Plus de 1200 places d’hébergement d’urgence mobilisées dans le Rhône cet hiver

Plus de 1200 places d’hébergement d’urgence mobilisées dans le Rhône cet hiver
Image Illustration - Lyonmag

Alors que les températures commencent à être proche de zéro la nuit, la préfecture du Rhône a dévoilé ce mardi son plan d’hébergement d’urgence. Cette année, 1200 places supplémentaires seront mobilisées contre 600 en 2015. En tout, 5266 places seront dédiées à l’accueil des SDF cet hiver.

230 places d’hôtel seront aussi disponibles immédiatement et 130 places supplémentaires pourront être débloquées pour la période de grand froid. Ce sont également 265 places en logement particulier qui seront disponibles notamment pour les familles. À noter que ce dispositif est renforcé dans le nord du département avec 63 places créées à Villefranche-sur-Saône.

L’objectif est surtout d’apporter des réponses adaptées aux besoins des personnes vulnérables qui sont soit à la rue soit dans des situations très précaires : "les situations sont diverses et variées. Certaines personnes se retrouvent à la rue. C’est notamment le cas d’une vingtaine de familles. Et d’autres ne devraient pas tarder à l’être également car la fin de leur location est proche", a indiqué Michel Delpuech, le préfet du Rhône. "Il y a encore des efforts à mener pour mieux cibler les situations et mieux orienter les familles".

Seront aussi renforcés les dispositifs de la veille sociale. Les actions du SIAO (service intégré d’accueil et d’orientation) du Rhône seront amplifiées, les maraudes du Samu social seront augmentées et une halte de nuit avec couchages sera ouverte à Lyon. Et en cas de période de grand froid, le dispositif sera renforcé par la mobilisation temporaire de deux gymnases d’une capacité chacune de 140 places.

Le coût total de l’opération est estimé à 50 millions d’euros.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
sami le 08/11/2016 à 19:40

bon courage messieurs ,dames

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.