Faux papiers : une comorienne condamnée à 18 mois de prison avec sursis

Dhouhoura, une comorienne de 32 ans a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir acheté une fausse identité et arnaqué les organismes sociaux français.

Arrivée en France en 1995, à tout juste 19 ans, Dhouhoura se procure de faux papiers dès son arrivée à l’aéroport de Marseille grâce à l’aide d’un trafiquant. Un fausse identité qui lui aurait permis de bénéficier d’aides sociales : allocations logements, indemnités chômage, assurance maladie, Assedic, caisse d’allocations familiales... Soit pour près de 120 000 euros en trois ans. Car cette mère de trois enfants a également fait venir ses trois enfants sous une fausse identité.
C’est maintenant la préfecture du Rhône qui doit examiner le dossier de Dhouhoura et décider de lui donner ou non un titre de séjour.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.