Rhône : un week-end pour observer la migration des oiseaux

Rhône : un week-end pour observer la migration des oiseaux
DR

Il faudra regarder attentivement le ciel ce week-end, si le temps le permet.

A l’occasion des Journées Européennes de la migration (Euro Birdwatch), la Ligue de Protection des Oiseaux du Rhône propose des permanences d’observation sur la commune de Riverie.

Le rendez-vous est donné au niveau de la table d’orientation sur le chemin de Ronde. Des bénévoles seront présents pour répondre aux questions des curieux et les informer sur la migration des oiseaux.

Le phénomène a débuté au mois d’août et va se poursuivre dans les prochaines semaines. Les migrateurs prennent la direction de leur site d’hivernage en Afrique en passant notamment par le ciel de Rhône-Alpes, et même du Rhône.

"Ils vont se rendre compte qu’il y a des oiseaux en mouvement tout autour d’eux. Ils sont des millions et des millions à transiter à travers tout le département et toute l’Europe", nous explique Cyrille Frey, chargé d’études à la LPO du Rhône. "Les gens n’ont pas forcément conscience que dans leur petit département, marqué par une forte urbanisation, il puisse y avoir autant de choses. Quand je dis par exemple à des habitants de l’agglo que rien que sur Lyon, nous avons plus de 75 espèces qui se reproduisent, ils ont du mal à le croire", ajoute-t-il. 

Toutes les animations autour de l’évènement sont à retrouver sur le site eurobirdwatch.lpo.fr.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
zeus. le 02/10/2016 à 19:01
wcvx a écrit le 02/10/2016 à 11h48

c'est normal la seule chose qui les contenait c'était les pigeons, on les a réduit très fortement, maintenant ils ne sont plus assez pour garder leurs zones.
Les moineaux semblent avoir disparus à cause de la rénovation urbaine et des insecticides utilisés contre le moustique tigre.
Les mouettes ont été expulsées par les corbeaux.
A part les corbeaux, la plupart des oiseaux se sont réfugiés dans les grands parc et les bord de fleuve, ce qui entraine un risque important pour eux, s'il y'a de nouveau une grippe aviaire, cette fois-ci la totalité des oiseaux seront touchés.
Mais bon au vue du plumage des corbeaux, ils ne se portent pas si bien.

si vous parlez des corvidés noirs qu'on trouve en ville, vous voulez dire les corneilles et pas les corbeaux.

Signaler Répondre

avatar
Post migration le 02/10/2016 à 17:05

Un week end pour observer les oiseaux passer et le prochain week end pour observer les migrants passer.

Signaler Répondre

avatar
wcvx le 02/10/2016 à 11:48
HITCHCOK a écrit le 01/10/2016 à 16h22

Ce que l'on remarque surtout c'est les corbeaux , toujours sédentaires et de plus en plus nombreux .

c'est normal la seule chose qui les contenait c'était les pigeons, on les a réduit très fortement, maintenant ils ne sont plus assez pour garder leurs zones.
Les moineaux semblent avoir disparus à cause de la rénovation urbaine et des insecticides utilisés contre le moustique tigre.
Les mouettes ont été expulsées par les corbeaux.
A part les corbeaux, la plupart des oiseaux se sont réfugiés dans les grands parc et les bord de fleuve, ce qui entraine un risque important pour eux, s'il y'a de nouveau une grippe aviaire, cette fois-ci la totalité des oiseaux seront touchés.
Mais bon au vue du plumage des corbeaux, ils ne se portent pas si bien.

Signaler Répondre

avatar
HITCHCOK le 01/10/2016 à 16:22

Ce que l'on remarque surtout c'est les corbeaux , toujours sédentaires et de plus en plus nombreux .

Signaler Répondre

avatar
zoiseaux le 01/10/2016 à 14:22

Des migrants pacifiques qu'on aime bien !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.