Un maire de la région refusera désormais les demandes de regroupement familial

Un maire de la région refusera désormais les demandes de regroupement familial
Rive-de-Gier - DR

Jean-Claude Charvin (divers droite), maire de Rive-de-Gier dans la Loire, non loin de la frontière avec le Rhône, a pris cette décision après l'attentat en Normandie.

Il a informé le préfet de la Loire qu'il refuserait désormais toutes les demandes de rapprochement familial ou de séjour sur sa commune.
Chaque année, une dizaine de demandes de ce type sont traitées par sa municipalité.

Jean-Claude Charvin craint notamment les retours de djihadistes en France, au fur et à mesure que Daech perdra du terrain en Syrie.

Dans son courrier au représentant de l'Etat de son département, le maire a enfin demandé à être informé de la "présence d'individus dangereux" à Rive-de-Gier.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
C'est toujours mieux chez les autres. le 28/07/2016 à 19:24
pas d'accord a écrit le 28/07/2016 à 14h21

Pas d'accord.
je ne vois pas pourquoi des parents de mexicain, de brésilien, d'ukrainien, de Vietnamien, de Chinois, de Japonais, de Rwandais, de burundais, d'angolais, de gabonais payeraient les pots cassés de notre laxisme et se verraient, eux, refuser un titre de séjour dans le cadre du regroupement familial.

Prend les chez vous ,voila comment se forment les guethos. Personne n'en veut ,demander aux riches dans leur quartiers ,pour les autres ils déménagent et quittent ses poudrières .c'est la realites.

Signaler Répondre

avatar
balthamos le 28/07/2016 à 18:42

"C'est justement pour éviter d'en faire prospérer le nombre que ce maire a pris cette décision. Pour être complet, il aurait dû faire une proposition relative à la pertinence du jus soli."

Le débat n'est pas là. C'est un maire qui ne respecte pas la loi.
Pourquoi pas un débat sur l'immigration puisqu'il est question de ça ici, mais en respectant la loi. Entre citoyens, entre élus, au parlement, etc. Ce n'est pas à l'individu de décider de sa loi.
Pour le reste, cette mesure est inefficace puisque la grande majorité des terroristes arrêtés sont français. Et aucun n'est arrivé en France par le regroupement familial. C'est factuel.

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 28/07/2016 à 18:31

balthamos a écrit : ""Depuis 2012, 16 terroristes ont tué sur le territoire, 12 sont français, deux sont binationaux, deux sont non européens, le reste étant belge. Source : le monde. Je ne compte pas le dernier attentat.
Nous sommes actuellement à 236 morts en 18 mois en France à cause des terroristes. Prenons des mesures efficaces. """

C'est justement pour éviter d'en faire prospérer le nombre que ce maire a pris cette décision. Pour être complet, il aurait dû faire une proposition relative à la pertinence du jus soli.
SVP quelles autres mesures efficaces ???

Signaler Répondre

avatar
balthamos le 28/07/2016 à 17:56
kasneh a écrit le 28/07/2016 à 17h49

Balthamos vous êtes dogmatique jusqu'au bout au bout de l'évidence.

??
En quoi affirmer et nos valeurs et des réalités est dogmatique?
Peut être, et ça fait du bien, de savoir jusqu'où on peut aller pour éviter des raisonnements simplistes qui ne tiennent pas la route comme le fait le maire de cette ville.

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 28/07/2016 à 17:49
balthamos a écrit le 28/07/2016 à 13h13

En quoi cela freinerait l'expansion des attentats?
Daech attaque la démocratie et abdiquer sur nos valeurs revient à donner raison à daech. Je refuse cette option.
Soyons fier de nos valeurs et notre démocratie.

Balthamos vous êtes dogmatique jusqu'au bout au bout de l'évidence.

Signaler Répondre

avatar
balthamos le 28/07/2016 à 16:01
Dietrich a écrit le 28/07/2016 à 15h47

balthamos a écrit : "" Ce n'est pas un principe de précaution ici mais le non respect de la loi.
A force de principe de précaution, on va finir par tomber dans la fin de l'état de droit.""

La Constitution permet de modifier l' Etat de droit. Ce dernier n'est pas inscrit dans le marbre et il peut évoluer, surtout si l'on se déclare en guerre : en l'espace de quelques mois,
250 morts, 03 égorgés sans oublier les blessés. Il serait temps des mesures telles que celle évoquée par ce maire.

