Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les Falcons - Photo DR

Falcons de Bron-Villeurbanne menacés ? “On a fait notre mea culpa”

Les Falcons - Photo DR

Alors que le club lyonnais de football américain doit passer en 1ère division en février prochain, des erreurs de gestion ont été faites, menaçant la montée des Falcons.

La frustration serait immense. Avec un superbe parcours effectué depuis 2013, les Falcons méritent leur ascension en division d’élite. Mais "il y a eu des erreurs faites par le Président, qui n’a pas rempli les obligations d’association", a expliqué Julien Urgenti, responsable de la communication.

 

En effet lorsqu’un club fait partie de l’Office Municipale des Sports (OMS), celui-ci est forcé de participer à des réunions et répondre à diverses sollicitations. Ce qui n’a pas été fait. Les Falcons ont donc été sortis du service et se sont vus supprimer leurs subventions. Mais une réunion est prévue le 5 septembre pour tout remettre en ordre.

 

"Normalement, il ne devrait pas y avoir de soucis et on aura accès à tout ce que l’on avait avant : subventions et terrains d’entraînement". Julien Urgenti ajoute même : "on a beaucoup travaillé avec les élus locaux pour rattraper le coup". Néanmoins pour le moment, rien n'est encore fait et la réunion du 5 septembre sera décisive pour le club.  

 

Depuis la fin de saison en juin dernier, le bureau a complètement changé. Il est maintenant composé d’anciens joueurs qui gravitaient autour du club et qui le connaissent très bien. Le membre du nouveau bureau se fait même rassurant : "il n’y avait pas péril en la demeure et on a fait notre mea culpa".

 

Malgré ces notes positives, tout n’est pas encore réglé. S'il est probable que les joueurs gardent leur stade Pierre Duboeuf à Bron pour leurs matchs à domicile, le communicant précise qu’il "va falloir faire du jonglage et s’insérer dans les week-ends qui sont disponibles". Puisque le club n’est pas encore officiellement réintégré à l’OMS, il n’a plus la main mise sur le stade et ne peut pas forcément choisir en premier ses dates de rencontres.

Mais là encore, Julien Urgenti ne se fait pas de soucis. "Avec les adversaires, on se connait tous plus ou moins bien dans le championnat, on pourra s’arranger. Une fois réintégré, il faudra faire ce travail de calendrier".  

 

Les Falcons sont donc confiants pour la suite de leurs aventures, et ils ont raison. Alors qu’ils n’étaient qu’en division 3 en 2012, ils ont emporté le championnat la saison suivante. Et deux ans plus tard, c’est un nouveau titre qui leur tend les bras en division 2. "C’est la première fois qu’un club de foot américain à Lyon arrive à ce niveau". Et grâce à quoi ? "Une génération de très bons joueurs avec un encadrement qui a su la faire grandir".

Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de quatre joueurs de l’Equipe de France qui sont dans l’effectif lyonnais.



Tags : Falcons |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.