunal ecclésiastique?
Mais la vocation première d'un prêtre n'est pas d'être un juge encore moins d'être un accusateur de son frère, et encore moins celui qui jette la première pierre pour lapider son frère!

Victime de quoi? D'être privé d'une charge?

Mais la vocation d'un prêtre est de servir les fidèles et d'obéir à son évêque, si celui-ci le juge plus utile ailleurs, il n'a rien à dire. C'est lui qui a fait ce choix librement en choisissant de devenir prêtre!

"Sa démarche est noble, légitime et courageuse" ...

Il n'y a aucune noblesse à prendre l'habit de "l'accusateur de son frère", à jeter la première pierre, à appeller à l'assassinat social, mediatique de son frère en s'alliant avec des ennemis de la foi chrétienne et de l'Eglise catholique.

Rien de légitime à faire un procès mediatique en mettant sa petite personne en avant, en s'en prenant publiquement à un frère pour une affaire (la démission ou pas d'un Cardinal, Archevêque de l'Eglise Catholique) qui ne regarde que l'Eglise Catholique, le Pape, les évêques et les baptisés.

Alors même que la justcice républicaine est saisie de l'affaire, qu'un non lieu à déjà été prononcé et qu'un procès est programmé.

"des prélats bien informés mais toujours silencieux face aux prêtres pédophiles avec leur chef Barbarin en tête est bien la preuve d'une énième volonté de l’Église de masquer et garder sous silence toute velléité de vérité" : pure désinformation!

L'Eglise n'est plus silencieuse du tout face aux problèmes des prêtres pédophiles et ce depuis longtemps!

La Conférence des Evêques de France réunie à Lourdes vient de publier un rapport détaillé!

Signaler Répondre

avatar
Tout va bien le 02/11/2018 à 09:52
Prescription mon amie a écrit le 02/11/2018 à 07h40

Grâce à la prescription, il en sortira non pas lavé, mais tout simplement en passant au travers des mailles du filet.

Effectivement c'est une issue probable mais qui ne démontra pas son innocence présumée.

Cela fait bien longtemps que la vérité et la morale ne comptent pas pour la sainte église.

Le leitmotiv c'est la prescription des faits, pas la condamnation des coupables et surtout pas de leurs cardinaux et évêques complices.

Le denier du cultes ne sert qu'à embaucher des cabinets de gestion de crise et des avocats.

comme l'a si bien dit Babarin, "dieu merci les faits sont prescrit"

Signaler Répondre

avatar
oui! le 02/11/2018 à 09:11

Ce pretre mérite une médaille et barbarin un procès

Signaler Répondre

avatar
Golias le 02/11/2018 à 08:26

Courage pour le prêtre Vignon, victime de sa hiérarchie aveugle et bornée qui s’arque-boute sur elle même au lieu d'écouter les hommes de foi.

Sa démarche est noble, légitime et courageuse, cette sanction prononcé par des prélats bien informés mais toujours silencieux face aux prêtres pédophiles avec leur chef Barbarin en tête est bien la preuve d'une énième volonté de l’Église de masquer et garder sous silence toute velléité de vérité

Signaler Répondre

avatar
Prescription mon amie le 02/11/2018 à 07:40
hypocrites! a écrit le 01/11/2018 à 18h28

Ne faites pas comme si vous ne saviez pas l'issue du procès de Mgr Barbarin, évidemment qu'il y aura non lieu et ce ne sera pas une surprise car c'est le droit qui commande cette issue et en rien un passe-droit.

les lyncheurs feront semblant de se scandaliser et d'être surpris...mais c'est précisément parce qu'ils savent que Mgr BARBARIN en sortira blanchi qu'ils essayent désespérément de le pousser à la démission!

Grâce à la prescription, il en sortira non pas lavé, mais tout simplement en passant au travers des mailles du filet.

Effectivement c'est une issue probable mais qui ne démontra pas son innocence présumée.

Signaler Répondre

avatar
kumer le 02/11/2018 à 06:29

Les religions sont inutiles et faites pour les faibles De grandes sectes quoi

Signaler Répondre

avatar
ChGuichard le 02/11/2018 à 01:34

Il arrive de temps en temps que les religions monothéïstes montrent leur vrai visage !!!

Signaler Répondre

avatar
Zig le 02/11/2018 à 01:07
Pretre, prophète et roi... personne n'a dit, juge! a écrit le 01/11/2018 à 21h07

Aucun lynchage dans ce cas, un simple décision hiérarchique, aucune "mort social" pour le prêtre Vignon, les évêques n'ont pas lancé une pétition auprès des catholiques... rien de dramatique.

N'essayez pas de victimiser un prêtre qui n'en est pas une...

il aura juste un peu plus de temps pour se consacrer à ses ouailles, célébrer la messe, accompagner les mourants, baptiser, évangéliser, confesser, catéchiser, ...mais autant avertir les imprudents qui iraient chercher miséricorde auprès de lui, on ne peut pas être tout à fait confiant dans le fait que l'individu ne se fasse délateur...

Dieu merci, ce prêtre n'officie pas dans le Rhône...

Se faire traiter de lyncheur et delateur par un calomniateur, c'est comme se faire traiter d'idiot par un imbécile.

C'est sans aucune valeur.

Signaler Répondre

avatar
Mouais le 02/11/2018 à 00:39
Pretre, prophète et roi... personne n'a dit, juge! a écrit le 01/11/2018 à 21h07

Aucun lynchage dans ce cas, un simple décision hiérarchique, aucune "mort social" pour le prêtre Vignon, les évêques n'ont pas lancé une pétition auprès des catholiques... rien de dramatique.

