850 Rhodaniens participent à la journée des "oubliés des vacances" du Secours Populaire

850 Rhodaniens participent à la journée des "oubliés des vacances" du Secours Populaire
Photo d'illustration - LyonMag

Ils n’ont pas eu la chance de partir quelques jours cet été.

850 Rhodaniens, pour la plupart des enfants, participent à la journée des "oubliés des vacances" du Secours Populaire ce mercredi.

Parties peu avant 5h de Lyon, ces familles ou personnes isolées ont pris la direction de Frontignan, dans l’Hérault pour passer quelques heures à la plage. Pour certains, ce sera même la première fois à la mer : "C’est toujours une journée très attendue", explique Sébastien Thollot, le secrétaire général du Secours Populaire du Rhône. "La destination fait toujours rêver, et puis c’est une façon de montrer qu’à la plage, on peut faire des activités simples et gratuites", précise-t-il.

Car l’objectif du Secours Populaire, c’est de permettre l’accès aux vacances au sens large, par le biais des centres de vacances pour les enfants, de projets pour les familles, d’activité dans les centres aérés et pour ceux qui n’ont aucune solution, cette journée des "oubliés" : "il est important pour les enfants d’avoir quelque chose à raconter à la rentrée des classes. L’eau de mer est salée ! C’est quelque chose qu’ils pourront écrire lors de la traditionnelle rédaction !", sourit Sébastien Thollot.

En tout, 14 cars ont été affrétés ce mercredi pour aller dans le sud. Une sortie financée à la fois par des donateurs, mais aussi par des subventions accordées par la Ville de Lyon ou par la Caf du Rhône notamment. Le retour est prévu vers 23h30 avec, sans doute, beaucoup de souvenirs dans la tête et un peu de sable dans les chaussures…

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les vacances à la mer ou la montagne ne sont pas un droit! le 24/08/2016 à 12:02

Je suis content pour eux... mais c'est la comparaison qui rend malheureux... les vacances du temps libre... le problème c'est de savoir l'occuper... passez ses vacances au Parc de Miribel...au Parc de la Tête d'Or... sur les berges du Rhône...ça n'a rien de dégradant!

Le Secours Populaire contribue à poser le modèle bourgeois comme norme... un beau contresens!

Signaler Répondre

avatar
balthamos le 24/08/2016 à 11:47

Une belle démarche de solidarité :)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.