Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Météo : “Pas de canicule à Lyon cet été”

Pour le météorologue Guy Blanchet, l’été sera chaud mais il n’y aura pas de canicule à Lyon comme il y a cinq ans.

On peut s’attendre à une canicule cet été ?
Guy Blanchet : A priori non. Aucune prévision météorologique ne l’annonce. Même si en météo, on n’est jamais sûr de rien. En principe, on devrait avoir un été légèrement plus chaud que la moyenne, mais sans risque de canicule. Avec quelques périodes de mauvais temps.
Pourtant on a eu très chaud fin juin !
Oui, on a eu plusieurs jours où il a fait plus de 30 degrés. Mais ce ne sont pas des températures exceptionnelles pour Lyon. De plus, ça n’a pas duré très longtemps. Et ça ne veut pas dire que l’été sera très chaud. D’ailleurs la canicule a touché l’Europe de l’Est en juin, mais ce n’est pas un signe avant-coureur.
Pourquoi les prévisions météo sont aussi incertaines ?
Parce que le système atmosphérique est très compliqué ! Les scientifiques se basent sur la température de la mer et des océans, sur les pressions atmosphériques, sur les phénomènes des courants “el Niño”, et de son opposé “la Nina”... Mais aujourd’hui, on est dans une période de transition. Du coup, les prévisions restent floues. De plus, pour prévoir la météo à moyen terme, on prend en compte des données initiales à partir desquelles on fait des calculs. Le problème, c’est que si ces données ne sont pas exactes à 100 %, les prévisions seront faussées. C’est ce qu’on appelle la théorie du chaos. On le traduit par le principe du battement de papillon qui provoque une tornade à des milliers de kilomètres plus loin !
Les effets du réchauffement climatique se ressentent à Lyon ?
Oui, car le temps est de plus en plus capricieux. C’est un des signes du réchauffement de la planète. C’est-à-dire qu’on risque d’avoir une météo très changeante d’un jour à l’autre, avec des fortes pluies, plus de vent... Voire même des risques de petites tempêtes. Mais surtout, on voit bien que le climat se réchauffe dans notre région. La date des vendanges a été avancée de trois semaines en un demi-siècle, certains oiseaux migrateurs s’arrêtent chez nous au lieu d’aller en Afrique, les glaciers dans les Alpes fondent... Bref, c’est inquiétant.



Tags : météo | guy blanchet |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.