Des prêtres escroqués pour un préjudice de 100 000 euros

Des prêtres escroqués pour un préjudice de 100 000 euros
LyonMag - Photo d'illustration

L’affaire ne concerne pas que le Rhône mais bien toute la France. Au total, ce sont 47 prêtres qui ont été abusés.

Et seul un individu est derrière cette tromperie. Résidant au Havre, l’homme âgé de 27 ans n’avait pas froid aux yeux. Pour mener à bien ses impostures, il appelait différents prêtres en leur racontant qu’il avait de graves problèmes financiers, et ce depuis 2008 !

L’escroc poussait même le vice plus loin puisqu’il affirmait à ses victimes que sa femme était décédée. Pire, il leur faisait croire que c’était les prêtres en personne qui les avaient mariés à l’époque. Habile, il parvenait à attendrir ses interlocuteurs qui lui envoyaient de l’argent, par chèques ou par mandats.

Interpellé par la brigade financière chez lui à Montivilliers, il a été mis en examen pour falsifications de chèques et escroqueries. Il n’en était pas à son premier coup d’essai et avait déjà appliqué cette "technique" à l’encontre de différentes victimes auparavant.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mdr le 26/04/2017 à 09:48
rhooo a écrit le 25/04/2017 à 18h34

Là, vous nous faites une Farina !

plutôt une barbarinade

Signaler Répondre

avatar
rhooo le 25/04/2017 à 18:34
lol a écrit le 25/04/2017 à 15h28

espérons que les faits soient prescrits

Là, vous nous faites une Farina !

Signaler Répondre

avatar
lol le 25/04/2017 à 15:28

espérons que les faits soient prescrits

Signaler Répondre

avatar
Macrollande le 25/04/2017 à 15:21

Honte à ce malfrat...
L'Eglise est charitable, quoi que disent les gens.

Signaler Répondre

avatar
DOUGLASS le 25/04/2017 à 13:14

Mes salutations à vous,

Je m'appelle Pierre DOUGLASS, je suis sur ce forum pour partager mon expérience avec vous. Le mois dernier j'avais répondu à une annonce de location de villa sur le site d’Airbnb. Une certaine Elodie ROUY avait pris contact avec moi pour m’expliquer clairement la procédure pouvant aboutie cette location. Elle m’avait rassurée que la villa était disponible. Le paiement devrait se faire via Airbnb. J'ai donc reçu ensuite un mail de : airbnb@france-reservation.com, une facture contenant toutes les coordonnées, y compris l'en-tête d’Airbnb avec les frais de gestion qui s’élève à 303 euros sur les 5040 euros que valait les 2 semaines de location, également accompagné d'un RIB avec comme destinataire Airbnb. Faisant foi à cette structure, J'ai donc procédé au virement afin de m'assurer de la réservation. J'ai reçu ensuite une relance qui m’informait que le virement n'était pas effectué. J'ai contacté ma banque qui me confirmait que le virement a été effectué. J’ai appelé Airbnb en direct, et là j'apprends qu'aucune réservation n'a été faite et que je suis victime d'une arnaque. Comment Airbnb a pu autoriser cette annonce qui était contraire à leurs conditions? Aussi plusieurs choses me contrarient sur ce dossier. Je me suis rapproché de la brigade la plus proche de moi qui m’orienta vers l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL spécialisée dans les dossiers de cybercriminalité et autorisée par le Décret n° 2009-1098 du 4 septembre 2009 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et (OIPC-Interpol). Apres le dépôt de ma plainte un officier a donc pris mon dossier en charge et grâce à tous les mails, échange, et le lien de l'annonce ainsi que le numéro de l’annonce que j’avais en ma possession, ils ont pu mettre la main sur mes escrocs et les ont été présentés à la justice et j’ai été remboursé et dédommagé. Je prie toute personne ayant été victime d’une arnaque de contacter cette Organisation afin qu’elle puisse vous aider à retrouver vos escrocs

Email : oipc_i@yahoo.com / oipc-i@perso.be

Cordialement à vous

Signaler Répondre

avatar
SDLCC le 09/03/2017 à 13:13

Chers internautes
Malgré les multiples interventions des différentes cellules, nous avons constaté avec regret que la liste des victimes de cybercriminalité s’accroit .L'échange massif de données sur internet a entraîné l'apparition de nouvelles infractions. Pour répondre à cette nouvelle cybercriminalité, la Police Nationale Française dispose désormais de 389 investigateurs en cybercriminalité (ICC) installés un peu partout dans le monde entier, coordonnés entre eux et formés par la Sous-Direction de la Lutte Contre la Cybercriminalité (SDLCC) pour soulager les peines des populations victimes de la cybercriminalité. Alors nous appelons à la vigilance de tous les internautes, et demandons à toute personne victime de saisir la SDLC afin qu’elle vous aide à mettre la main sur vos escrocs et les confier à la justice pour que vous soyez remboursés.
Email : sdlcc@francemel.fr / sdlcc@outlook.fr

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 05/08/2016 à 09:47

Trop bons a écrit :""Trop bons ces pauvres curés ! n'en déplaisent aux sous-entendus mesquins et à la haine anti catho ambiante..."""

Très généreux, effectivement ... 100 000/47 = 2127 € par prêtre.
un conseil, ne pas aller voir votre banquier, mais contactez un prêtre !!

Signaler Répondre

avatar
Trop bons le 05/08/2016 à 08:26
Dietrich a écrit le 04/08/2016 à 16h57

""Au total, ce sont 47 prêtres qui ont été abusés."""
A quelles sollicitations ont-ils répondu réellement ?
Curieux, cette affaire de prêtres abusés !

c'est écrit dans l'article, l'escroc leur faisait croire qu'il avait de graves problèmes financiers et demandait la charité.
47 prêtres se sont laissés avoir... Trop bons ces pauvres curés ! n'en déplaisent aux sous-entendus mesquins et à la haine anti catho ambiante...

Signaler Répondre

avatar
antiffffffa le 04/08/2016 à 20:54
Pfffffiout a écrit le 04/08/2016 à 17h56

Pour une fois que ce n'est pas eux qui "abusent" !! ha ha

Gnnnnnnnnnnnnnnnnn !
Gnnnnnnnnnnnnnnnnn !
Et trop no pasaran !

Signaler Répondre

avatar
Pfffffiout le 04/08/2016 à 17:56
Dietrich a écrit le 04/08/2016 à 16h57

""Au total, ce sont 47 prêtres qui ont été abusés."""
A quelles sollicitations ont-ils répondu réellement ?
Curieux, cette affaire de prêtres abusés !

Pour une fois que ce n'est pas eux qui "abusent" !! ha ha

Signaler Répondre

avatar
Pas d'amalgame le 04/08/2016 à 17:44
Dietrich a écrit le 04/08/2016 à 16h57

""Au total, ce sont 47 prêtres qui ont été abusés."""
A quelles sollicitations ont-ils répondu réellement ?
Curieux, cette affaire de prêtres abusés !

Chut !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 04/08/2016 à 16:57

""Au total, ce sont 47 prêtres qui ont été abusés."""
A quelles sollicitations ont-ils répondu réellement ?
Curieux, cette affaire de prêtres abusés !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.