Agnès Marion : "Avec le Cercle Fraternité, refonder une société décente"

Agnès Marion : "Avec le Cercle Fraternité, refonder une société décente"
Agnès Marion - LyonMag

Agnès Marion est l’invitée de Ca Jazz à Lyon ce jeudi. La conseillère régionale FN d’Auvergne-Rhône-Alpes est revenue sur le lancement du Cercle Fraternité.

Le week-end dernier, entre 24 et 200 000 personnes ont manifesté à Paris dans le cadre de la Manif pour Tous. Trois ans après la loi Taubira et le premier mariage entre deux personnes du même sexe, Agnès Marion voulait "rappeler que cette loi est nocive et a des impacts de civilisation. Et qu’il faut l’abroger".

L’élue FN à la Région et conseillère d’arrondissement dans le 7e à Lyon a pris la parole à Paris. Elle venait d’être désignée présidente du Cercle Fraternité, un collectif qui réfléchit "à comment refonder une société décente et à proposer un contre-modèle à la société actuelle qui nous semble être fondée sur des logiques de prédation".

Avec comme objectif "d’infuser le programme présidentiel de Marine Le Pen". Même si la présidente du Front National n’était pas présente au lancement du Cercle Fraternité, Agnès Marion considère que la position du parti « est claire » sur la volonté d’abroger la loi Taubira.

Quant à son travail à la Région, Agnès Marion le vit aussi mal que le reste de l’opposition. "La manière de fonctionner de Laurent Wauquiez est surprenante. Il va très vite, c’est souvent bâclé. Il nous laisse peu de moyens de nous exprimer".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 20/10/2016 à 09:32

"........Une logique de prédation..........."...

sans blague ? En utilisant de la monnaie on est obligé de prendre le chiffre d'affaire du voisin ?
Oh ? ça y est ? Ils ont compris qu'il y avait un problème fondateur dans la civilisation actuelle ? Ou ils font juste de la récup ? :o)

"............une logique du don.........."...

Le vrai don, ce n'est pas comme elle le dit, d'en attendre quelque chose direct en retour. ça s'appellerait "du troc".

"..........Fraternité..."

quelle fraternité alors que vous ne voulez pas que les autres vivent sans être emmerdé pour des raisons "morales" (suivant VOS valeurs) ?
Vaste mensonge du FN qui joue sur "le social", "la fraternité" mais qui est là pour construire des barrières, pour attiser la haine des différences et surement pas le vivre ensemble.

Vivement qu'il y ait une réelle démocratie, que les idées soient comparées correctement. :o)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.