Trois ans de travaux pour donner un nouvel élan à Fourvière

Trois ans de travaux pour donner un nouvel élan à Fourvière
Le nouveau site de Fourvière en 2020 - DR SUD architectes cabinet RL&A

Avec 2,5 millions de visiteurs par an, Fourvière est le site le plus fréquenté de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour améliorer la capacité et les conditions d’accueil de ces touristes, la Fondation Fourvière vient de lancer des travaux d’envergure prévus pour durer trois ans.

La Maison des Chapelins rénovées - DR SUD architectes cabinet RL&A
La Maison des Chapelins rénovées - DR SUD architectes cabinet RL&A
Une première phase concernera la rénovation de la Maison des Chapelains, avec la création d’une table d’hôtes sur l’esplanade, la mise en place d’un restaurant d’apprentissage permettant l’insertion professionnelle de jeunes en difficulté ou encore la construction d’un foyer pour étudiants et jeunes travailleurs.

Dès janvier 2017, c’est un pavillon d’accueil qui verra le jour pour mieux accompagner les touristes. Le parking sur l’esplanade sera supprimé pour faire place à un espace vert. Dans le même temps, 60 places de stationnement seront créées montée Decourtray. Ces aménagements permettront un plus grand espace piéton, avec notamment un chemin belvédère contournant la basilique par son chevet.

La dimension culturelle ne sera pas oubliée. Un parcours souterrain sur l’histoire du site et de la basilique a été imaginé en sous-sol de l’esplanade. Le musée d’art religieux aura, lui, droit à un coup de neuf et proposera une exposition permanente ainsi que des expos temporaires. "Le développement d’événements, telles que des rencontres musicales ou des conférences, permettra de faire de Fourvière un centre attractif de réflexion et de culture chrétiennes", promet la Fondation. L’offre de service sera également repensée, avec la construction dès janvier 2018 d’un nouveau bâtiment pouvant accueillir un comptoir gourmand, une boutique de souvenirs, des sanitaires et un amphithéâtre de l’école catholique d’Arts et Métiers.

Ces travaux prendront fin d’ici fin 2019, une fois que les bureaux de la Fondation Fourvière seront sortis de terre.

L’objectif de ce projet est de permettre "à chaque visiteur de goûter la beauté et la sérénité d’un site plus accessible, plus accueillant et plus convivial", explique la Fondation. Mais tout cela à un coût, estimé à 16 millions d’euros et financé par l’Etat, les collectivités locales, le diocèse de Lyon, des mécènes et des entreprises. Un grand appel aux dons est également lancé pour "écrire cette nouvelle page de l’histoire de Fourvière".

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Karl de maconnerie montréal le 30/10/2018 à 20:24

En attendant la fin des travaux, je m'abstiens de tout commentaire puisque le projet a pour objectif de redynamiser m'économie locale en y apportant une nouvelle infrastructure culturelle à la hauteur de l'ambition.

Signaler Répondre

avatar
mouarf risible le 09/09/2016 à 13:44

et ca continue ! nos impots dans des églises ! vivement 2017 !

Signaler Répondre

avatar
Gnafr0n le 09/09/2016 à 13:34
zeus. a écrit le 09/09/2016 à 12h04

depuis la bastille on voit les belledonnes, et le vercors.

Le vieux Lyon ne fait pas le ppids

J'aime bien faire la via de La Bastille. Ca c'est unique en France...

Signaler Répondre

avatar
Prométhée le 09/09/2016 à 12:05
Gnafr0n a écrit le 09/09/2016 à 11h27

La Bastille... c'est un joli fort, mais Grenoble vue d'en haut est une verrue.
Rien à voir avec la vue sur le Vieux-Lyon depuis Fourvière...

Il faut aussi faire la montée depuis grenoble, la promenade est magnifique contrairement a celle des jardins de Fourviere.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 09/09/2016 à 12:04
Gnafr0n a écrit le 09/09/2016 à 11h27

La Bastille... c'est un joli fort, mais Grenoble vue d'en haut est une verrue.
Rien à voir avec la vue sur le Vieux-Lyon depuis Fourvière...

depuis la bastille on voit les belledonnes, et le vercors.

Le vieux Lyon ne fait pas le ppids

Signaler Répondre

avatar
Gnafr0n le 09/09/2016 à 11:27
zeus. a écrit le 09/09/2016 à 08h29

osef du nombre de visiteur ce qui compte c'est la beauté du lieu.

Celui qui n'a jamais été a la bastille ne peut pas comprendre sans doute.

La Bastille... c'est un joli fort, mais Grenoble vue d'en haut est une verrue.
Rien à voir avec la vue sur le Vieux-Lyon depuis Fourvière...

Signaler Répondre

avatar
Prométhée le 09/09/2016 à 09:21
bob a écrit le 09/09/2016 à 09h07

Mais pourquoi vouloir toujours comparer ! J'ai vécu à Grenoble et à Lyon. Les deux sites sont des points de vue magnifiques bien que différents.

Nous avons la chance d'être dans une belle région... goutons de jouir de multiples joyaux.

alors pouruoi toujours comparé le nombre de fonctionnaires en france et en allemagne, le nombre de region en france et en allemagne etc...

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 09/09/2016 à 09:19
bob a écrit le 09/09/2016 à 09h07

Mais pourquoi vouloir toujours comparer ! J'ai vécu à Grenoble et à Lyon. Les deux sites sont des points de vue magnifiques bien que différents.

Nous avons la chance d'être dans une belle région... goutons de jouir de multiples joyaux.

oui le point de vue depuis Fourviere sur l'enseigne géante de la caisse d'epargne et Fiducial est magnifique

Signaler Répondre

avatar
bob le 09/09/2016 à 09:07

Mais pourquoi vouloir toujours comparer ! J'ai vécu à Grenoble et à Lyon. Les deux sites sont des points de vue magnifiques bien que différents.

Nous avons la chance d'être dans une belle région... goutons de jouir de multiples joyaux.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 09/09/2016 à 08:29
kamel69110 a écrit le 08/09/2016 à 20h08

basilique de fourviere,2 millions de visiteur annuel,la bastille de grenoble,600 000

osef du nombre de visiteur ce qui compte c'est la beauté du lieu.

Celui qui n'a jamais été a la bastille ne peut pas comprendre sans doute.

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 08/09/2016 à 20:08

basilique de fourviere,2 millions de visiteur annuel,la bastille de grenoble,600 000

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 08/09/2016 à 18:18

des restaurants et des etudiants, voila la politique economique de la france a tous les niveaux

Foruviere ne rivalisera jamais avec la Bastille de Grenoble de toute facon

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.