Jean-Marie Le Pen : "A Lyon, la quenelle, on se la met dans le bec et pas ailleurs !"

Jean-Marie Le Pen : "A Lyon, la quenelle, on se la met dans le bec et pas ailleurs !"
Jean-Marie Le Pen - LyonMag

Le président d'honneur du Front National présentait ses voeux ce samedi midi à Lyon.

Entouré du candidat aux municipales lyonnaises Christophe Boudot et du conseiller régional Bruno Gollnisch, Jean-Marie Le Pen est revenu sur l'affaire Dieudonné, lui qui se trouve être le parrain d'un enfant de l'humoriste et qui a été pris en photo en train de faire le salut de la quenelle.
"C'est une polémique subalterne. Dieudonné incite à la rigolade, pas à la haine. On aime ou on aime pas. Si on n'aime pas, on va voir ailleurs puisque Dieudonné n'est pas invité à la télé ou à la radio, il se contente de son théâtre de la Main d'Or", commente Le Pen qui voit la quenelle comme "un geste rigolard". "A Lyon, la quenelle on se la met dans le bec et pas ailleurs !", rajoute-t-il, avant que Bruno Gollnisch ne renchérisse, indiquant que "ça a fait une pub considérable" aux traiteurs et charcutiers vendeurs de quenelles.

Jean-Marie Le Pen en profitera également pour tacler Manuel Valls et même François Hollande. "Un clou en chasse un autre. Les galipettes de Dieudonné ont été remplacées par celles du président. François Hollande fait preuve d'une certaine vigueur génésique. Il a eu des enfants sans être marié, on appelait ça des bâtards autrefois".
Le président d'honneur du FN n'a rien perdu de son entrain polémique.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
stardust le 10/06/2014 à 15:42

Bonjour
la quenelle , l'anguille tout est q'une question de cuissson ....
Beaucoup de monde réclame une nouvelle cuisine et un nouveau cuisinier .....

Signaler Répondre

avatar
kanak le 30/01/2014 à 15:40

Le Pen est peut être raciste mais il y en a d'autres.

Signaler Répondre

avatar
cixi le 11/01/2014 à 22:48

Hollande c'est un coquin.Finalement il sait la manier sa quenelle ...

Signaler Répondre

avatar
Pierre-Henry H. le 11/01/2014 à 17:43

Dans ce contexte de crise, de liberté d'opinion bafouée et d'une France qui perd de sa grandeur jour après jour, il est réjouissant de voir Monsieur Le Pen et ses amis s'occuper à sauver notre pays malgré les embuches.
2014 est une année importante électoralement et nous souhaitons qu'un sursaut salvateur remette le pays dans les rails, après il sera trop tard.

Signaler Répondre

avatar
Louis 14 le 11/01/2014 à 16:47

Les socialistes sont décidément complétement hors jeux !
la rigolade va t elle durer encore longtemps?
pauvre France

Signaler Répondre

avatar
Allée A le 11/01/2014 à 14:00

"Le président d'honneur du FN n'a rien perdu de son entrain polémique" :

LYON MAG doit apprendre le sens des mots. Une polémique, c'est un débat (par écrit) qui peut être "vif ou agressif" (dixit le Robert - c'est un dico).
Vif ou agressif, pas injurieux. Traiter les enfants de François Hollande de bâtards, comme d'habitude avec M. Le Pen, ça frise l'insulte gratuite.
LYON MAG serait-il un magazine affilié bleu marine ?

Signaler Répondre

avatar
non le 11/01/2014 à 13:47

On s'en moque de se que dit ce vieux raciste! Pourquoi lui donner la parole?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.