N'essayez pas de victimiser un prêtre qui n'en est pas une...

il aura juste un peu plus de temps pour se consacrer à ses ouailles, célébrer la messe, accompagner les mourants, baptiser, évangéliser, confesser, catéchiser, ...mais autant avertir les imprudents qui iraient chercher miséricorde auprès de lui, on ne peut pas être tout à fait confiant dans le fait que l'individu ne se fasse délateur...

Dieu merci, ce prêtre n'officie pas dans le Rhône...

Tout comme pour un évêque ou je ne sais quoi.

Barbarin devrait assumer tout simplement ses responsabilités, il est assez haut dans la hiérarchie pour cela, démissionner, rendre sa mitre et aller garder ses moutons loin des turpitudes et mondanités du haut clergé.

Personne ne va le lyncher, sauf sa conscience peut être.

Signaler Répondre

avatar
Les évêques publient un rapport détaillé sur les abus sexuels le 01/11/2018 à 21:51

Après un premier état des lieux en janvier 2017, la Conférence des évêques de France a publié mardi 30 octobre son nouveau rapport sur la lutte contre la pédophilie. Il fait état de 211 nouveaux témoignages de victimes en 2017 et 2018, et de 129 clercs mis en cause. La Conférence des évêques de France a rendu public, mardi 30 octobre, son rapport sur la lutte contre la pédophilie dans l’Eglise. C’est la première fois que l’épiscopat publie un document aussi détaillé, où sont présentés les derniers chiffres du nombre de victimes, les clercs mis en cause ainsi que les formations dispensées en terme de prévention, mais également les différentes initiatives prises par les évêques ces derniers mois. https://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/les-eveques-publient-un-rapport-detaille-sur-les-abus-sexuels-243923

Signaler Répondre

avatar
Pretre, prophète et roi... personne n'a dit, juge! le 01/11/2018 à 21:07
Salut Mikaël a écrit le 01/11/2018 à 19h16

Les lyncheurs ecclésiastiques ont lynché un juge ecclésiastique pour être sur qu'il se taise.

L'église propose de dédommager financièrement les victimes, en croyant les faire taire.

Le Vatican n'ira pas laver son linge sale devant la justice en n'envoyant pas ses "fonctionnaires" au placés de Rome rendre des comptes au tribunal de la république.

La clique à Barbarin fait d'abord le ménage avant de se victimiser et se plaindre des 105000 pétitionnaires que n'aiment pas les cathos integristes.

...

L'église Catho de Rome n'est pas près d'évoluer, sauf s'il elle s'ecroule sur elle même comme tout système intégriste.

Aucun lynchage dans ce cas, un simple décision hiérarchique, aucune "mort social" pour le prêtre Vignon, les évêques n'ont pas lancé une pétition auprès des catholiques... rien de dramatique.

N'essayez pas de victimiser un prêtre qui n'en est pas une...

il aura juste un peu plus de temps pour se consacrer à ses ouailles, célébrer la messe, accompagner les mourants, baptiser, évangéliser, confesser, catéchiser, ...mais autant avertir les imprudents qui iraient chercher miséricorde auprès de lui, on ne peut pas être tout à fait confiant dans le fait que l'individu ne se fasse délateur...

Dieu merci, ce prêtre n'officie pas dans le Rhône...

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 01/11/2018 à 21:05

Et Barbarin, comme une grande partie de l'Eglise, ne comprend pas pourquoi les fidèles se détournent de plus en plus, soit pour aller vers des églises parallèles (évangéliques...) ou s'éloigner de la pratique religieuse

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 01/11/2018 à 20:28
bfpct a écrit le 01/11/2018 à 14h56

Bien fait pour ce traître.

Je t envoie toutes les insultes qui existe...cordialement

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 01/11/2018 à 19:53
hypocrites! a écrit le 01/11/2018 à 18h28

Ne faites pas comme si vous ne saviez pas l'issue du procès de Mgr Barbarin, évidemment qu'il y aura non lieu et ce ne sera pas une surprise car c'est le droit qui commande cette issue et en rien un passe-droit.

les lyncheurs feront semblant de se scandaliser et d'être surpris...mais c'est précisément parce qu'ils savent que Mgr BARBARIN en sortira blanchi qu'ils essayent désespérément de le pousser à la démission!

les catholibans font semblant de se scandaliser et d'être surpris...mais c'est précisément parce qu'ils savent que BARBARIN s'en sortira grâce à la prescription qu'ils n'ont jamais un mot pour les victimes des prêtres pédophiles

Signaler Répondre

avatar
Salut Mikaël le 01/11/2018 à 19:16

Les lyncheurs ecclésiastiques ont lynché un juge ecclésiastique pour être sur qu'il se taise.

L'église propose de dédommager financièrement les victimes, en croyant les faire taire.

Le Vatican n'ira pas laver son linge sale devant la justice en n'envoyant pas ses "fonctionnaires" au placés de Rome rendre des comptes au tribunal de la république.

La clique à Barbarin fait d'abord le ménage avant de se victimiser et se plaindre des 105000 pétitionnaires que n'aiment pas les cathos integristes.

...

L'église Catho de Rome n'est pas près d'évoluer, sauf s'il elle s'ecroule sur elle même comme tout système intégriste.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.