Dans l’entreprise Giraudet, mari et femme se disputent la direction

Dans l’entreprise Giraudet, mari et femme se disputent la direction
Photo d'illustration - DR

Le PDG des fabricants de quenelles Giraudet a décidé de licencier la directrice générale, qui n’est autre que sa femme.

En août 2012, le conseil d’administration avait licencié la directrice générale sans vraiment de motif. Après des décisions de justice, où une voiture de luxe et de grosses sommes d’argent avaient été convoitées par les deux parties, la cour d’appel de Grenoble avait déclaré nul son licenciement fin septembre dernier. Elle devait donc être réintégrée à son poste de l’entreprise de quenelles. D’ailleurs, le 6 octobre, elle a envoyé un communiqué de presse pour annoncer son retour chez Giraudet, après quatre années s’absence.

 Le lendemain, elle s’est rendue dans les locaux de Bourg afin de reprendre son travail. Tout de suite, elle a été convoquée dans le bureau du PDG pour être mise à pied à titre conservatoire. Cette fois, la faute lourde est invoquée pour déstabilisation de l’entreprise et prises de parole déplacées.

Une visite pour la presse était organisée ce jeudi dans l’usine afin de montrer que le conflit, social et conjugal, ne perturbe pas production. Néanmoins, les affaires, elles, continuent.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.