On peut modifier la constitution pour s'adapter à la menace et y répondre de manière pertinente.
Mais on ne doit surtout pas modifier nos institutions au point de remettre en cause l'état de droit. Cette affirmation passe par le maintien de nos valeurs, à commencer par celles qui sont inscrites dans notre devise républicaine.
Puis je doute que cette réponse soit pertinente (au contraire, elle est contre productive). Depuis 2012, 16 terroristes ont tué sur le territoire, 12 sont français, deux sont binationaux, deux sont non européens, le reste étant belge. Source : le monde. Je ne compte pas le dernier attentat.
Nous sommes actuellement à 236 morts en 18 mois en France à cause des terroristes. Prenons des mesures efficaces. Pour rappel, il y a depuis 2014 plus de 3000 victimes de daech.

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 28/07/2016 à 15:47

balthamos a écrit : "" Ce n'est pas un principe de précaution ici mais le non respect de la loi.
A force de principe de précaution, on va finir par tomber dans la fin de l'état de droit.""

La Constitution permet de modifier l' Etat de droit. Ce dernier n'est pas inscrit dans le marbre et il peut évoluer, surtout si l'on se déclare en guerre : en l'espace de quelques mois,
250 morts, 03 égorgés sans oublier les blessés. Il serait temps des mesures telles que celle évoquée par ce maire.

Signaler Répondre

avatar
pas d'accord le 28/07/2016 à 14:21

Pas d'accord.
je ne vois pas pourquoi des parents de mexicain, de brésilien, d'ukrainien, de Vietnamien, de Chinois, de Japonais, de Rwandais, de burundais, d'angolais, de gabonais payeraient les pots cassés de notre laxisme et se verraient, eux, refuser un titre de séjour dans le cadre du regroupement familial.

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 28/07/2016 à 13:51

Bravo, Monsieur le Maire !

L'heure est à la Résistance.

Signaler Répondre

avatar
Hubert... le 28/07/2016 à 13:40

Horreur, un maire contre le "grand remplacement".

Le PS va manquer de voix !!

Signaler Répondre

avatar
balthamos le 28/07/2016 à 13:40
Dietrich a écrit le 28/07/2016 à 13h16

Le principe de précaution est inhérent l'Etat de Droit. A moins que l'on estime que les assassinats par des individus se réclamant de telle ou telle religion soient garantis par ce fameux "Etat de Droit". Cet élu a raison de prendre des mesures utiles pour protéger ses administrés ainsi que l'Etat de Droit.

Ce n'est pas un principe de précaution ici mais le non respect de la loi.
A force de principe de précaution, on va finir par tomber dans la fin de l'état de droit.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 28/07/2016 à 13:40

absurde, si des brésiliens ou des zimbabweens font une demande de regroupement familial il va refuser ? Pour quel motif ?

Signaler Répondre

avatar
lassant le 28/07/2016 à 13:22
Démasqué a écrit le 28/07/2016 à 13h01

A chaque décision qui peut "freiner" l'expansion des assassins islamistes, vous exprime votre colère.
Ca commence à se voir sérieusement votre soutien à l'Etat Islamique.

En quoi accepter qu'un homme qui travaille et séjourne en France en toute légalité, fasse venir son épouse en France, est-il un soutient à l'EI ? Votre racisme et votre bêtise commencent à se voir sérieusement.

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 28/07/2016 à 13:16
balthamos a écrit le 28/07/2016 à 12h52

Un maire décidant de ne plus appliquer la loi...
De mieux en mieux, vive l'état de droit

Le principe de précaution est inhérent l'Etat de Droit. A moins que l'on estime que les assassinats par des individus se réclamant de telle ou telle religion soient garantis par ce fameux "Etat de Droit". Cet élu a raison de prendre des mesures utiles pour protéger ses administrés ainsi que l'Etat de Droit.

Signaler Répondre

avatar
balthamos le 28/07/2016 à 13:13
Démasqué a écrit le 28/07/2016 à 13h01

A chaque décision qui peut "freiner" l'expansion des assassins islamistes, vous exprime votre colère.
Ca commence à se voir sérieusement votre soutien à l'Etat Islamique.

En quoi cela freinerait l'expansion des attentats?
Daech attaque la démocratie et abdiquer sur nos valeurs revient à donner raison à daech. Je refuse cette option.
Soyons fier de nos valeurs et notre démocratie.

Signaler Répondre

avatar
Démasqué le 28/07/2016 à 13:01
balthamos a écrit le 28/07/2016 à 12h52

Un maire décidant de ne plus appliquer la loi...
De mieux en mieux, vive l'état de droit

A chaque décision qui peut "freiner" l'expansion des assassins islamistes, vous exprime votre colère.
Ca commence à se voir sérieusement votre soutien à l'Etat Islamique.

Signaler Répondre

avatar
balthamos le 28/07/2016 à 12:52

Un maire décidant de ne plus appliquer la loi...
De mieux en mieux, vive l'état de droit

Signaler Répondre

avatar
BIEN le 28/07/2016 à 12:46

BIEN !!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.