Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Mystérieuses disparitions de chats en Haute-Savoie

Depuis le début de l’année, plus de 700 chats ont disparu entre Thonon et Megève. Ils auraient été enlevés par des tanneurs suisses. Enquête.

“Pourtant ils revenaient toujours à la maison...” Abattue, Marcelle Marchand, qui vit à Neuvecelle près d’Evian, a perdu 20 des 25 chats qu’elle avait recueillis chez elle. Car la présidente de l’école du Chat libre a une passion : récupérer ces animaux errants pour les domestiquer. Mais depuis huit mois, ses “enfants” disparaissent un à un. Ecrasés ? “Mais j’aurais retrouvé les corps !” s’insurge-t-elle en racontant qu’elle a retrouvé un jour sa chatte Pauline coincée dans un collet à proximité des maisons du lotissement. “Heureusement que le piège ne s’est pas refermé sur le cou. Sinon, j’aurais retrouvé Pauline asphyxiée !”
Mais tous les chats n’ont pas eu la même chance. Dans le Chablais, de Thonon-les-Bains à Megève, plus de 700 disparitions ont été signalées à la SPA depuis le début de l’année. “Un record”, affirme Michel Vaudois, président de l’Aspac, une association qui lutte contre le trafic de chiens et de chats.
“10 000 peaux par an”
Et dans la région, tous les soupçons se portent vers le voisin suisse, où une vieille croyance locale sévit toujours : les personnes âgées soignent leurs rhumatismes avec des peaux de chat ! “En Suisse, la vente de peaux de chat n’est pas illégale. Du coup, plusieurs tanneurs suisses en proposent sans être inquiétés !” explique Tomi Tomek, responsable de SOS Chats basée à Noiraigue. En ajoutant : “Le patron de la tannerie de Coire m’a dit qu’il vendait 10 000 peaux de chat par an, entre 25 et 35 euros pièce. Et que si j’en voulais une, il fallait que je me dépêche, car ça partait comme des petits pains !”
Mais depuis que la rumeur désigne les tanneurs suisses comme responsables des disparitions de chats dans le Chablais, c’est silence radio. “On ne vend pas de peau de chat chez nous”, répond désormais la direction de la tannerie de Coire. Même réponse polie dans deux autres magasins. En fait, les tanneurs suisses se seraient passé le mot : “On ne répond plus aux personnes avec un accent français.”
Mais les disparitions se poursuivent. “Comme par hasard, ce sont de beaux chats, avec un poil épais, qui disparaissent. Un des tanneurs m’a expliqué que c’était pour que la peau résiste aux traitements”, s’indigne Tomi Tomek.
Et le rapt de chats sévit aussi en Suisse. Du côté de Corsier, petit village de 1 750 habitants, 15 chats ont disparu durant la même nuit ! A trois heures du matin, une habitante assure avoir entendu des coups de feu et vu plusieurs camionnettes rôder et rouler à vive allure. Des camionnettes immatriculées en Haute-Savoie...
Pas sûr donc que les Suisses soient les seuls responsables. Une autre piste mène aux laboratoires qui utilisent des chats pour leurs tests. Masi cette rumeur est démentie par les associations de défense des animaux elles-mêmes !
Reste qu’après les plaintes déposées par la SPA de Cluses et par plusieurs propriétaires de chats auprès du tribunal de Thonon, une enquête a été ouverte pour déterminer les auteurs de ces rapts.
Florent Clavel



Tags : chat |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.