Aéroport Lyon-Saint Exupéry : un nouveau service pour accompagner les mineurs durant leur trajet

Aéroport Lyon-Saint Exupéry : un nouveau service pour accompagner les mineurs durant leur trajet
Aéroport Lyon-Saint Exupéry - LyonMag

L’aéroport Lyon-Saint Exupéry se digitalise de plus en plus, la preuve avec le lancement d’AirPulse, son incubateur de startups. Dans ce cadre-là, l’aéroport devient le partenaire d’une petite entreprise nommée Kidygo.

Joanna Faulmeyer et Thomas Dournet, les fondateurs de Kidygo - LyonMag
Joanna Faulmeyer et Thomas Dournet, les fondateurs de Kidygo - LyonMag
"Nous proposons un service d’accompagnement de l’enfant, durant ses trajets en train et maintenant en avion", explique Joanna Faulmeyer, co-fondatrice de Kidygo. En effet, le site permet à des parents de choisir des Kidysitters, qui accompagneront leurs enfants, en retour les parents doivent payer le billet du Kidysitters ou alors le rémunérer avec un montant qu’ils doivent fixer. "Pour rassurer les parents nous avons mis en place des vérifications très strictes pour chaque Kidysitters. Les parents peuvent en plus voir une vidéo de présentation de chacun des volontaires", insiste-t-elle.

Airpulse soutient aussi d’autres projets internes ou externes à l’aéroport Saint-Exupéry. Depuis une semaine, il y a notamment, un nouveau service de renvoi des objets interdits dans l’avion. "Si vous avez oublié de laisser un petit canif ou un objet auquel vous tenez mais qui est interdit dans l’avion, vous pouvez vous inscrire sur une liste, puis nous vous renvoyons l’objet", déclare Arnaud Besson, Directeur de communication à l’aéroport Saint-Exupéry. "L’infrastructure est une terre d’innovation, nous nous sommes mis très tôt au digital, pour permettre à nos visiteurs d’avoir le meilleur accompagnement possible", rappelle Arnaud Besson.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.